Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

La désinformation autour de la culture des pieds-noirs

Référence : 16231
1 avis
Date de parution : 15 novembre 2006
Auteur : DIMECH (Pierre)
Collection : L'ETOILE DU BERGER
EAN 13 : 9782952421478
Nb de pages : 104
16.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 25 avril
Voir la disponibilité en magasin

Description
Une des conséquences imprévues de l'Expédition d'Alger, menée en 1830 par les troupes du Roi Charles X, fut l'amorce d'un mouvement de populations venues d'un peu partout, de France et des pays méditerranéens, qui aboutit en quelques petites décennies à l'émergence d'un peuplement nouveau issu de leur fusion : les Français d'Algérie, qui se verraient, dans les soubresauts de la fin de l'aventure algérienne de la France, attribuer le sobriquet de "pieds-noirs".
A propos de ces "pieds-noirs", on peut dire, près d'un demi-siècle après leur exode, que la désinformation fait rage. Plus que jamais. Et ce, sur le plan historique mais aussi sur le plan culturel. C'est de ce dernier point qu'il est question dans ce petit ouvrage. A seule fin de corriger un certain nombre de clichés réducteurs comme d'a-priori sarcastiques et dévalorisants. Pour ne pas qu'après leur avoir ôté leur terre natale, on les prive de surcroît de leur histoire et de leur identité. 
TitreLa désinformation autour de la culture des pieds-noirs
Auteur DIMECH (Pierre)
ÉditeurATELIER FOL'FER (EDITIONS)
Date de parution15 novembre 2006
Nb de pages104
CollectionL'ETOILE DU BERGER
EAN 139782952421478
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)10
Largeur (en mm)130
Hauteur (en mm)250
Poids (en Kg)0.13
Biographie
Critique du libraire
En quelques pages, l´auteur règle ses comptes avec les mass média et sauve l´honneur des Français d´Algérie.
Les avis clients
Les fondements et les formes .
5/5 L’Algérianiste
.----. Dans cette collection axée sur la désinformation, il était normal et nécessaire qu'un titre traite de « la désinformation autour de la culture des pieds-noirs ». Pierre Dimech en analyse les fondements et les formes. Fondements ? Sur le plan historique, le personnel politique, comme l'administration parisienne, a le plus souvent montré méfiance, sinon répulsion à l'égard des Français d'Algérie. L'intelligentsia marxiste, alliée pour la circonstance aux milieux gaullistes, a poussé au maximum durant les dernières années de l' Algérie française, ce mélange de crainte et d'aversion. Formes ? L'amalgame et le silence sont les armes des adversaires de la culture piednoire ; amalgame ? Toute l'expression culturelle devient méprisable folklore ; exemple de silence, celui manifesté vis-à-vis de notre littérature: l'oeuvre de Jean Brune – et plus particulièrement son livre Cette haine qui ressemble à l'amour malgré ses qualités littéraires et la justesse de ses analyses a été sciemment ignoré. Et cela continue envers les auteurs contemporains. Pierre Dimech met aussi le doigt sur les clichés sarcastiques complaisamment répétés. Dans cet essai bien charpenté et bien argumenté, l'ancien président du Cercle algérianiste fait oeuvre de justice en dénonçant ces atteintes à l'identité pied-noire et en rétablissant non pas « notre vérité », mais la vérité historique tout simplement. [ Yves Naz dans L’Algérianiste, n° 117, mars 2007 ]