Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Le sabre perdu de Chamil

Référence : 109974
1 avis
Date de parution : 1 août 2019
Éditeur : EDILYS (EDITIONS)
EAN 13 : 9791094912652
Nb de pages : 82
8.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 24 juin
Voir la disponibilité en magasin

Description
L'auteur fit partie des officiers russes de l'Armée blanche qui, sous les ordres de Kappel, Wrangel, Denikine, Koltchak, luttèrent contre les bolcheviks lorsque Lénine, en octobre 1918, voulut imposer sa dictature sur le territoire de l'Empire. 
Le Sabre perdu de Chamil fait suite à l'ouvrage du même auteur, Le Diable Blanc de la Mer noire, Sergeï Timacheff, et relate son enfance, avant de dévoiler comment il retrouva son sabre légendaire : au moment où il devait être fusillé, ce sabre avait été confisqué par le commissaire bolchevik qui l'avait condamné.
Troisième volet de la saga familiale, la traduction en est due aux descendants de l'auteur, qui avaient déjà traduit Le Diable Blanc, mon époux, souvenirs d'Alexandra Timacheff, née princesse Troubetzkoy (Éditions Edilys 2018).
A partir de 15 ans.
TitreLe sabre perdu de Chamil
Auteur TIMACHEFF (Sergeï)
ÉditeurEDILYS (EDITIONS)
Date de parution1 août 2019
Nb de pages82
EAN 139791094912652
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)7
Largeur (en mm)140
Hauteur (en mm)200
Poids (en Kg)0.12
Critique du libraire
A partir de 15 ans.
Les avis clients
Livre amusant !
5/5 https://www.medias-presse.info
.----. Sergeï Alexandrovitch Timacheff fut l’un des officiers russes de l’Armée blanche qui, sous les ordres de Kappel, Wrangel, Denikine, Koltchak, luttèrent contre les bolcheviks lorsque Lénine voulut imposer sa dictature rouge sur le territoire de l’Empire. Les éditions Edilys ont publié la traduction française du livre Le Sabre perdu de Chamil qui fait suite au livre Le Diable Blanc de la Mer Noire dont nous avons déjà parlé ici. Dans la nuit du 16 janvier 1918, le commissaire Popoff ordonne que Sergeï Alexandrovitch Timacheff soit fusillé par les gardes rouges. Cette nuit-là, il est laissé pour mort, gisant sur le sol. Mais il n’est que blessé. Bien sûr, il a été désarmé de son sabre, pièce historique datant de la défaite turque face aux Russes en 1859. Ce livre amusant explique l’histoire de ce fameux sabre, aujourd’hui toujours propriété de ses descendants, et son retour improbable dans les mains de son propriétaire. L’ouvrage est en outre illustré de magnifiques photographies provenant des archives familiales. [ Signé : Ex Libris — 27 décembre 2020 ]