Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

Les sept couleurs

Référence : 31308
1 avis
Date de parution : 1 juillet 1999
EAN 13 : 9782841910984
Nb de pages : 270
27.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
En sept parties très détachées les unes des autres, Robert Brasillach relate avec beaucoup de sensibilité dans ce roman l'histoire de la jeunesse des années trente à travers trois personnages, une jeune fille, Catherine, et deux garçons qui se disputent son coeur, Patrice et François. 
Les 7 couleurs permet, d'autre part, de comprendre la séduction exercée par le fascisme sur une jeunesse à la recherche d'un idéal, plus portée sur le romantisme que sur le politique, et dont les préoccupations premières ne sont que le bonheur.
Essayiste et romancier, Robert Brasillach (1909-1945) fit ses études au Lycée Louis-le-Grand à Paris puis à l'Ecole Normale Supérieure. Très jeune, il devint le responsable de la chronique littéraire de l'Action française et l'auteur de plusieurs chef-d'oeuvres littéraires. En 1939, il succéda à Pierre Gaxotte à la tête de l'hebdomadaire Je suis partout.
En 1945, victime des drames de l'épuration, il fut condamné à mort par une cour de justice et exécuté malgré une pétition signée et adressée au général De Gaulle par les plus grand écrivains français dont François Mauriac.
TitreLes sept couleurs
Auteur BRASILLACH (Robert)
ÉditeurGODEFROY DE BOUILLON (EDITIONS)
Date de parution1 juillet 1999
Nb de pages270
EAN 139782841910984
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)19
Largeur (en mm)150
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.38
Biographie
Robert BRASILLACH (1909-1945)
Robert BRASILLACH (1909-1945)  Écrivain journaliste, né à Perpignan le 31 mars 1909. Issu d'une famille du Roussillon, son père, officier de l'armée coloniale, fut tué dans les combats de Kenifra, au Maroc, en 1914. Voir plus
Critique du libraire
Roman.
Les avis clients
Une oeuvre importante .
5/5 Pierre Richard .
.----. L'AUTEUR : Né à Perpignan en 1909, après des études brillantes terminées à l'Ecole Normale Supérieure, il est, à 22 ans, responsable de la critique littéraire à l'Action Française. Directeur, pendant l'Occupation de l'hebdomadaire " Je suis partout ", il est fusillé à la Libération. Il laisse, à 36 ans, une œuvre importante d'essayiste et de romancier. .----. L' OEUVRE : Ce roman, où se succèdent au fil des chapitres différents genres romanesques ( récit, dialogues, maximes, lettres ), retrace la vie et les aventures politico-sentimentales d'un jeune parisien entre 1925 et 1939. Après un court passage à la Légion, le héros fait l'expérience du fascisme italien, du nazisme, puis de la guerre d'Espagne dans les rangs nationalistes. .----. CONCLUSION : Au-delà d'un intérêt historique certain, ce roman met en lumière la fascination qu'ont pu opérer les régimes totalitaires sur de jeunes esprits, épris d'ordre et d'efficacité. La sympathie du héros ( qui est celle de l'auteur ) pour le fascisme italien n'est pas niable ; on ne saurait en dire autant du nazisme qui lui inspire les plus grandes réserves. .----. SOURCE : Pierre Richard en février 1986 dans ROC, publication disparue qui était animée par Pierre et Violette d'André ).