Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

En raison des vacances, nous serons en effectif réduit jusqu'au 18 août, et serons fermés du 27 juillet au 4 août.

Les enjeux du Printemps Français

Référence : 75168
4 avis
Date de parution : 23 avril 2013
Auteur : FONTAINE (Rémi)
EAN 13 : 9782851622785
Nb de pages : 136
18.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 22 juillet
Voir la disponibilité en magasin

Description
On se souvient du communiqué de l'Elysée sur la "manifestation consistante" contre la dénaturation du mariage...
- Non, Monsieur le Président, c'est une révolution qui porte en son sein un printemps.
Une rupture anthropologique sans précédent tente de s'imposer sous couvert d'une loi parlementaire d'occasion contraire à la loi naturelle de toujours.
Un laïcat catholique, encouragé par ses évêques, a entrepris de relever le peuple français.
Sans en celer la vulnérabilité, Rémi Fontaine tire ici les leçons de ce réveil inattendu où le vert de l'espérance réapparaît au bout de l'arbre de vie national.
A travers une chronique à la fois journalistique et philosophique, il éclaire les effets pervers de la politique gouvernementale.
TitreLes enjeux du Printemps Français
Auteur FONTAINE (Rémi)
ÉditeurPARIS CONSEP (EDITIONS DE)
Date de parution23 avril 2013
Nb de pages136
EAN 139782851622785
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)11
Largeur (en mm)140
Hauteur (en mm)220
Poids (en Kg)0.18
Critique du libraire
Rémi Fontaine fait le point sur les manifestations contre le mariage pour tous et voit dans ce réveil inattendu un signe de renouveau.
Les avis clients
La France se réveille.
5/5 Renaissance Catholique N 128 Août - Octobre 2013
Remi Fontaine est certainement l'un des observateurs les plus aigus du monde dans lequel nous vivons. Il porte ici un regard d'entomologiste, précis et argumenté , sur le fantastique, et imprévu, mouvement de résistance à la dénaturation du mariage qui réveille la France depuis un an. Il taille en pièces bien des lieux communs, et je ne résiste pas au plaisir de vous livrer la flèche du Parthe qu'il décoche au principe de non-discrimination "À quand l'accès des non-voyants au permis de conduire ?" Pour ceux qui, au-delà de l'écume de l'actualité, souhaitent réfléchir au fond des choses, le livre de Rémi Fontaine sera un puissant stimulant intellectuel. <p align="right"> <a href= http://www.renaissancecatholique.org target=_blank> www.renaissancecatholique.org </a>
Le vade-mecum de la résistance nationale et catholique.
5/5 Présent 7866 du 5-6-2013
Il y a toujours eu du "veilleur" - et ce bien avant que ce terme ne désigne ceux qui, des nuits entières, ont veillé au chevet de la France défigurée par la triste folie gay - chez Rémi Fontaine. Ses livres sont là pour en témoigner : du Livre noir des évêques français au Livre noir de la culture de mort en passant par Le livre noir et blanc des évêques français, notamment. Son dernier ouvrage, "Les Enjeux du Printemps français", le premier du genre sur un "phénomène" qui a bousculé le pays légal et amorcé le réveil du pays réel, est une chronique. A la fois journalistique et philosophique (rappelons que l'auteur fut naguère prof de philo). Mais plus encore : c'est un précieux vade-mecum de la résistance nationale et catholique. Ce livre aurait pu avoir pour titre, aussi, celui d'un de ses chapitres : "Rebelles de l'ordre !". Rémi Fontaine écrit : "Oui, la guerre bat le seuil, non plus de feu la chrétienté ni de nos nations,émérites jadis chrétiennes, mais de nos maisons autrefois tranquilles." Cette guerre, il ne faut pas la perdre et donc la mener sous le signe d'Antigone et de Jeanne bien sûr avec son admirable vertu d'insolence". L'urgence est telle que quelques (rares) évêques - que Rémi Fontaine salue au passage - semblent l'avoir compris. C'est dire ... Il y a : un temps pour tout. Il y a eu celui des manifs. Mais toute cette formidable énergie, déployée face aux noires cohortes,de la police rêgimiste - qui a gazé, frappé, multiplié les arrestations brutales et les grossières provocations, ne servirait de rien si elle ne débouchait sur une action en profondeur. "Il serait dommage, écrit Rémi Fontaine,que cette grâce (celle de ces démonstrations tsunamesques) précisément ne puisse servir à ce support pour augmenter indéfiniment sa capacité vitale à se défendre contre un pays légal qui ignore et méprise le pays réel". Réaffirmons-le avec l'auteur : "Le printemps français ne viendra pas sans une sève catholique analogue à celle des premiers chrétiens en insurrection vitale contre l'hiver païen." Comparaison n'est pas raison ? Certes. Mais si les premiers chrétiens ont. été martyrisés pour avoir refusé de faire entrer le Christ dans le Panthêon polythéiste, les chrétiens d'aujourd'hui le seront - ils le sont déjà - pour vouloir sortir du Panthéon des droits de l'homme (et même, désormais, des droits de I'homo) sans Dieu. Citons encore Rémi Fontaine : "Notre insurrection est la contrerévolution en acte d'un peuple de familles issu du christianisme français." Comprenons bien : une contre-révolution en acte. La vie Contre la (culture de) mort. Les images surtélévisées - Ies images terribles - de la palinodie hyper-médiatisée de Montpellier ont choqué (et le mot est faible) jusqu'à ceux qui, blasés par des années de décadence, pensaient avoir "tout vu" et ne plus pouvoir "s'étonner" de rien. Rémi Fontaine, avec un remarquable sens de la pédagogie, vient donner une ossature - une colonne vertébrale - à cet instinct français qui se rebelle. <p align="right"> Alain Sanders <a href= http://www.present.fr target=_blank> www.present.fr </a>
Perspectives de printemps sous l'angle du réveil Catholique !
5/5 Action Française 2000 N° 2814 du 6/19-6-2013
Rémi Fontaine présente les enjeux du printemps français "sous l'angle du réveil catholique et du combat contre-révolutionnaire", RÉMI FONTAINE a signé là un petit livre fort utile, qui vise à aller au fond des choses s'agissant d'une mobilisation histo­rique que nul, et surtout pas une gauche aussi sectaire que liberticide, n'avait prévue. Oui, les Français se sont mobilisés en masse contre un projet de loi dont l'adoption semblait à nos élites destructurées et mondialisées aller de soi et ne souffrir aucune discussion. Et pourtant, le constat est là : en dépit du matraquage médiatique et de celui, bien concret, des forces du désordre républicain, les Français sont majori­tairement opposés à un mensonge anthropologique qui commence avec la dénaturation du mariage pour se poursuivre avec la marchandisation de la filiation - et donc de la femme et de l'enfant. Toutefois, l'angle d'attaque de Rémi Fontaine, rédacteur au . quotidien Présent, est bien précis : il vise à éclairer les débats "sous l'angle du réveil catholique et du combat contre-révolutionnaire", un réveil et un combat qui conditionnent la victoire même de ce printemps français sur toutes les forces de désagrégation et de mort que libère cette loi infâme. C'est pourquoi Rémi Fontaine analyse de manière très détaillée, avec une grande connaissance des enjeux, à la fois le rôle et la responsabilité de l'Église catholique dans cette affaire il convient d'entendre par "Église" l'ensemble des fidèles comme l'institution. Si cette loi, pour un chrétien, est une attaque frontale du Menteur originel contre la nature humaine établie par Dieu, et si elle se présente comme l'"ultime avatar" d'une praxis révolutionnaire qui finit d'imposer son hégémonie mortifère pour mieux asservir la per­sonne humaine , alors "il s'agit [...] pour nous d'opposer à la dictature du relativisme qui porte ce projet la seule attitude intellectuelle et morale qui convienne, dont Soljenitsyne nous a donné l'exemple avec sa vertu de dissidence ; "le mensonge ne passera pas par moi". " Oui, ce printemps est bien celui "de la contre­révolution en acte d'un peuple de familles issu du christianisme français", un peuple réel dont l'insurrection porte tous les espoirs de relèvement du pays. Merci à Rémi Fontaine d'avoir montré combien le désespoir, en politique, est une sottise absolue . <p align="right"> François Marcilhac <a href= http://www.actionfrancaise.net target=_blank> www.actionfrancaise.net </a>
Mille bravos...
5/5 Jean Saumur (49)
Je suis très agréablement surpris que ce livre soit signalé aussi rapidement sur votre site...Mille bravos