Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Le site est encore instable, nous vous remercions de votre compréhension. 

Le site est encore instable, si vous rencontrez un soucis technique, n'hésitez pas à nous appeler au 05 49 51 83 04

La troisième mort des missions de Chine 1773-1838

Référence : 14134
Date de parution : 15 mai 2008
Auteur : WALTER (Xavier)
Collection : HISTOIRE
EAN 13 : 9782755402223
Nb de pages : 660
35.60
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
Des chrétiens orientaux sont admis en Chine au VIIe siècle ; leurs petites communautés sont dispersées au IXe. Les franciscains que les empereurs Yuan laissent s'installer à la fin du XIIIe sont chassés à l'avènement des Ming en 1368. La "troisième mort" est l'épilogue de l'œuvre entamée, sous l'impulsion de saint François-Xavier, par le jésuite italien Ricci à partir de 1584. Sans succès. Le Français Gaubil le dit, vers 1750 "Les jésuites ont su se faire admettre comme savants, artistes, non faire reconnaître la Parole du Christ". Les Empereurs poursuivent ceux de leurs sujets qui prêtent l'oreille aux étrangers, les persécutent. La dissolution de la Compagnie de Jésus, en 1773, porte le coup de grâce à l'entreprise. Nous suivons sa lente agonie à travers des textes dus aux derniers jésuites, aux lazaristes, leurs successeurs, aux MM. des Missions étrangères de Paris. "Nous sommes bien exposés à des désagréments, nous les souffrons avec patience", écrit le lazariste Raux en 1795. Le dernier missionnaire mandarin meurt à Pékin, en 1838, un Portugais.
"Le temps de la foi chrétienne en Chine n'était pas encore arrivé", dit Benoît XVI. La Chine est la vérité des Chinois. Dieu seul sait quand elle entendra ce message d'un de ses fils. "Le confucianisme dont les normes de vie morale sont si bienfaisantes, trouve dans la révélation chrétienne le complément de lumière qui résout les problèmes devant lesquels nos sages ont eu l'humilité de s'arrêter, comprenant qu'il ne revient pas à l'homme de trancher des mystères du Ciel.
Xavier Walter a publié plusieurs ouvrages historiques sur la Chine, dont John Barrow, Un Anglais en Chine au XVIIIe siècle (Payot), Le voyage de l'Hippopotame et Pékin Terminus (François-Xavier de Guibert), une Petite histoire de la Chine (Eyrolles). Observateur de la Chine actuelle, il s'y rend régulièrement.
TitreLa troisième mort des missions de Chine 1773-1838
Auteur WALTER (Xavier)
ÉditeurFRANCOIS-XAVIER DE GUIBERT (EDITIONS)
Date de parution15 mai 2008
Nb de pages660
CollectionHISTOIRE
EAN 139782755402223
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)35
Largeur (en mm)157
Hauteur (en mm)240
Poids (en Kg)1.05
Critique du libraire
En 1584, les Jésuites sont arrivés en Chine mais n´ont jamais pu y introduire durablement l´Evangile. Les empereurs persécutèrent et poursuivirent ceux qui pourraient "prêter l´oreille aux étrangers". En 1773, la dissolution de la Compagnie de Jésus a porté le coup de grâce à l´entreprise qui va peu à peu s´étioler pour s´achever définitivement en 1838 avec la mort du dernier missionnaire portugais à Pékin. Cet ouvrage relate ces 65 années d´épreuves et de souffrances