Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

La vie monastique à l´école de Saint Benoît

Référence : 4341
2 avis
Date de parution : 1 juin 2015
EAN 13 : 9782852740501
Nb de pages : 68
8.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
Ce court écrit livre l'essentiel de l'enseignement monastique de dom Paul Delatte. Il est composé de passages extraits des œuvres imprimées ou demeurées manuscrites du troisième abbé de Solesmes, notamment des "Notes sur la vie spirituelle", ouvrage resté inédit.
C'est dire l'intérêt des pages qui suivent pour qui veut connaître l'esprit de la Règle et de la vie bénédictine. À ce titre, dom Delatte est un guide très sûr pour cheminer jusqu'au coeur de cette vocation monastique voulue par Benoît de Nursie et que vivent aujourd'hui encore des hommes et des femmes que Dieu y appelle.
TitreLa vie monastique à l´école de Saint Benoît
Auteur DELATTE (Dom Paul)
ÉditeurSOLESMES (EDITIONS) SAS LA FROIDFONTAINE
Date de parution1 juin 2015
Nb de pages68
EAN 139782852740501
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)5
Largeur (en mm)120
Hauteur (en mm)185
Poids (en Kg)0.09
Critique du libraire
Sommaire : I. La vie bénédictine Vie chrétienne Vie religieuse Vie monastique II. Caractères propres de la vie bénédictine Vie cénobitique Vie de famille La stabilité III. Oeuvres de la vie bénédictine L'Oeuvre de Dieu Le travail L'étude des choses divines Exclusion des oeuvres extérieures IV. Spiritualité de la vie bénédictine La foi L'humilité L'obéissance V. Vocation à la vie bénédictine La vocation Formes de vocation Aptitudes requises
Les avis clients
Introduction et une clé de compréhension à la vie bénédictine !
5/5 Plaisir de Lire .
.----. Cette petite plaquette est à la fois une clé d'introduction et une clé de compréhension à la vie bénédictine car elle présente succinctement les caractères et les beautés de cette grande famille, la place qu'elle occupe dans l'Eglise et dans le monde, l'action cachée et bénéfique qu'elle exerce sur l'univers . Dom Delatte commence par nous dire (p. 14) que "tout chrétien est religieux dans un sens et dans une mesure, parce qu'il est attaché à Dieu et voué à son culte . Mais ce que le simple chrétien n'est qu'adjectivement et de façon partielle, accidentelle, momentanée, le religieux l'est substantiellement, absolument, totalement". En effet, "toute âme chrétienne est tenue à la perfection ... est un devoir universel pour les chrétiens (...). Mais, il reste que chacun est tenu "à la perfection, c'est-à-dire à la charité, selon sa condition et son état, ce qui est compatible avec la variété des situations humaines . Ni la richesse, ni le mariage, ni la politique, ni l'action, ni la vie militaire ne sont inconciliables avec la charité . Il suffit d'aimer Dieu par dessus toutes choses, sans rien accueillir jamais dans son cœur qui soit contraire à l'amour de Dieu". (p. 12). En ce sens, "la vie religieuse n'est pas distincte de la vie chrétienne ; elle n'est pas quelque chose de nouveau ou de surajouté au christianisme ; elle en est un état, la condition achevée et comme l'épanouissement" (p. 11) . La vie monastique, "c'est la préparation et le noviciat de l'éternité" (p. 42) . Le noviciat terminé, l'apprentissage achevé, "lorsque finira pour nous la vie du temps, nous devrons être adaptés à la vision de Dieu, ajoute Dom Delatte . Nous nous en irons, si Dieu daigne avoir pitié de nous, poursuivre notre contemplation dans l'éternité ; mais dès maintenant, notre vie bénédictine n'est tout ce qu'elle doit être que si nous nous exerçons d'avance aux œuvres de l'éternité, que si notre foi commence en nous ce que fera la vision, si nous vivons sur terre devant la Beauté qui se voile comme nous ferons devant la Beauté qui se montrera" . '(p. 43). ( suite ... )
Introduction et une clé de compréhension à la vie bénédictine ! (2)
3/5 Plaisir de Lire .
.----. "Dans le domaine de la science toute humaine, il y a une rouille, et une teigne, et des voleurs ; et un jour vient où, de cette encyclopédie vivante, plus rien ne restera . L'autre science est divine par son titre, elle est éternelle par son fruit, elle est incorruptible par sa composition même ; on ne peut nous la soustraire, et nous-mêmes nous ne saurions en abuser ni en tirer vanité" . (p. 37). Les moines ont avant tout devoir de s'occuper de Dieu, à Lui procurer honneur, hommage et service . "Nous devons ainsi, poursuivra Dom Delatte, associer notre voix à la voix des Anges et devancer les heures de l'éternité . Nous avons à dépenser la vie d'ici-bas auprès de Celui qui est uniquement intéressant, uniquement sympathique, uniquement attrayant" . (p. 31). Noble et d'une infinie beauté que la tâche de cette grande famille qui n'est ni une armée (puisque l'on y accueille ce que Dieu envoie, (p. 25), ni un camp retranché . Même si ces religieux se retirent de la vie séculière, leur règle excluant toute pastorale, leur influence n'en demeure pas moins profonde . "Et de quoi le siècle fiévreux a-t-il plus besoin que du spectacle d'hommes ne vivant que de Dieu et pour Dieu, assidus à la louange de sa Beauté et s'intéressant à toutes les manifestations de la vie catholique, grâce au procédé, surement efficace, de la prière liturgique ?" (p. 39) . Ce que le monastère doit être en définitive, "c'est une école du service du Seigneur, une école où l'on apprend à servir Dieu, à se prêter à Dieu, à se livrer à Dieu pour jamais" (p. 40). Dans cette plaquette Dom Delatte nous explique aussi le sens du triple vœu monacal, l'importance du travail manuel, le pourquoi de la vie cénobitique . Il termine sur quelques indications à propos de la vocation à la vie bénédictine, et montre combien elle peut être subtile et différente selon chaque homme : tantôt c'est l'attrait spirituel, tantôt la quête de paix et d'harmonie, tantôt enfin, l'inquiétude ou la révolte . C'est loin d'être une émotion sensible ou un transport d'enthousiasme, c'est plutôt la virile et vaillante résolution de l'âme qui, selon Dom Delatte, s'exprime souvent comme suit : "Je n'ai pas fait le tour du monde, mais je sens bien que ce monde est trop petit pour moi . Je m'en vais vers Dieu, je m'en vais Lui demander s'Il veut de ma vie et s'Il consent, de sa main divine, dans cette Ecole du service du Seigneur qu'est le monastère, à faire mon éducation en vue de l'éternité" (p. 55). Cet ouvrage est donc à lire par tout chrétien, par tout catholique, surtout par ceux qui n'ouvriront peut-être plus jamais ce genre de livre ou qui rechignent devant de gros volumes . POUR QUI CE LIVRE " , numéro 43 , grandes vacances 1978 de " Plaisir de Lire " . ]