Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

La grande histoire des guerres de Vendée

Référence : 92523
3 avis
Date de parution : 1 février 2022
Éditeur : PERRIN (EDITIONS)
EAN 13 : 9782262072339
Nb de pages : 274
35.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
 

Qui mieux que l'auteur de La Cause du peuple et directeur de la chaîne Histoire pouvait mettre en mots et en images la guerre emblématique de la Contre-Révolution ? Patrick Buisson a réalisé de bout en bout ce superbe album qui comprend quelques 150 illustrations, dont de nombreuses méconnues ou inédites : tableaux, gravures, drapeaux, vitraux, emblèmes, armes et objets éclairent un texte original et enlevé qui fait une large place à des mémoires et témoignages contemporains.
"Dans ce monde qu'ils disent nouveau, nous sommes une jeunesse, Messieurs ! La jeunesse de la fidélité. La jeunesse de Dieu." Charette 
Patrick Buisson, historien, essayiste et politologue, dirige la chaîne Histoire. Il a publié en 2016 le best-seller La Cause du peuple. Il est également l'auteur de 1940-1945, années érotiques et d'une dizaine de films historiques.
TitreLa grande histoire des guerres de Vendée
Auteur BUISSON (Patrick)
ÉditeurPERRIN (EDITIONS)
Date de parution1 février 2022
Nb de pages274
EAN 139782262072339
PrésentationRelié
Épaisseur (en mm)24
Largeur (en mm)235
Hauteur (en mm)300
Poids (en Kg)1.71
Biographie
Critique du libraire
Préface de Philippe de Villiers. Un magnifique album divisé en huit chapitres dans lesquels Patrick Buisson propose un aperçu historique qu'il conclut ingénieusement par une quantité de citations bien mises en valeur, redonnant ainsi la parole aux condamnés de l'Histoire ; le tout enrichi d'un crédit photographique impressionnant que l'on feuillette sans se lasser. Nous restons coi devant cet ouvrage qui récapitule si simplement une période si complexe... Il est sans aucun doute appelé à être l'introduction de référence à toute initiation au combat des Géants.
Les avis clients
Original et enlevé !
5/5 Vendéens & Chouans
.----. C’est aujourd’hui que paraît le nouveau livre de Patrick Buisson, La grande histoire des guerres de Vendée, préfacé par Philippe de Villiers. Ce récit original et enlevé vous entraînera dans la tourmente des événements de 1793 à travers le regard de contemporains, l’analyse d’historiens et d’écrivains, au milieu d’une galerie de 150 illustrations souvent rares, voire totalement inédites. La grande histoire des guerres de Vendee « Qui mieux que l’auteur de La Cause du peuple et directeur de la chaîne Histoire pouvait mettre en mots et en images la guerre emblématique de la Contre-Révolution ? Patrick Buisson a réalisé de bout en bout ce superbe album qui comprend quelque 150 illustrations, dont de nombreuses méconnues ou inédites : tableaux, gravures, drapeaux, vitraux, emblèmes, armes et objets éclairent un texte qui fait une large place à des mémoires et témoignages contemporains. » Patrick Buisson était présent à la Fête du Livre de Nantes, le dimanche 17 décembre 2017. Note : Patrick Buisson avait dirigé, avec Jean Tulard et avec la collaboration de nombreux auteurs, la réalisation de l’ouvrage : Vendée, le Livre de la Mémoire, 1793-1993 (édité par Valmonde en mai 1993). Ce nouveau titre, La grande histoire des guerres de Vendée, dont il est le seul auteur, est tout à fait différent dans sa forme et son illustration. [ Vendéens & Chouans le 16 novembre 2017 ]
Nous ferons de la France un cimetière !
5/5 Réseau Regain .
.----. La «Vendée militaire» s’étendait sur quatre départements : le Maine et- Loire, la Loire-Inférieure, les Deux- Sèvres et la Vendée. Dès les premiers rassemblements de Vendéens au printemps 1793, le signe de ralliement fut le Sacré-Coeur. «Tous les paysans avaient par dévotion, et sans que personne en eût donné l’ordre, un Sacré-Coeur à leur habit et un chapelet passé dans la boutonnière », rapporte la marquise de La Rochejaquelein dans ses Mémoires. La République fit en Vendée une oeuvre génocidaire. Carrier, dès qu’il fut nommé par arrêté du Comité de salut public, le 29 septembre 1793, avait fait part de ses intentions : «Nous ferons de la France un cimetière plutôt que de ne pas la régénérer à notre façon!». Patrick Buisson a réalisé de bout en bout ce superbe album qui comprend quelque 150 illustrations, dont de nombreuses méconnues ou inédites : tableaux, gravures, drapeaux, vitraux, emblèmes, armes et objets éclairent un texte original et enlevé qui fait une large place à des mémoires et témoignages contemporains. À lire par devoir de mémoire… [ Notes de lecture de Georges Leroy, décembre 2017 ]
Génocide ?
5/5 Médias-Presse-Info.
.----. Patrick Buisson est connu du grand public pour avoir été le conseiller de Nicolas Sarkozy. Mais c’est l’aspect le moins intéressant de cet homme très cultivé. Historien, essayiste et politologue, il dirige la chaîne Histoire et a publié un livre qui a connu un énorme succès : La Cause du peuple. Son nouveau livre La grande histoire des guerres de Vendée devrait lui aussi être promis à des records de ventes et devenir un cadeau de Noël de référence. Présenté sous la forme d’un fort bel album, très soigné et joliment illustré, ce livre restitue ce que furent les guerres de Vendée avec une rigueur historique et un souci de vérité qui manquent encore à la version enseignée à l’école de la République. C’est que pendant près de deux siècles, la guerre de Vendée et ses morts ont été frappés d’un ostracisme qui leur interdisait d’accéder au statut d’objet historique, hormis dans des cercles restreints. Patrick Buisson rappelle qu’un » mémoricide » a été perpétré qui visait à effacer la Vendée de l’histoire. Il fallait coûte que coûte préserver le mythe fondateur de la République, l’exonérer du grand massacre collectif de la Terreur, faire oublier que la devise initiale des révolutionnaires « Liberté, égalité, fraternité ou la mort » portait en elle-même les signes idéologiques d’un projet d’extermination. Egorgés, mutilés, dépecés, noyés, brûlés, les Vendéens fidèles à Dieu et au roi furent encore victimes de l’occultation et du déni. Patrick Buisson ose faire justice aux Vendéens – et à Reynald Secher qui eut le premier l’audace d’employer le mot génocide – en démontrant qu’il y a bien eu génocide en Vendée au sens juridique où les tribunaux ad hoc le définissent et le condamnent aujourd’hui. Patrick Bu isson rappelle quantité de comparaisons significatives issues de la littérature républicaine au sujet des Vendéens : « race maudite », « engeance infernale », « animaux à face humaine », « bêtes maudites », « animaux nuisibles », « troupeau de cochons »,… Autant de mots et d’anathèmes qui renseignent sur la nature profonde de ce qui s’est joué en 1793. L’auteur de ce livre souligne aussi qu’on ne peut comprendre le génocide vendéen si on ignore l’essence religieuse du conflit entre bleus et blancs qui donne ce caractère inexpiable et total à leur affrontement. La guerre de Vendée fut la plus atroce et la plus sanglante de nos guerres de religion, avec pour ligne de démarcation, selon les mots d’Alain Besançon, une opposition qui sépare ceux qui « savent qu’ils croient » et ceux qui « croient qu’ils savent ». [ Présenté par Ex Libris le 17 novembre 2017 sur le blog " médias-presse.info " ]