Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

En raison des vacances, nous serons en effectif réduit jusqu'au 18 août, et serons fermés du 27 juillet au 4 août.

Le prince des ténèbres

Référence : 76560
2 avis
Date de parution : 22 février 1963
EAN 13 : 9782723313216
Nb de pages : 224
12.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
 
TitreLe prince des ténèbres
Auteur BOUCHER (Edouard)
ÉditeurNOUVELLES EDITIONS LATINES (NEL EDITIONS)
Date de parution22 février 1963
Nb de pages224
EAN 139782723313216
Épaisseur (en mm)12
Largeur (en mm)117
Hauteur (en mm)187
Poids (en Kg)0.18
Les avis clients
Anticipation (2).
5/5 Revue des Cercles d'Etudes d'Angers.
.----. Jeune membre du Parti, introduit dans l'Eglise pour la détruire, le jeune prêtre n'échappera pas à la grâce cependant. Au dernier chapitre, il va célébrer sa dernière messe dans la basilique du Sacré-Cœur, miraculeusement intacte, au-dessus de la ville où tout s'écroule. On assiste tout ensemble à la mont"e d'une vie et à l'écroulement d'un monde. Le démon lutte contre le Christ. Le pape Pierre II est crucifié avec les deux prophètes et la télévision raconte au monde entier la crucifixion du pontife. " C'est trop beau pour n'être pas vrai ", s'écrie le prêtre régénéré, à qui le spectacle du martyre a donné la foi. Comme aux premiers siècles de l'Eglise, il suivra l'exemple des témoins immolés, le jour où le monde s'écroule, le jour de la défaite du Parti, de la Science, de tout ce qui n'est pas Dieu, le jour de la victoire de Dieu sur le Prince des Ténèbres. Ceux qui aiment les anticipations liront ce roman où l'on suit la pleine et brève floraison d'un certain nombre de plantes vénéneuses dont nous voyons semer les graines à pleines mains. [ Revue des Cercles d' Etudes d'Angers 1962-1963, juin-juillet, numéro 9 - Directeur-Gérant : A. Richou ]
Anticipation (1).
4/5 Revue des Cercles d'Etudes d'Angers.
.----. L'action se passe au temps des Ténèbres. C'est aussi le temps de la lumière artificielle ; le temps où les hommes ont triomphé de la nuit, du froid, des saisons. On voit des jardins artificiels - parce que tout est artificiel - " dont la floraison constante défie les saisons, par une culture radio-active. Désormais le déroulement des mois contrastés n'importait pas davantage que les variations de l'atmosphère, encore qu'on fut sur le point de maîtriser celles-ci. On avait, quand on voulait, les productions qu'on voulait, vertes ou multicolores, nourricières ou décoratives. On en était au printemps perpétuel, à la moisson perpétuelle. Bientôt, assuraient certains, la félicité perpétuelle. Ceux qui oubliaient de questionner leur âme ". Les techniciens règnent sur le monde au nom de la Science et du Parti. Le spirituel est pour eux l'inexistant. L'Eglise seule survit au grand naufrage de l'intelligence, de l'esprit, de l'âme. Le Parti la combat. Pour mieux lutter contre elle, il faut entrer plusieurs de ses membres dans les grands séminaires. L'un de ces jeunes arrive au sacerdoce. Le Parti a désormais son prêtre. Au premier chapitre, ce prêtre, dont les idées inquiètent son évêque, est envoyé comme vicaire dans une paroisse. Un vieux curé l'accueille et " s'inquiète : " Auriez-vous perdu la foi ?... C'est chose si courante parmi le clergé en ce temps où le matérialisme est roi ou, si l'on préfère, république." Le vieux curé " a vu juste. Le jeune vicaire ne dira pas la messe dimanche, ni la grand'messe ni la messe basse. Il ne dira plus jamais la messe. Il n'a jamais eu la foi. ( suite ... )