Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Le roi Saud ou l´Orient à l´heure des relèves

Référence : 37853
2 avis
Date de parution : 29 mars 1990
Collection : ESSAIS DOC.
EAN 13 : 9782226041111
Nb de pages : 576
21.60
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
Complément du Printemps arabe, le Roi Saud, après Mustapha Kémal et Ibn-Séoud, poursuit l'histoire du Moyen-Orient à travers le destin du "Fils du Léopard", fils d'Ibn-Séoud et roi d'Arabie jusqu'en 1964, et l'évolution de toute cette région du monde.
Sur une scène élargie qui va de l'Egypte au Pakistan, on voit défiler tour à tour les débuts du nouveau règne, les démêlés du roi Saud avec l'armateur Onassis, le relèvement de l'armée turque, la nationalisation des pétroles iraniens, les péripéties dramatiques qui entourèrent la conclusion du Pacte de Bagdad, la fondation de l'État d'Israël, la révolution égyptienne, la crise de Suez, la création de la Doctrine Eisenhower et la crise jordanienne d'août 1957 qui aboutit à la scission de l'Orient en deux camps antagonistes : "la sainte alliance" des rois contre les républiques progressistes, le tout dominé par la rivalité croissante des États-Unis et de l'U.R.S.S.
Décrivant la foule des conflits et des coups d'État entrecroisés qui vont de la fin de la Deuxième Guerre mondiale au mois d'août 1957, cet ouvrage projette une lumière éclatante sur ce que l'auteur appelle "l'Orient à l'heure des relèves".
Contribution capitale à la compréhension de notre époque, ce livre est la suite indispensable de la série inaugurée sous le titre Le Loup et le Léopard. Dans le décor prestigieux du Printemps arabe, la tragédie continue...
TitreLe roi Saud ou l´Orient à l´heure des relèves
Auteur BENOIST-MECHIN (Jacques)
ÉditeurALBIN MICHEL (EDITIONS)
Date de parution29 mars 1990
Nb de pages576
CollectionESSAIS DOC.
EAN 139782226041111
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)37
Largeur (en mm)145
Hauteur (en mm)225
Poids (en Kg)0.64
Les avis clients
Magistrale leçon...
5/5 Lectures Françaises / 1961.
.----. Dans ce gros livre, M. Jacques Benoist-Méchin nous montre l'évolution du monde arabe, des débuts du règne de Saud d'Arabie, fils d'Ibn Séoud, au pacte de Bagdad, en passant par la restauration turque entre 1946 et 1955, la création de l'Etat d'Israël, la révolution égyptienne et le " drame de Suez ". ---- .... --- ... -- .. - . La partie la plus importante de ce remarquable travail est celle que l'auteur consacre à l'Egypte de Nasser, si mal connue de nos concitoyens, et à Nasser lui-même, à son caractère et aux péripéties de sa difficile ascension. ---- .... --- ... -- .. - . M. Jacques Benoist-Méchin nous donne là une magistrale leçon de politique étrangère. ( chronique " Les livres dont on parle " en générale rédigée par Henry Coston à cette époque - numéro 48 - mars 1961 ).
Trop d'erreurs
2/5 Revue des cercles d'études d'Angers
Ce livre a eu un certain succès et de ce fait a été réédité mais il n'avait pas fait l'unanimité! Preuve; "D'une façon générale, ce qui frappe dans ce livre, c'est l'engouement de l'auteur à l'égard des gouvernements arabes, en particulier de celui de l'Egypte. Nasser est présenté comme un héros, sans défauts, intelligent, fort habile, aimé de son peuple. On retrouve la partialité de Benoist-Méchin en faveur des gouvernements forts ; du moins sa partialité aurait-elle dû lui faire percevoir qu'il s'agit d'une caricature d'un régime de force et que son maintien ne s'explique que grâce à un système policier démesuré, grâce également à l'apathie d'un peuple sous-alimenté et surtout à la lutte d'influence russo-américaine au bord du Nil.--------____*********=======------======-----. On ne voit donc pas ce qui pourrait faire recommander la lecture de cet ouvrage, bien au contraire. Comme il s'agit de problèmes très particuliers, de civilisations très éloignées de la nôtre, les lecteurs auront de la peine à rectifier d-eux-mêmes et risqueront de tenir pour vraies des erreurs, pour justes des points de vue sollicités par un parti-pris systématique. (numéro 7, avril 1961).