Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Les faits de Stich

Référence : 45010
1 avis
Date de parution : 7 octobre 1985
Auteur : LENOIR (Jean)
Éditeur : DFT (EDITIONS)
EAN 13 : 9782904770043
Nb de pages : 39
4.57
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
Autres ouvrages en diffusion chez le même éditeur : 
Missel quotidien et vespéral, de Dom Lefebvre et E. Osty. Imprimatur de 1963. Liturgie Saint Pie V. 2064 pages.  
La Sainte Messe en tableaux explicatifs. Imprimatur de 1937. 128 pages.  
Explication littérale, historique et dogmatique des prières et cérémonies de la Messe, du R.P. Le Brun. Réimpression de l'édition de 1716. 556 pages.  
Ce qu'est la Sainte Messe, trésor méconnu, de Saint Léonard de Port Maurice. 64 pages.  
Le Saint Sacrifice de la Messe (Bulle "Quo Primum" et XXIIe Session du concile de Trente). 19 pages.  
Bref examen critique du Nouvel Ordo Missae, des Cardinaux Ottaviani et Bacchi. 53 pages.  
La Messe Catholique est-elle encore permise ?, du R.P. Barrielle. 48 pages.  
La Messe de Luther, de Mgr Lefebvre. 19 pages.  
La nouvelle messe de Paul VI : qu'en penser ?, d'Arnaldo Xavier Da Silveira. 350 pages.  
Le mouvement liturgique, de l' Abbé Didier Bonneterre. Historique très intéressant de l'évolution moderniste dans la liturgie. 192 pages.  
Encyclique "Pascendi Dominici Gregis" (sur les erreurs modernistes), de Saint Pie X. 71 pages.  
Le Miracle de Lanciano, du Professeur Bruno Sammaciccia. 86 pages avec documentation photographique.  
La Messe, lettre ouverte à Jésus de Nazareth, de Marie Carré. Supplique pour obtenir le retour à la Messe éternelle pour laquelle l'auteur s'est convertie. 114 pages.  
En suivant la Messe du Padre Pio. Recueil de prières et oraisons composées par le Padre Pio. Illustré de photographies en couleurs du Padre Pio. 143 pages.  
La Messe en images (pour les petits), du Chanoine Quinet. Rééd. de l'éd. de 1940. 64 pages.  
Explication de la sainte Messe, par Dom Guéranger (avec en annexe l'ordinaire de la Messe selon le missel romain de St Pie V). 231 pages.  
L'Eucharistie, le Sacerdoce, par l'Abbé J.-P. André (préfacé par Mgr Lefebvre). 91 pages.  
TitreLes faits de Stich
Auteur LENOIR (Jean)
ÉditeurDFT (EDITIONS)
Date de parution7 octobre 1985
Nb de pages39
EAN 139782904770043
Largeur (en mm)135
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.06
Critique du libraire
Prodige eucharistique en plein XXe siècle. En Suisse, à deux reprises un prêtre traditionnel constata après la Consécration l´apparition de plusieurs tâches de sang sur le corporal.
Les avis clients
Oeuvre de Dieu .
5/5 L'appel des pins .
.----. Qui, chez nous, connait les " faits " arrivés dans la petite chapelle de Stich, en Bavière, les 9 et 14 juillet 1970 ? Par deux fois, au cours de la Messe, un prêtre suisse en retraite constate après la Consécration des taches de dimensions et de couleur inhabituelles sur les linges d'autel. Intrigué, il les fait analyser par un laboratoire spécialisé et la conclusion survient, nette et précise : ce sont des taches de QSang provenant d'un homme mourant et jeune, auparavant en bonne santé. Un deuxième examen, autre part, conclut de même. L'évêché, après son enquête, déclare qu'il ne s'agit là que de "taches de rouille" dues à la vétusté du calice. L'ennui, c'est que ce calice avait été restauré et redoré un an avant les faits par un orfèvre de Kaulbeuren et qu'il ne coula ni avant, ni après... Le prêtre en 1973, ressoumet les deux corporaux, à un nouvel examen, cette fois à l'hôpital cantonal de Zurich ; le rapport conclut : " Il s'agit avec la plus grande probabilité de taches de sang. Ce ne sont pas des taches de rouille ". Entre temps, l'abbé Leutenegger, conscient de la grâce insigne dont il avait été le bénéficiaire, imposait le corporal et les linges d'autel imbibés sur les malades qui le demandaient. Plusieurs miracles se produisirent et des guérisons extraordinaires attestèrent l'origine divine du prodige eucharistique. L'auteur de cette relation a consulté les documents, visité les lieux, parlé avec les témoins, avec le prêtre lui-même. Il a estimé " honorable " de " révéler et de publier " cette " oeuvre de Dieu " [ Numéro 66 - janvier 1986 de " L'appel des pins " , bulletin trimestriel des Amis de Garabandal - Directeur-gérant : Abbé Jehan de Bailliencourt ]