Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

En raison des vacances, nous serons en effectif réduit jusqu'au 18 août, et serons fermés du 27 juillet au 4 août.

La naissance des évangiles synoptiques

Référence : 45458
3 avis
Date de parution : 29 mars 2007
Auteur : CARMIGNAC (Jean)
Collection : EVANGILE
EAN 13 : 9782755401189
Nb de pages : 122
16.30
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
"Ce sont les manuscrits de la Mer Morte qui ont inspiré ce livre. Ils m'ont habitué à l'hébreu en usage au temps du Christ et, tout naturellement, dans le grec de l'Évangile de saint Marc, j'ai reconnu en transparence cette même langue hébraïque, qui était simplement décalquée en grec.
Toutefois cette intuition pouvait être fallacieuse, il fallait la vérifier scientifiquement. Les recherches techniques ont abouti à des preuves qui semblent décisives et qui portent également sur saint Luc.
Les conséquences de ces constatations vont très loin : les Évangiles ont donc été rédigés bien plus tôt qu'on ne le dit habituellement. Ils sont beaucoup plus proches des faits. Ils ont une valeur historique de premier ordre. Ils contiennent les témoignages des disciples qui ont suivi et écouté Jésus.
Ces arguments scientifiques qui devraient réconforter les chrétiens et attirer l'attention des incroyants bouleversent les théories à la mode et, donc, ils seront âprement critiqués.
Pour ne présenter que des démonstrations irréfutables, je poursuis depuis vingt ans des recherches minutieuses, qui seront exposées en de gros livres techniques. Cependant, on m'a demandé de ne pas songer seulement aux spécialistes et de faire connaître aussi du grand public les résultats actuels de ces travaux.
Voilà pourquoi j'ai rédigé ce petit livre, qui n'est qu'un aperçu préliminaire aussi simple que possible et sans discussions compliquées. Il reprend seulement les principales preuves et leurs résultats logiques.
Le lecteur comparera les arguments et jugera quels sont les plus scientifiques." Jean Carmignac 
Fondateur de la Revue de Qumrân, spécialiste incontesté des manuscrits de la Mer Morte, c'est en ces termes modestes, comme il l'était lui-même, que l'abbé Carmignac présentait ce petit livre qui reste l'ultime témoignage sur ses travaux et les conclusions très fermes qu'il en tirait. Plus de vingt ans après, elles restent toujours aussi révolutionnaires, décisives... et ignorées. Puisse cette 4e édition permettre à tous ceux qui le souhaitent de progresser dans une connaissance intelligente de l'histoire des Evangiles.
TitreLa naissance des évangiles synoptiques
Auteur CARMIGNAC (Jean)
ÉditeurFRANCOIS-XAVIER DE GUIBERT (EDITIONS)
Date de parution29 mars 2007
Nb de pages122
CollectionEVANGILE
EAN 139782755401189
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)10
Largeur (en mm)140
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.17
Biographie
Critique du libraire
4ème édition
Les avis clients
Nos quatre Evangiles ont été écrits en hébreu !
5/5 L'appel des pins .
.----. En effet, nos quatre Evangiles ont été écrits en hébreu : nombre d'hébraïsmes prouvent que le grec n'est pas l'original ; les traducteurs en langue grecque ont fait comme leurs ancêtres pour les Septante, ils ont respecté le plus possible le texte hébreu, le plus souvent tout au moins, en suivant l'ordre hébreu des mots : ils avaient conscience d'avoir affaire à des textes sacrés ! des textes saints, inspirés, à plus forte raison puisque c'étaient les actes et les paroles du Seigneur : ceux-ci ne pouvaient souffrir aucune altération ! A l'évidence, l'Evangile a été pensé par des hébreux et dans un milieu juif ! Rédigés avant la dispersion du Christianisme hors de Palestine ( aux environs de 50 ), on peut dater les Evangiles de Saint Marc vers 42, de Saint Matthieu vers 50, de Saint Luc ( grec mais puisant à des sources hébraïques ) peu après 50 et de Saint Jean vers 60. C'est l'aboutissement de recherches minutieuses, poursuivies depuis 20 ans, et qui seront exposées en de gros livres techniques apportant ainsi les preuves définitives, ces dates sont nettement antérieures à celles admises traditionnellement... D'autres travaux, de l'évêque anglican John A.T. Robinson ("Redating the New Testament" . SCM. London 1976), de Claude Tresmontant, expert en grec et hébreu, professeur à la Sorbonne (" Le Christ hébreu ". Œil 1983) confirment les intuitions et les preuves de l'Abbé Carmignac. Claude Tresmontant remonte encore davantage les dates : Saint Matthieu et Saint Jean avant 36, Saint Luc ente 40-50, Saint Marc entre 50-60, et l'Apocalypse en 60... [ L'appel des pins dans son numéro 63 - avril 1985 . Bulletin trimestriel des Amis de Garabandal - Directeur-gérant : Abbé Jehan de Bailliencourt ]
Témoignages précis !
5/5 L'appel des pins .
.----. C'est un évènement, un grand évènement, une bonne nouvelle ! Les travaux scientifiques de l'Abbé J. Carmignac, depuis ses recherches sur les manuscrits de la Mer Morte, établissent de façon irréfutable que les Evangiles ne sont pas les lointaines expressions de la Foi des premières générations chrétiennes, comme le prétendent les auteurs de " Pierres vivantes ", mais au contraire les témoignages précis et écrits à chaud par des témoins directs de première main... ( suite ... )
Neuf et audacieux ( 1986 ).
5/5 Yves Rousselot .
.----. L'AUTEUR : Il est prêtre et a traduit de l'hébreu les textes des manuscrits trouvés en 1947 à Qumrân près de la Mer Morte.Pendant plus de vingt ans il s'est penché sur la langue des textes des évangiles. C'est un exégète de renom ; il exerce un ministère dans le diocèse de Paris. L'OEUVRE : Les manuscrits de Qumrân, écrits en hébreu, ont révélé que cette langue était comprise et parlée au temps du Christ. En traduisant les évangiles de grec en hébreu, J. Carmignac a été " stupéfait de constater " que c'était " extrêmement facile ". Il a estimé que le texte de Marc avait été d'abord rédigé en hébreu. Le livre de J.C. présente les arguments qui vont dans ce sens et se termine en livrant huit résultats provisoires dont celui-ci : " Il n'est pas vraisemblable de placer la rédaction en langue sémitique de notre second évangile beaucoup plus tard que les environs des années 42-45." CONCLUSION : Le lecteur profane, avant d'aborder ce livre, est un peu inquiet : il se demande s'il n'est pas en dehors de sa compétence ? S'il est utile pour lui ? Et puis il s'aperçoit que l'auteur parle clairement, se met à sa portée, et, grâce aux citations et comparaisons, il saisit ce qu'on peut tirer de la langue d'un texte. S'il est convaincu que des évangiles ont été connus dans les années 45-50, c'est-à-dire à une époque où bien des témoins de la vie de Jésus vivaient encore, cela augmente sa confiance en eux et fortifie sa foi. Un livre neuf et audacieux. SOURCE : Signé : Yves Rousselot dans " ROC " 1986 , publication disparue qui était dirigée par Pierre et Violette d'André .