Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

La mort de L-F Céline

Référence : 31362
1 avis
Date de parution : 1 mars 2008
Collection : PET VERMILLON
EAN 13 : 9782710329862
Nb de pages : 200
8.70
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
"Ce livre n'est pas un essai critique. La véritable critique est affaire de spécialistes, ils n'ont besoin que de son œuvre qui après avoir assez lutté contre une somme de silence, s'élève, s'éclaire et va vivre avec tous les mystères de la vie tandis que s'éloignent les cons décorés officiels. Le Commandeur Mauriac et Sartre, Montherlant et Mac Orlan, le pêcheur à la ligne sur les bords de l'aventure, là-bas dans les cimetières à colonnes où dorment en bronze Madame Pigeon et sa lampe, ou sur les parapets des quais.
J'ai choisi de présenter Louis-Ferdinand Céline, Docteur Destouches en empiétant sur le problème de la Littérature aujourd'hui, puisqu'il fut tué par ses confrères, par cette confrérie de petites gens ligués ensemble (à chaque époque) pour se prouver du talent et chasser l'homme libre, l'écrivain debout, celui qui finit au cachot en fin de compte par refus d'appartenir à quiconque". Dominique de Roux. Septembre 1966.
TitreLa mort de L-F Céline
Auteur ROUX (Dominique de)
ÉditeurLA TABLE RONDE (EDITIONS DE)
Date de parution1 mars 2008
Nb de pages200
CollectionPET VERMILLON
N° CollectionVER 000275
EAN 139782710329862
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)12
Largeur (en mm)111
Hauteur (en mm)175
Poids (en Kg)0.12
Critique du libraire
(...) "Céline fut tué par ses confrères, par cette confrérie de petites gens ligués ensemble pour se prouver du talent et chasser l´homme libre, l´écrivain debout, celui qui finit au cachot en fin de compte par refus d´appartenir à quiconque" (D. de Roux, dans sa préface). Réimpression de l´édition de 1966. Avant-Propos de Jean-Marc Parisis. Coll. La Petite Vermillon
Les avis clients
Ce clochard mystique.
3/5 Réseau Regain .
.----. Ce livre n’est pas un essai critique. La véritable critique est affaire de spécialistes, ils n’ont besoin que de l’œuvre qui après avoir assez lutté contre une somme de silence, s’élève, s’éclaire et va vivre avec tous les mystères de la vie tandis que s’éloignent les décorés officiels. .******. On y découvre tout le perfectionnisme stylistique de l’auteur de Mort à crédit, ainsi que le désespoir absolu de ses années d’exil au Danemark. Puis fin des années 1950, Céline joue gros. D’un château l’autre doit signer sa résurrection. Toute la vie de ce clochard génial aura consisté à «mettre par écrit l’émotion du langage parlé». Et de préciser sa vision du style: «Moi j’ai mis ma peau sur la table, parce que,n’oubliez pas une chose, c’est que la grande inspiratrice, c’est la mort». .******. Mais l’auteur utilise Céline comme prétexte. Il s’explique: «j’ai choisi de présenter Louis-Ferdinand Céline, Docteur Destouches en empiétant sur le problème de la Littérature aujourd’hui, puisqu’il fut tué par ses confrères, par cette confrérie de petites gens ligués ensemble (à chaque époque) pour se prouver du talent et chasser l’homme libre, l’écrivain debout, celui qui finit au cachot en fin de compte par refus d’appartenir à quiconque». [ Notes de lectures de Georges Leroy du mois de janvier 2008 sur le site " Réseau Regain " ]