Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Le cerisier du Hoggar. Journal d´un proscrit d´aujourd´hui

Référence : 45004
Date de parution : 1 juillet 1994
Éditeur : AUTOEDITION
EAN 13 : 9782950865700
Nb de pages : 304
22.11
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
L'auteur, issu d'une famille de militaires du midi de la France et d'artisans industrieux devenus industriels du Nord de la France, publie son premier ouvrage "Le Cerisier du Hoggar" en 1994, à l'âge de 64 ans.
Ingénieur, licencié es-sciences, officier de marine pendant son service militaire, il prend des notes pendant ses voyages à l'étranger en tant qu'exportateur, puis comme chef d'entreprise.
La démolition de son entreprise par la politique de gauche, notamment après 1981, le pousse vers une réflexion sur la politique et sur le comportement des citoyens face aux événements nationaux et internationaux.
Chômeur privilégié, mais moralement atteint, il tente une reconversion dans l'informatique. Préretraité, effrayé par la destruction de la France et des valeurs qui ont fait sa grandeur, sa prospérité et son rayonnement, il s'engage dans le militantisme politique au RPR, puis au Front National après l'insoutenable exploitation de Carpentras.
"Le Cerisier du Hoggar" est auto-édité et "politiquement incorrect", ceci expliquant cela.
TitreLe cerisier du Hoggar. Journal d´un proscrit d´aujourd´hui
Auteur SIRVIEY (Jean-Luc)
ÉditeurAUTOEDITION
Date de parution1 juillet 1994
Nb de pages304
EAN 139782950865700
Épaisseur (en mm)24
Largeur (en mm)145
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.40
Biographie
Critique du libraire
Confessions d´un chef d´entreprise dont l´établissement a été démantelé par la politique de gauche après 1981. Après un engagement militant dans la politique, il rejoint le Front National suite à l´insoutenable exploitation de l´affaire du cimetière de Carpentras.