Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

La réforme grégorienne - De la lutte pour le sacré à la sécularisation du monde

Référence : 6867
1 avis
Date de parution : 1 février 2014
EAN 13 : 0907080209012
Nb de pages : 262
18.30
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Epuisé chez l'Editeur
Voir la disponibilité en magasin

Description
Au XIe siècle, sur fond de lutte acharnée entre le Pape et l'Empereur, l'Occident connaît une révolution qui bouleversera à jamais son visage : c'est la réforme grégorienne, inspirée du nom du pape Grégoire VII, avec des effets qui durent encore aujourd'hui.
Les réformateurs du XIe siècle veulent corriger les moeurs, restaurer la discipline monastique et, de manière générale, séparer nettement dans la société les clercs et les laïcs, au profit des premiers. Ils conduisent à la querelle des investitures, marquée par des affrontements violents.
En voulant trancher la question de l'équilibre des pouvoirs entre deux puissances à vocation universelle l'Empire et la Papauté, la réforme grégorienne désacralise le pouvoir politique et conduit à un profond renouvellement des élites d'Eglise.
Paradoxalement, en séparant le temporel du spirituel, elle participe à son corps défendant à l'émergence d'un pouvoir laïc à la tête des sociétés médiévales. Marquant à jamais la chrétienté latine, l'oeuvre des papes Léon IX, Grégoire VII et Urbain II constitue l'une des matrices du développement politique, religieux et culturel européen. La réforme grégorienne a fait l'objet de nombreux travaux depuis un siècle, mais jamais aucun n'aura été aussi accessible et aussi lumineux sur la façon dont ce lointain passé a façonné notre présent.  
Sylvain Gouguenheim est agrégé d'Histoire et professeur d'Histoire du Moyen Age à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon. Spécialiste de l'histoire des croisades et des ordres militaires religieux, il s'intéresse en particulier à l'Ordre teutonique, et à la question des rapports entre politique et religion au Moyen Age. Il a publié Aristote au Mont Saint-Michel. Les racines grecques de l'Europe chrétienne (Le Seuil, 2008), plébiscité par le public, et La bataille de Tannenberg 15 juillet 1410 (Tallandier, 2012).
TitreLa réforme grégorienne - De la lutte pour le sacré à la sécularisation du monde
Auteur GOUGUENHEIM (Sylvain)
ÉditeurTEMPS PRESENT (EDITIONS)
Date de parution1 février 2014
Nb de pages262
EAN 130907080209012
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)22
Largeur (en mm)135
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.32
Les avis clients
RP
1/5 Bernard
Cette étude synthétique, non chronologique, révèle des aspects habituellement ignorés de la réforme grégorienne. La thèse de l'auteur est que c'est la réforme grégorienne qui est au principe de la primauté romaine de juridiction et de la séparation temporel / spirituel. Auparavant les évêques agissaient de manière collégiale, sans être soumis au Pape. Difficilement compatible avec le dogme catholique.