Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

Les apôtres en Inde - Dans la patristique et la littérature sanscrite

Référence : 89190
1 avis
Date de parution : 18 novembre 2016
Collection : IN ILLO TEMPORE
EAN 13 : 9782955022511
Nb de pages : 172
21.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 15 avril
Voir la disponibilité en magasin

Description
Dans cette étude, Cristiano Dognini et Ilaria Ramelli explorent les aspects culturels, économiques et religieux de la rencontre entre la civilisation classique et l'lnde, avant d'aborder plus spécifiquement la question de la diffusion de la prédication chrétienne dans le sous-continent. Les auteurs recoupent de manière systématique les sources classiques et patristiques avec les découvertes de l'archéologie, les acquis de la science moderne mais aussi avec les traditions préservées par les chrétiens de saint Thomas du sud de l'Inde. Ils parviennent ainsi à reconstituer méthodiquement, depuis les prédécesseurs d'Alexandre jusqu'à l'époque constantinienne, les différentes phases d'un processus d'échanges culturels complexe que l'historiographie moderne a trop souvent sous-estimé et cherché à limiter au seul champ économique. L'ouvrage étudie également la question de la réception des textes chrétiens par l'Inde antique, à travers l'analyse de textes tirés des traditions hindoue et bouddhiste. S'il ne doit ressortir qu'une certitude de cette étude, c'est que les termes occidentaux et orientaux de l'écoumène antique étaient bien plus proches qu'on a voulu le croire.
Les auteurs explorent les aspects culturels, économiques et religieux de la rencontre entre la civilisation classique et l'Inde puis abordent la question de la diffusion de la prédication chrétienne dans le sous-continent. La réception des textes chrétiens par l'Inde antique est étudiée à travers l'analyse de textes tirés des traditions hindoue et bouddhiste.
TitreLes apôtres en Inde - Dans la patristique et la littérature sanscrite
Auteur DOGNINI (Cristiano) , RAMELLI (Ilaria)
ÉditeurCERTAMEN (EDITIONS)
Date de parution18 novembre 2016
Nb de pages172
CollectionIN ILLO TEMPORE
EAN 139782955022511
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)13
Largeur (en mm)160
Hauteur (en mm)240
Poids (en Kg)0.31
Critique du libraire
Prix Auguste Pavie 2017de l'Académie des sciences d'Outre-Mer.
Les avis clients
Quand l'Inde était chrétienne...
5/5 L'Homme Nouveau
.----. Alors que l'on parle beaucoup en ce moment des rapports entre la Chine et l'Église, c'est vers un autre pays asiatique que l'Histoire et l'édition nous ramènent. La Tradition établit que cette région du monde fut confiée à l'apôtre Thomas, le même qui dut mettre ses doigts dans les plaies du Christ et qui nous valut d'être qualifiés de plus heureux que lui dans la mesure où nous croyons sans avoir vu. En fait, la question de l'évangélisation de l'Inde aux premiers temps de l'ère chrétienne a beaucoup agité la communauté scientifique, donnant lieu parfois à des polémiques qui éloignaient de l'intérêt du sujet. On s'était notamment demandé si les traditions de l'Inde n'avaient pas transmis certains de ses éléments au christianisme ou si, au contraire, ce n'était pas à celui-ci qu'elles étaient redevables. Ilaria Ramelli et Cristiano Dognini, deux universitaires italiens, dont le livre est aujourd'hui traduit en français, ont repris la question dans sa globalité. Il faut tout d'abord saluer le travail effectué, beau modèle de démarche historique, recoupant les textes et les faits, justifiant ce qui peut l'être, discernant le probable du certain, et n'avançant des conclusions qu'avec prudence. Ils ont tenu à replacer la question centrale de leur étude dans le cadre plus général des échanges commerciaux et culturels que l'Europe gréco-latine eut avec l'Inde antique. C'est dans le cadre de cette première route de l'Inde que les évangélisateurs ont pu se joindre à des marchands et pérégriner jusque dans ces parties de l'Asie. Nos deux universitaires s'intéressent particulièrement à la mission conduite par Pantène, un savant chrétien, maître de Clément d'Alexandrie, et qui effectua, au IIe siècle, un séjour en Inde. Là, il aurait découvert un exemplaire de l'Évangile hébraïque, preuve d'une présence chrétienne antérieure à la sienne. Les deux auteurs montrent que cette découverte est aussi bien attestée par Eusèbe de Césarée que par saint Jérôme, l'un et l'autre ne présentant pas les faits dans les mêmes termes, ce qui impliquerait des sources distinctes. La diffusion de l'Évangile hébraïque (ou aux Hébreux ou encore en hébreu), attribué à Matthieu, est généralement reliée par la patristique à saint Barthélémy. Et c'est donc l'action missionnaire en Inde de ce dernier que ce livre explore avant de s'intéresser également à celle de saint Thomas. Ils s'intéressent enfin aux influences mutuelles entre christianismes et traditions orientales présentes en Inde. En conclusion, les auteurs estiment que :« en remontant dans le temps, nous pouvons affirmer que les présences chrétiennes en Inde sont certaines pour les IIIe-IVe siècle, qu'une mission alexandrine comme celle de Pantène à la fin du IIe siècle est probable. En ce qui concerne les périodes antérieures, la série des données et d'indices en notre possession ne permet pas d'affirmer avec certitude, mais ne permet pas non plus d'exclure l'historicité d'une première prédication chrétienne en Inde. » Mené rigoureusement et de manière scientifique, ce travail conforte finalement les apports de la grande tradition patristique. Passionnant ! [ Rédigé par Philippe Maxence le 23 février 2018 pour " L'homme nouveau " ]