Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

Le fils de la baleine

Référence : 95537
Date de parution : 1 janvier 1956
Auteur : GIU NGYEN (CUNG)
EAN 13 : 0000000955379
Nb de pages : 221
30.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 15 avril
Voir la disponibilité en magasin

Description
ARTHEME FAYARD. 1956. 220 g - 15 cm * 19 cm - 221 pages. Roman d'un auteur indochinois sur un naufragé recueilli par des villageois. Etat : couverture très abimée et usée, pages en partie décollées du dos de la couverture à l'intérieur. Article d'occasion, vendu dans la limite des stocks disponibles.
TitreLe fils de la baleine
Auteur GIU NGYEN (CUNG)
ÉditeurARTHEME FAYARD (EDITIONS)
Date de parution1 janvier 1956
Nb de pages221
EAN 130000000955379
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)15
Largeur (en mm)150
Hauteur (en mm)195
Poids (en Kg)0.22
Critique du libraire
ARTHEME FAYARD. 1956. 220 g - 15 cm * 19 cm - 221 pages 

Années 1950. Dans un village côtier du centre du Vietnam, la vie quotidienne suit son cours. Les habitants sont dans leur quasi-totalité de simples pêcheurs, mais il y a aussi l'armateur Trân, un épicier, un médecin et, évidemment, les notables : le maire, l'instituteur, l'ancien chef de canton, le maître des cultes. La mer rejette un jour sur la plage le corps d'un jeune inconnu. On réussit à ranimer le noyé, on le soigne, on le guérit sans qu'il retrouve toutefois la mémoire de son passé. Si bien que personne ne sait d'où il vient et qui il est. Pour les villageois, notables en tête, il reste et restera un étranger au village, bien qu'il ait découvert sur le rivage une baleine échouée et soit devenu, de ce fait, le Fils de la baleine, avec tous les honneurs rituels que ce statut lui accorde. Cung Giu Nguyen est né le 20 novembre 1909 à Hué (Viêt-Nam). Il a adopté dès 1933 le français comme mode d'expression, sans pour autant abandonner le vietnamien, a pratiqué tous les genres : articles de presse, essais, récits, romans, nouvelles, poèmes. De 1928 à 1995, on recense, dans les deux langues, 258 références dans sa bibliographie, sans compter 43 ouvres inédites.