Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

La révolution liturgique

Référence : 121145
4 avis
Date de parution : 20 décembre 2021
Auteur : VAQUIE (Jean)
EAN 13 : 9782851903198
Nb de pages : 176
19.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
En 1971, Jean Vaquié publiait aux éditions de Chiré La Révolution liturgique. En voici aujourd'hui l'édition définitive, enrichie notamment d'une annexe inédite. 

Enclenchée par le concile Vatican II (1962-1965), la révolution liturgique ne prit pas Jean Vaquié au dépourvu. Ainsi qu'il le démontre en ces pages, la réforme postconciliaire n'a pas trahi la constitution de Vatican II sur la liturgie : cette dernière a été la loi-cadre de cette même révolution. 

L'auteur traite de la réforme du rite de la messe (1969), qui en est le point d'orgue. Il nous rappelle quelles résistances elle a légitimement soulevées. Elle contrevient, aujourd'hui comme hier, à la profession et à la pratique de la foi. 

Confronté au récent et funeste motu proprio Traditionis custodes, du 16 juillet 2021, qui traduit la volonté en haut lieu d'éradiquer la célébration de la messe traditionnelle et de consacrer définitivement la révolution liturgique, le lecteur trouvera dans le présent ouvrage des raisons de combattre le bon combat de la foi et plus encore des raisons d'espérer. Toujours attentif à scruter les « signes des temps », Jean Vaquié dévoile en effet la portée proprement eschatologique de la bataille engagée il y a plus de cinquante ans et qui se poursuit jusqu'au nécessaire triomphe du Christ-Roi.
TitreLa révolution liturgique
Auteur VAQUIE (Jean)
ÉditeurCHIRE (EDITIONS DE)
Date de parution20 décembre 2021
Nb de pages176
EAN 139782851903198
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)10
Largeur (en mm)135
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.23
Biographie
Jean VAQUIE (1911-1992)
Jean VAQUIE (1911-1992) Jean Vaquié est né à Bordeaux, le 11 novembre 1911 et très vite (dès les années 30) il s'intéressa aux questions qu'il devait traiter ensuite avec la plus grande aisance, grâce à des connaissances très étendues. Voir plus
Critique du libraire

Édition définitive.
La révolution liturgique est aussi tout un pan de l'histoire de Chiré ; fait qui remonte à 1972 ! Notre ami Léon de Poncins prend contact avec Jean Auguy pour l'informer de ce document particulièrement intéressant sur le concile mais que l'auteur souhaitait ne diffuser que de main à la main. Poncins convainc Jean Vaquié de l'éditer mais avec maintes retouches, suppressions et ajouts !
Il nous plaît de mentionner que cette édition est l'édition « définitive » ! Elle reprend le texte original plus les différents ajouts et modifications de l'édition de 1972 qui sont précisés dans l'appareil critique.
Le plus extraordinaire dans cette analyse est de mesurer l'intelligence et la clairvoyance de Jean Vaquié : en 1969, il avait déjà compris les enjeux de la réforme liturgique, ses conséquences et avait prédit ce que nous vivons actuellement ! Lisez ce texte, offrez-le, défendons la sainte Messe !

Les avis clients
Une réforme liturgique d'essence révolutionnaire
5/5 Le Sel de la Terre
.----. Ce livre a été édité pour la première fois par Chiré en 1971. Une première mouture, dactylographiée, avait paru en 1969. L'auteur analyse la constitution conciliaire Sacrosanctum concilium sur la liturgie et la réforme de la messe qui en est issue. C'est une des premières études parues sur le sujet. La présente édition reproduit en notes de bas de page les suppressions et les corrections faites sur le manuscrit original de 1969, ainsi que la première version de l'annexe, intitulée "Prévisions et réflexions". Un des intérêts de cet ouvrage, c'est qu'il montre bien que la réforme liturgique est d'essence révolutionnaire (voir, à cet égard, la préface de Léon de Poncins) et que la nouvelle messe était déjà contenue en germe dans la constitution conciliaire. Le Sel de la Terre n° 123. Juin 2023. Les numéros de cette revue sont le plus souvent disponibles sur ce site ]
Introduction au sommaire :
5/5 https://www.leforumcatholique.org/
.----. Confronté au récent et funeste motu proprio Traditionis custodes, du 16 juillet 2021, qui traduit la volonté en haut lieu d'éradiquer la célébration de la messe traditionnelle et de consacrer définitivement la révolution liturgique, le lecteur trouvera dans le présent ouvrage des raisons de combattre le bon combat de la foi et plus encore des raisons d'espérer. [ Publié par le Forum Catholique et signé : Anne Charlotte Lundi le 31 décembre 2021 ]
équilibre du jugement, sagesse de l'action .
5/5 La Contre-reforme catholique.
.----. ...Précision : ce texte est de 1972. Je pense que le livre de Vaquié reflète exactement notre position. Toutes les suites du Concile n'ont fait que la vérifier et la durcir encore. Je suis parfaitement cet auteur quand il note que la Constitution SACRO SANCTUM CONCILIUM édicte des grands principes parfaitement traditionnels, mais sans effets pratiques, auxquels il ajoute des décisions d'ordre pratique, seules efficaces, mais parfaitement révolutionnaires. Rien de plus exact, et qui explique l'unanimité des votes décisifs, en particulier celui du 14 novembre 1962... ...Lisez Vaquié, admirez cette sagesse : " Il nous faut bien SUBIR la nouvelle messe, puisque les trois quarts du temps nous n'en avons point d'autres. Mais il n'est pas possible de l'ADOPTER du fond du cœur. La foi s'y oppose. L'obéissance qui était apaisante autrefois, est devenue oppressante ". Cet équilibre du jugement et cette sagesse de l'action réservent tout l'avenir. [ Signé : Abbé de Nantes, extrait de " La Contre-Réforme Catholique du XXe siècle publié par " Lecture et Tradition ", numéro 37 - septembre 1972" ; tous les numéros de notre revue sont présentés sur ce site et sont souvent encore disponibles ]
On ne peut qu'admirer.
5/5 Henri Rambaud.
.----. J'ai dit naguère ici même le livre fondamental qu'est " La Nouvelle messe " de Louis Salleron et craignais un peu que celui-ci ne fit double emploi. Nullement : même sujet, autre prise de vue. Il s'agit toujours de savoir où conduisent les innovations introduites dans la célébration de la messe par l'esprit progressiste, mais pleinement d'accord sur le fond avec les analyses de Salleron, celles de Jean Vaquié ne les répètent pas : moins de textes et de faits, mais autant de rigueur intellectuelle dans les conclusions, autant de profondeur sous une présentation plus délibérément réduite à l'essentiel, plus résolument systématique. La lecture de l'un et de l'autre ouvrage s'impose à quiconque s'interroge sur l'avenir que prépare à l'Eglise la volonté d'adaptation au monde qui s'y est déchaînée depuis Vatican II... ...Au total, un grand livre, fermr et prudent : montrant admirablement, en particulier, la division des traditionalistes devant la messe de Paul VI et les périls inverses, mais tous deux fort graves, soit de son acceptation pure et simple (car, sans y tomber, cette messe n'est plus inconciliable avec l'hérésie, comme le montre le fait que les protestants l'acceptent), soit de la fidélité exclusive à la messe de saint Pie V (s'il advenait que cette fidélité, indiscutablement légitime en soi, se raidit jusqu'à la constitution d'une Eglise parallèle). On ne peut qu'admirer un esprit assez pénétrant pour aller ainsi au fond des choses, sans timidité ni fanatisme. [ Signé Henri Rambaud, extrait du " Bulletin des Lettres à Lyon et repris dans " Lecture et Tradition, numéro 37 - septembre 1972 ]