Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Mémoires - Le témoin de la 25ème Heure

Référence : 3763
1 avis
Date de parution : 1 juin 1990
Collection : LITTERATURE
EAN 13 : 9782268009865
Nb de pages : 482
22.50
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
"Mes Mémoires, dit Virgil Gheorghiu, sont mon oeuvre capitale. Ce livre est la somme de ma foi, de mes âpres combats, de mes ferveurs et de tous mes actes, selon lesquels je serai jugé dans la postérité par les hommes et au Jugement dernier par Dieu." Ces pages, où se retrouvent les moments lumineux et tragiques d'une vie exceptionnelle, sont parmi les plus prenantes et les plus fortes qu'ait écrites l'auteur de la Vingt-cinquième Heure. Un grand écrivain, témoin des drames et des bouleversements majeurs de notre siècle, entreprend ici de faire revivre et de chanter un monde disparu.
Ce livre raconte l'enfance d'un poète, la jeunesse, les années de formation d'un homme jusqu'à cette catastrophe historique qui engloutit le royaume de Roumanie où il est né. Comme son père et ses ancêtres, Virgil Gheorghiu se destinait à être prêtre. L'extrême pauvreté de son enfance lui ferme les portes du séminaire. Il entre au lycée militaire où, pendant huit ans, il portera l'uniforme du roi, avant de se consacrer entièrement à la poésie, qu'il va pratiquer comme une prière ardente. Mais, là-bas, près de la frontière soviétique, la louve de l'Histoire est présente, avec son cortège de terreur, d'extermination, de cadavres gelés. Bientôt , éclate la Seconde Guerre mondiale. C'est la fin d'un monde, où disparaît le royaume de Roumanie sous la vague de l'Armée rouge.
Voici, écrit avec passion, le roman vrai d'une existence et le témoignage d'un poète, d'un prêtre, d'un soldat, d'un "homme dont le regard transforme la poussière en or".
"Noblesse et beauté sont partout dans les Mémoires de Gheorghiu."
Alain Peyrefitte de I'Académie française
TitreMémoires - Le témoin de la 25ème Heure
Auteur GHEORGHIU (Constant-Virgil)
ÉditeurROCHER (EDITIONS DU)
Date de parution1 juin 1990
Nb de pages482
CollectionLITTERATURE
EAN 139782268009865
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)28
Largeur (en mm)155
Hauteur (en mm)240
Poids (en Kg)0.61
Critique du libraire
Autobiographie de ce grand poète roumain né en 1916 et qui se destinait à devenir prêtre.
Les avis clients
Agréable à lire ...
4/5 Plaisir de Lire .
.----. Ces mémoires débutent avec la Grande Guerre et se terminent avec la deuxième Guerre Mondiale, entre les deux, il y a la vie d'un poète roumain ... "Je suis le poète du Christ et de la Roumanie . C'est là ma véritable identité" . Racontée par un poète, la vie d'un enfant roumain dont le père est prêtre orthodoxe d'un petit village de montagne au début du siècle, devient vraiment captivante . Le poète a une sensibilité particulièrement développée qui lui donne des sensations directes, fortes et différentes du commun ; chaque petit fait prend sous son regard une dimension et une réalité qu'on ne lui soupçonnait pas . L'envers de la médaille est qu'un être si sensible vit plus sur ses impressions que par sa raison . Le résultat n'est pas très heureux quand l'auteur porte des jugements d'ordre général, surtout dans les premiers chapitres . On sera indulgent pour ne voir que le bon côté essentiel de ces mémoires de l'auteur de la vingt-cinquième heure qui chante avec foi et passion un pays disparu . En s'éloignant des tendres années de l'enfance, on sent se perdre un peu de la pureté et de la naïveté d'un regard innocent . L'âge adulte dans le milieu journalistique de Budapest, son mariage, la guerre, sont des pages moins prenantes que les premières . <BRw Si l'époque, les circonstances, la vie exceptionnelle d'un homme non moins exceptionnel confère à son livre tout son intérêt, le style simple, vrai, admirable en un mot, en fait une oeuvre agréable à lire que l'on essayera de ne pas manquer . [ Note rédigée à partit d'un volume de l'édition de 1986 éditée par Plon ; " Plaisir de Lire " , numéro 72 , grandes vacances 1986 ]