Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Les amazones de la Chouannerie

Référence : 34077
2 avis
Date de parution : 1 mai 1996
Éditeur : SORLOT - LANORE
EAN 13 : 9782851571502
Nb de pages : 223
18.50
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 30 mai
Voir la disponibilité en magasin

Description
Les guerres de Vendée, comme ceux qui les firent, sont entrées dans la légende.
Les Chouans de Théophile Briant sont Bretons plus que Vendéens. Mais ces deux peuples aussi fiers et tenaces, aussi religieux l'un que l'autre ne pouvaient que se rencontrer dans ces guerres qu'ils menèrent pour la Foi et pour le Roi. C'est à la fois en historien et en poète que Briant a écrit son livre. Si Jacquemine et Tinténiac deviennent des héros de roman, les sentiments qui les animent, faits de courage et de passion, furent ceux de toute une jeunesse, au cœur du Bocage et des Landes.  
TitreLes amazones de la Chouannerie
Auteur BRIANT (Théophile)
ÉditeurSORLOT - LANORE
Date de parution1 mai 1996
Nb de pages223
EAN 139782851571502
Épaisseur (en mm)15
Largeur (en mm)160
Hauteur (en mm)240
Poids (en Kg)0.42
Critique du libraire
" Ce roman se lit très facilement, il est passionnant même si certaines descriptions ont un peu vieilli . "Les Amazones de la chouannerie" lors de sa parution en 1938 avait obtenu deux voix (Léon Daudet et René Benjamin) pour le prix Goncourt ." Illustré .
Les avis clients
Ce roman se lit très facilement !
5/5 Plaisir de Lire .
.----. c'est avant tout l'histoire romancée de cette époque troublée . L'auteur nous avertit qu'il n'a pas tenté de faire oeuvre d'historien mais "oeuvre de peintre et de poète, c'est à dire une fresque, une toile de bravoure" (page 16) . Plus que les événements, les faits, les dates qu'il respecte, il veut nous montrer l'esprit, les sentiments, les qualités qui animent les héros de la chouannerie, trop souvent présentés comme des êtres frustes, des brigands . Il aime tellement ses personnages, la Bretagne qu'il va jusqu'à écrire : "Une simple étincelle partie d'un manoir d'Ille-et-Vilaine suffit pour allumer de la Vendée jusqu'à la Normandie un brasier qui dura un quart de siècle." (page 106) Nous trouvons de belles figures, des qualités de courage, de bravoure, de noblesse ; des faiblesses également : la vie privée des héros n'est pas toujours irréprochable, une certaine dureté devant la souffrance : "il ne pouvait admettre la défaillance d'autrui . Il ne concevait la vie que debout." (page 84) Les chouans affamés mangent des volailles un vendredi saint au grand scandale de la population rennaise . (page 176) Ce roman se lit très facilement, il est passionnant même si certaines descriptions ont un peu vieilli . "Les Amazones de la chouannerie" lors de sa parution en 1938 avait obtenu deux voix (Léon Daudet et René Benjamin) pour le prix Goncourt . Epuisé dès 1940, il reparaît actuellement grâce aux éditions Lanore . Pour tous à partir de 15 ans . [ " Plaisir de Lire " , numéro 29 , Noel 1974 ]
Chevaucher avec Joséphine, Thérèse, Jacqueline ...
5/5 Plaisir de Lire .
.----. Il fait nuit . Un galop, une poursuite le long de la côte . Un coup de feu, puis le silence... plus rien, seulement le bruit de la mer . Nous sommes dans la région de Saint-Malo en 1792 . Tout est inhabituel . Les églises sont fermées les unes après les autres . Les soupçons, les dénonciations, les arrestations se succèdent . La peur s'installe . Plusieurs familles ont déjà quitté la pays, ont fui sur des bateaux de fortune pour l'Ile-des-Amis (Jersey) . Les Bretons touchés dans leurs droits séculaires, dans leurs traditions et dans leur foi s'organisent localement pour résister . Le seigneur, le paysan, le prêtre se retrouvent à la même table pour préparer leur défense . Le marquis de la Rouerie et le chevalier de Tinténiac dirigent les opérations dans la région malouine . Grâce au livre de Théophile Briant, nous allons les suivre, partager leurs espoirs, leurs illusions, leurs déceptions, vivre cette époque difficile et passionnante . Nous assistons à leur organisation, aux premières victoires, à l'union avec l'armée vendéenne . Puis arrivent les difficultés, les divergences entre les émigrés et les chouans, la rivalité entre le comte de Provence et le Comte d'Artois, les tentations des offres de paix du Général Hoche . Nous allons chevaucher avec Joséphine de Kercadio, Thérèse de Moëlien, Jacqueline Delacroix, amazones de la chouannerie, qui acceptent par amour de partager le destin de leurs seigneurs et maîtres . ( suite ... )