Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

La France chrétienne face à la liberté religieuse

Référence : 965
1 avis
Date de parution : 28 août 2023
Éditeur : SEL (EDITIONS DU)
EAN 13 : 9782361430306
Nb de pages : 56
8.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 17 juin
Voir la disponibilité en magasin

Description
La législation de la France chrétienne, depuis les Mérovingiens jusqu'au XVIIè siècle, proclamait la religion catholique comme seule religion d'Etat tout en réprimant vigoureusement les hérésies et les partisans des autres religions.
Or, le concile Vatican II dans la déclaration Dignitatis Humanae affirme que "la personne humaine a droit à la liberté religieuse. Cette liberté consiste en ce que tous les hommes doivent être soustraits à toute contrainte de la part tant des individus que des groupes sociaux".
Que penser de cette opposition ? Où se trouve la vérité ?
En parcourant plusieurs textes législatifs, les testaments de saint Rémi, Charlemagne et saint Louis, enfin le cérémonial du sacre, le lecteur découvrira l'attitude constante des rois de France en faveur de l'Eglise catholique et contre les infidèles, et tirera lui-même ses conclusions.
TitreLa France chrétienne face à la liberté religieuse
Auteur PIERRE-MARIE o.p. (Frère)
ÉditeurSEL (EDITIONS DU)
Date de parution28 août 2023
Nb de pages56
EAN 139782361430306
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)3
Largeur (en mm)150
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.09
Critique du libraire
Jusqu´au XVIIème siècle, la législation de la France chrétienne proclamait la religion catholique comme seule religion d´Etat. Cette position s´oppose à la liberté religieuse soutenue par le concile Vatican II. Ce petit livre propose au lecteur qui veut alimenter sa réflexion, un recueil des principales ordonnances royales des Mérovingiens à Louis XV ainsi qu´une analyse de trois texte fondamentaux : les testaments de saint Rémi, de Charlemagne et de saint Louis.
Les avis clients
La véritable définition de la liberté religieuse
5/5 Lu sur "Bibliothèque de combat"
.----. Pour les Catholiques orthodoxes, il est un point absolument clair, porté en France par l'institution royale, c'est celui de la liberté de l'Eglise : aucun faux culte, et actuellement la secte mahométane, n'a de "droits" à agir librement. C'est ici que l'on voit l'erreur athée défendue par le républicanisme, lequel porte la fausse religion islamique sur son dos, lui offrant toute liberté d'agir en France. La secte maçonnique dont les erreurs constituent les fondations de la république "française" chemine aux côtés de l'islamisme comme deux compagnons inséparables. Sans surprise, c'est encore le judaïsme qui a coopéré, dès l'origine, avec l'hérésie protestante et les tenants du démocratisme pour imposer "la liberté de culte" qui assure à la secte maléfique qu'est l'islam son sauf-conduit actuel. Un pouvoir authentiquement chrétien doit, en toute logique, mettre un terme à cette erreur aux effets funestes et interdire, séance tenante, la secte islamique. Les mosquées sont les temples du diable d'où les démons sortent pour ruiner l'ordre chrétien déjà si malmené par les apostats et les maçons. Il n'y a pas de moyens termes avec l'erreur islamique et il est une obligation de foi, pour le Catholique orthodoxe, de la combattre. Il n'y a qu'un Roi en France, en Europe et dans l'univers, c'est le Christ. [ Boris Le Lay - Octobre 2015 sur Bibliothèque de combat ]