Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

En raison des vacances, nous serons en effectif réduit jusqu'au 18 août, et serons fermés du 27 juillet au 4 août.

Lucky Luke

Faut-il vraiment le présenter ? Un grand chapeau blanc, une grande mèche noire, un petit foulard rouge, une roulée au bec et un sourire sardonique. Lucky Luke est au panthéon des grandes BD, inimitable, irremplaçable, toujours très apprécié. Apparu d’abord dans l’Almanach 1947, un hors-série du journal Spirou, le premier album, signé Morris, apparaît en 1949. Sa collaboration avec un jeune Goscinny donnera de l’épaisseur de scénario aux nouveaux albums qui connaîtront un succès croissant. Le séjour de Morris aux Etats-Unis lui permettra d’ailleurs de découvrir le Far West de plus près. Il transforme Lucky Luke en une véritable parodie de Western, bien documentée, et truffée de références et caricatures en tous genres. C’est notamment dans Lucky Luke que l’on retrouvera un grand nombre de personnalités de l’époque, caricaturées sous couvertures de personnages. Ainsi, dans certains albums peut-on croiser Louis de Funès, Serge Gainsbourg ou encore Groucho Marx.

Rejoignez Lucky Luke et Jolly Jumper dans leurs aventures au Far West, suivez-les en partant affronter les frères Dalton. Faites la rencontre de Buffalo Bill ou Calamity Jane, laissez-vous emmener dans un monde qui mêle l’aventure à l’humour, la trame au gag. Lucky Luke, comme toute œuvre humoristique, est un mélange subtil de blagues et caricatures en tout genre, qui vous réserve des surprises et dont on ne se lasse pas.

Voir plus
Plus de produits

    Faut-il vraiment le présenter ? Un grand chapeau blanc, une grande mèche noire, un petit foulard rouge, une roulée au bec et un sourire sardonique. Lucky Luke est au panthéon des grandes BD, inimitable, irremplaçable, toujours très apprécié. Apparu d’abord dans l’Almanach 1947, un hors-série du journal Spirou, le premier album, signé Morris, apparaît en 1949. Sa collaboration avec un jeune Goscinny donnera de l’épaisseur de scénario aux nouveaux albums qui connaîtront un succès croissant. Le séjour de Morris aux Etats-Unis lui permettra d’ailleurs de découvrir le Far West de plus près. Il transforme Lucky Luke en une véritable parodie de Western, bien documentée, et truffée de références et caricatures en tous genres. C’est notamment dans Lucky Luke que l’on retrouvera un grand nombre de personnalités de l’époque, caricaturées sous couvertures de personnages. Ainsi, dans certains albums peut-on croiser Louis de Funès, Serge Gainsbourg ou encore Groucho Marx.

    Rejoignez Lucky Luke et Jolly Jumper dans leurs aventures au Far West, suivez-les en partant affronter les frères Dalton. Faites la rencontre de Buffalo Bill ou Calamity Jane, laissez-vous emmener dans un monde qui mêle l’aventure à l’humour, la trame au gag. Lucky Luke, comme toute œuvre humoristique, est un mélange subtil de blagues et caricatures en tout genre, qui vous réserve des surprises et dont on ne se lasse pas.