Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Les sauvageons, les "jeunes" et l´insécurité

Référence : 4906
Date de parution : 1 septembre 1999
EAN 13 : 9782841910885
Nb de pages : 144
17.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
L'insécurité est aujourd'hui un des soucis majeurs des Français. Due à ce qu'on peut appeler la nouvelle délinquance, elle sévit surtout dans les villes et d'autant plus que celles-ci sont plus importantes. Comme, d'autre part, elle est en général le fait de bandes qui s'en prennent volontiers aux représentants de l'Etat, elle semble parfois une véritable guérilla urbaine. Cependant on ne discerne pas toujours ses motifs au premier abord. Certes, il s'agit souvent de voler et de participer au trafic des stupéfiants, mais il arrive que la violence à l'égard des personnes ou des biens soit en quelque sorte gratuite et qu'elle obéisse surtout à une passion, la haine de la société. Cette passion, comme la plupart des nouveaux modes de délinquance, se rencontre presque exclusivement chez des "jeunes", que le ministre de l'Intérieur a appelés des sauvageons. Ce dernier terme, empreint d'une certaine tendresse, évoque bien la mollesse avec laquelle les pouvoirs publics luttent contre la nouvelle délinquance.
Pierre Lassieur a analysé les causes de celle-ci en s'aidant de nombreuses anecdotes, soit personnelles, soit notoires, qui rendent le texte extrêmement vivant et facile à lire.
TitreLes sauvageons, les "jeunes" et l´insécurité
Auteur LASSIEUR (Pierre)
ÉditeurGODEFROY DE BOUILLON (EDITIONS)
Date de parution1 septembre 1999
Nb de pages144
EAN 139782841910885
Épaisseur (en mm)10
Largeur (en mm)150
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.18
Biographie
Critique du libraire
Un constat désolant de la société, de la violence, de la ´jeunesse´, de l´incompétence des gouvernements : d´autant plus déprimant que les solutions seraient simples.