Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

L´Indochine face au Japon. Decoux-De Gaulle, un malentendu fatal

Référence : 9529
Date de parution : 1 novembre 2004
EAN 13 : 9782747568579
Nb de pages : 300
28.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
On a beaucoup écrit sur la deuxième Guerre mondiale et sur la guerre d'Indochine (1946-1954). Mais très peu sur l'étonnante aventure de l'Indochine dans la deuxième Guerre mondiale (1940-1945). Isolée, soudain, d'une Métropole écrasée en juin 1940, l'Indochine française de l'amiral Decoux est restée, après 1942, le seul îlot "blanc" dans le raz-de-marée nippon d'après Pearl Harbor. Contrainte d'accepter un stationnement et un transit de troupes japonaises, elle a, au contraire de la France occupée, maintenu une souveraineté française entière et une armée libre de ses mouvements. Le tout au prix d'une allégeance appuyée au lointain Maréchal et d'une forte autorité, parfois marquée de bavures, mais toutes deux vitales, face aux Nippons, pour la survie de cette France du bout du monde. Inventive par, nécessité, elle a sauvé l'économie. Plus étonnant, elle a lancé un véritable "aggiornamento" du statut colonial, multiplié les écoles et les stades, réhabilité les patries et relancé leurs cultures. Cet "incroyable pari", suivant le mot de L. Bodard, a tenu cinq ans. Pourquoi, le 9 mars 1945, moins de cinq mois avant Hiroshima, Tokyo a-t-il été conduit à balayer l'imperium français ? L'auteur décrit le fatal enchaînement né du malentendu entre la France libérée et une Indochine qui allait bientôt lui revenir intacte, avec les conséquences tragiques qui en ont découlé. Le 9 mars 1945 a engendré la guerre d'Indochine. 
Condisciple du futur général Giap à l'Université de Hanoi, puis docteur en droit et élève de Sciences Po, l'auteur, évadé d'un camp allemand, a vécu l'Indochine de la 2e guerre mondiale, de 1941 à 1945, comme officier ou avocat. Il en est l'un des survivants et des meilleurs connaisseurs.
TitreL´Indochine face au Japon. Decoux-De Gaulle, un malentendu fatal
Auteur GRANDJEAN (Philippe)
ÉditeurL'HARMATTAN (EDITIONS)
Date de parution1 novembre 2004
Nb de pages300
EAN 139782747568579
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)22
Largeur (en mm)136
Hauteur (en mm)215
Poids (en Kg)0.38
Critique du libraire
Une période de l´histoire mal connue : celle de l´Indochine dans la Seconde Guerre mondiale. Sur le terrain à cette époque Ph.Grandjean peut témoigner de la politique menée par la France et celle de l´amiral Decoux.