Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

La Renaissance catholique au XX siècle - T 1

Référence : 22750
6 avis
Date de parution : 1 février 1963
EAN 13 : 0000078100008
Nb de pages : 416
14.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
Sommaire :
Lettre-Préface
Introduction
Chronologie
Première Partie : Georges Dumesnil (1855-1916)
-Enfance et jeunesse à Rouen. Ecole Normale et Agrégation à Paris (1855-1880)
-Valenciennes (1880-1882). Allemagne (1882-1884). Musée pédagogique (1885-1886). Toulouse (1887-1893). Aix-en-Provence (1894-1896)
-Grenoble (1897-1916)
Deuxième Partie : L'"Amitié de France" (1907-1916)
-L'"Amitié de France" de 1907 à 1911
-"La Plume politique et littéraire"
-L'"Amitié de France" (1911)
-Les Cahiers de l'"Amitié de France"
-L'"Amitié de France" de 1912 à la guerre
-"L'Amitié de France" et le Bulletin des Professeurs catholiques de l'Université
-"L'Amitié de France" (août 1914-1916)
Epilogue
Documents
Bibliographie
Index Nominum
Table des illustrations
TitreLa Renaissance catholique au XX siècle - T 1
Auteur MAUGENDRE (Louis-Alphonse)
ÉditeurBEAUCHESNE (EDITIONS)
Date de parution1 février 1963
Nb de pages416
EAN 130000078100008
Épaisseur (en mm)23
Largeur (en mm)145
Hauteur (en mm)225
Poids (en Kg)0.45
Critique du libraire
Georges Dumesnil 1855-1916 - ´L´Amitié de France´ 1907-1916. Préface du père Irénée Vallery-Radot.
Les avis clients
Conclusion
5/5 Revue des cercles d'études d'Angers
.---. Le rédacteur de cette longue notice dont nous ne donnons que des extraits termine ainsi : Leur acte de foi n'allait pas " dans le sens de l'histoire ". Ni dans le roman, ni dans la critique littéraire, ni dans l'Art, nous ne discernons cet ensemble de foi courageuse, de vraie charité, mais aussi de sûreté de doctrine et de goût qui caractérisait les jeunes équipes d'écrivains catholiques des années 1900. Certes, dans la poussière des publications contemporaines, on relève des talents incontestables, au service d'une pensée lucide et ferme. Il est des signatures, dans LA FRANCE CATHOLIQUE, L'HOMME NOUVEAU, ITINERAIRES, etc... qui auraient pu figurer avec honneur dans les revues dont le livre de l'abbé Maugendre démontre quelle a été leur influence. Mais cet effort reste enveloppé d'un lourd silence, quand il ne se heurte pas à l'hostilité. Pourtant il faudra bien y venir ; nous attendons une nouvelle renaissance, à la manière de L'AMITIE DE FRANCE. ( numéro 2, novembre 1964 ).
BULLETIN DES PROFESSEURS CATHOLIQUES DE L'UNIVERSITE
5/5 Revue des cercles d'études d'ANGERS
. .Une autre face de ce mouvement, qui complète surnaturellement les autres, est celle que présente le BULLETIN DES PROFESSEURS CATHOLIQUES DE L'UNIVERSIE, fondé en 1910 par Joseph Lotte. Une bien belle histoire, inséparable des noms de Georges Dumesnil et d'Emile Baumann... ( numéro 2, novembre 1964 ).
"LES CAHIERS DE L'AMITIE DE FRANCE"
5/5 Revue des cercles d'études d'Angers
.---. En janvier 1912, parurent " LES CAHIERS DE L'AMITIE DE FRANCE " qui sont un nouveau jalon. L'histoire de leurs origines n'est pas l'un des chapitres les moins intéressants de l'ouvrage. Ces cahiers étaient l'aboutissement de l'évolution qu'avait accomplie un groupe de jeunes écrivains qui déjà s'étaient fait connaître par une autre revue : LA PLUME POLITIQUE ET LITTERAIRE, fondée en 1905. Dans ce groupe apparaissent notamment les frères Brémont d'Ars, les frères Vallery-Radot, François Mauriac, André Lafon. Entre eux s'était formée une amitié profonde, éprise d'un grand idéal. Ils se tournent vers Claudel, Jammes, Péguy. Au début, formés à l'école de Bonald, de Joseph de Maistre et des "maîtres de la contre-Révolution " auxquels l'Action française en pleine bataille apportait un grand rayonnement, ils avaient d'abord été préoccupés de la restauration sociale et politique de la France.Peu à peu, sous l'influence de Robert Vallery-Radot, ils s'adonnèrent plus largement à la littérature... ( numéro 2, novembre 1964 ).
"L'AMITIE DE FRANCE"
5/5 Revue des cercles d'études d'Angers
. De 1907 à 1910, L'AMITIE DE FRANCE se fit une place entre les grandes revues " qui représentaient toutes sortes de puissances ". Dès son premier numéro ( ndlr : éditorial signé Emile Baumann), elle s'était affirmée comme l'expression de la pensée catholique, dans la fidélité aux traditions du goût, du choix, en littérature et en art.Ce fut la première phase de la renaissance sur laquelle ont porté les recherches de M. Maugendre. ( numéro 2, novembre 1964 ).
GEOGES DUMESNIL
5/5 Revue des cercles d'études d'Angers
. Le philosophe Georges Dumesnil, fondateur de L'AMITIE DE FRANCE, né en 1855, à Sotteville-lès Rouen, avait grandi dans une atmosphère d'indifférence, sinon d'hostilité à l'égard du catholicisme. Sa génération, comme celle de son père, a-t-il dit lui-même, était " fille de l'Encyclopédie ". Admis dans les premiers à l'ECOLE Normale (1876), il y eut pour camarades Lanson, Salomon-Reinach, Lévy-Bruhl, Jaurès, Durkheim, et aussi le futur cardinal Baudrillart. Nourri de la philosophie de Kant, admirateur enthousiaste de l'Allemagne, son CREDO était celui d'une Humanité marchant, sans Dieu, vers la Justice et le Progrès, dans le Travail et la Liberté ; en somme, toute l'idéologie et la phraséologie d'un Jaurès célébrant l'âge nouveau où s'était tue " la vieille cantilène qui berçait la souffrance humaine ", ou d'un Viviani qui se vanterait un peu plus tard "d'avoir éteint les étoiles du ciel ".---***---***---***. Dumesnil fut nommé professeur à Toulouse, après un séjour d'études pédagogiques en Allemagne, et c'est là que commença l'évolution aidée par de belles amitiés -- notamment celle du célèbre juriste Haurion -- qui devait le conduire loin de l'agnosticisme.... (numéro 2, novembre 1964 ).
Renouveau
5/5 Revue des cercles d'études d'Angers
. Qu'il y ait eu une renaissance catholique au début de notre siècle, le fait est incontestable, bien que les générations actuelles en puissent méconnaître l'importance. En France, le pontificat de saint Pie X fut marqué par un renouveau de foi, de piété et d'apostolat. On pourrait en citer bien des exemples. Cette " renaissance " a laissé des traces plus profondes qu'on ne le croit généralement et nous avons vécu sur les réserves qu'elle nous avait léguées.---***---***---***. Elle eut un retentissement particulièrement saisissant dans le domaine des Lettres et des Arts, où elle trouva des auxiliaires puissants. Toute cette histoire est à faire. M. l'abbé Maugendre y a apporté une contribution très importante dans un ouvrage dont une partie est constituée par une thèse soutenue devant la Faculté des Lettres de Rennes qui lui décerna, à l'unanimité, la mention " très honorable ". L'auteur n'a abordé que le domaine des Lettres et encore son choix s'est-il restreint au groupement des écrivains qui gravitaient autour de jeunes revues : L'AMITIE DE FRANCE, LES CAHIERS DE L'AMITE DE FRANCE et BULLETIN DES PROFESSEURS CATHOLIQUES DE L'UNIVERSITE... ( numéro 2, novembre 1964 ).