Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

La noblesse

Référence : 9252
1 avis
Date de parution : 1 décembre 1996
EAN 13 : 9782908003055
Nb de pages : 128
6.85
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Epuisé chez l'Editeur
Voir la disponibilité en magasin

Description
Sommaire :
Introduction
I. L'Ancien Régime : la vraie noblesse
Les origines de la noblesse
Les anoblissements
Obligations, privilèges, honneurs
II. Les XIXè et XXè siècles : la noblesse décorative
De l'Empire à la Monarchie de Juillet
De la IIè à la Vè République
III. La noblesse survivante
La noblesse dans la France d'aujourd'hui
Les noblesses européennes
TitreLa noblesse
Auteur PUY DE CLINCHAMPS (Philippe du)
ÉditeurINTERMEDIAIRE DES CHERCHEURS
Date de parution1 décembre 1996
Nb de pages128
EAN 139782908003055
Épaisseur (en mm)7
Largeur (en mm)115
Hauteur (en mm)175
Poids (en Kg)0.11
Critique du libraire
Editée pour la première fois en 1959 aux Presses Universitaires de France dans la collection Que sais-je ?, la fameuse étude de Philippe du Puy de Clinchamps demeure l´ouvrage de référence pour connaître l´histoire de la noblesse, de ses origines à nos jours. Cette cinquième édition a été mise à jour par les plus fins spécialistes sous la responsabilité de Patrice du Puy de Clinchamps. Un classique jamais égalé, indispensable pour qui veut connaître l´histoire de la noblesse, de ses origines à nos jours. (Présentation de l´éditeur)
Les avis clients
Décès de l'auteur .
5/5 Lectures Françaises / 1971 .
.----. DISPARITION D'UN ESPRIT LIBRE : M. Philippe du Puy de Clinchamps a trouvé la mort, accidentellement à Nancy, le 3 mars. Il venait d'avoir cinquante-huit ans. .----. Historien et journaliste, il avait été attaché à la Résidence de France à Tunis ( 1940-1942 ), puis au ministère de l'Information à Vichy ( 1943 ), Il avait appartenu aux équipes rédactionnelles de la revue " Idées ", de " L'Echo des Etudiants " ( Vichy ), du " Journal " ( Lyon ), puis après la Libération, il avait collaboré à " L'Aurore ", au " Nouveau Candide ", à l' O.R.T.F. Il animait depuis de longues années "l'Intermédiaire des Chercheurs et Curieux", d'abord sous le pseudonyme d'Antoine Bouch, ensuite sous son patronyme. .----. Esprit droit, fidèle à ses idées, totalement indépendant des clans et des coteries, il nous avait maintes fois manifesté son estime. .----. Douloureusement ressentie par ses amis, sa disparition est une très lourde perte pour la presse libre et non-conformiste. ( numéro 168 - avril 1971 ).