Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Méthanisation - La nouvelle escroquerie écologiste

Référence : 12379
2 avis
Date de parution : 1 mars 2022
EAN 13 : 9782367980850
Nb de pages : 106
18.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 20 mai
Voir la disponibilité en magasin

Description
Peu de gens savent ce qu'est la méthanisation. Et pour cause, ces structures ne sont construites qu'à la campagne, loin des villes.
La méthanisation leur est présentée comme le moyen de produire du gaz "bio", ce qui préserverait notre dépendance vis à vis de l'étranger.
Ce gaz "bio" est produit à partir de déchets, notamment les déjections animales, ce serait donc écologique et vertueux.
Enfin, la méthanisation est présentée comme une solution mise en oeuvre "à la ferme", assurant un petit complément de revenu aux agriculteurs qui souffrent tant des prix reçus pour leurs productions.
Au final, la méthanisation n'aurait que des avantages.
Mais la réalité est bien différente.
L'auteur de cet ouvrage a été confronté à la tentative d'installation d'une structure de méthanisation proche de son domicile en Bretagne.
Il s'est opposé à ce projet avec des centaines d'habitants de son bourg.
Ce livre explique d'abord ce qu'est la méthanisation, ses dangers pour l'environnement et les populations, ainsi que sur le plan économique.
Il démontre aussi que la méthanisation, qui est l'un des piliers des "énergies renouvelables" n'est qu'une escroquerie sur tous les plans.
Il constitue aussi un guide pour l'action à destination de ceux qui souhaitent s'opposer. 
À lire d'urgence... si vous ne voulez pas être victime de cette nouvelle escroquerie écologique.
TitreMéthanisation - La nouvelle escroquerie écologiste
Auteur GERMAIN (Bernard)
ÉditeurSYNTHESE NATIONALE (EDITIONS)
Date de parution1 mars 2022
Nb de pages106
EAN 139782367980850
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)7
Largeur (en mm)148
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.17
Les avis clients
Conférence à Chiré .
5/5 http://synthesenationale.hautetfort.com/
.----. Le Samedi 3 septembre à Chiré-en-Montreuil, devant près de 500 personnes, Bernard Germain donnait une conférence sur la méthanisation, lors des « Journées Chouannes ». Cette conférence a été un véritable succès, à l’issue de laquelle 130 livres sur la méthanisation, dont il est l’auteur , ont été vendus. Confirmant les ventes que nous enregistrons déjà à Synthèse éditions. De nombreux participants ont confirmé leur intérêt pour le sujet. Plusieurs nous ont indiqué être confrontés à l’installation de structures de méthanisation proche de chez eux. Mais beaucoup nous ont aussi dit ne pas savoir quoi faire. Pour répondre à ces problèmes, une association nationale vient d’être créée : STOP MÉTHANE. Un Bureau a été élu. Bernard Germain en est le Président. Cette association a pour but d’informer sur la méthanisation, mais aussi et surtout d’aider et d’accompagner tous ceux qui veulent s’opposer à ces projets qui défigurent nos campagnes, polluent l’environnement et gâchent la vie des riverains. Par ailleurs, l’Association peut venir faire des conférences et des réunions d’information à la demande afin d’exposer ce qu’est la méthanisation et pourquoi on doit la combattre, car c’est une véritable escroquerie sur les plans économique, environnemental et pour les populations. Association STOP METHANE 5 Chemin de l'Etang 22700 Perros Guirec Vos chèques (15 euros) doivent être libéllés à l'ordre de "Association STOP METHANE" ( https://stop-methane.fr/ )
Contre l'implantation de méthaniseurs
5/5 Synthèse Nationale
.----. L'ingénieur Bernard Germain avait pris une retraite qu'il supposait tranquille dans une petite ville bretonne de bord de mer. Mais il apprend soudain qu'une installation de méthanisation va être implantée à proximité. Esprit curieux, il se renseigne sur cette technique et son utilité. Il va alors découvrir qu'il s'agit tout simplement d'une escroquerie écologique. Au départ, il y a une bonne idée : produire du gaz « bio » à partir de déjections animales, ce qui peut assurer un petit complément de revenus aux fermiers. Qui n'y souscrirait pas ? Les écolo-bobos (et Dieu sait si la Bretagne en compte) se sont jetés sur cette solution miracle. Mais, en creusant la question, notre ingénieur s'est aperçu que cette « énergie renouvelable » est « une idée pas idiote [.] vite dévoyée ». Elle comporte même, sur le plan écologique, des dangers pour l'environnement et la population. Quant à son intérêt économique, il n'est vraiment pas évident. On peut même parler d'escroquerie écologique, une escroquerie relayée par le gouvernement qui a cru y voir une approche vertueuse de la gestion des déchets. Les subventions de toute nature sont tombées en pluies drues sur ceux qui se sont lancés dans cette technique. Malheureusement, le résultat n'est pas là : une unité de production, censée recycler les déjections, rejette. 90 % de déchets, et ne produit que 6 % de méthane. La production est certes subventionnée à 30 % en moyenne, et parfois jusqu'à 70 %, avec à la clé des contrats conclus avec EDF. L'idéologie a vraiment un prix fort élevé, conclut Bernard Germain. L'ouvrage se présente comme une sorte de vademecum pour lutter contre l'implantation de méthaniseurs. Comme pour les éoliennes, la résistance s'organise en effet : des procédures judiciaires sont engagées, des associations se créent, des mobilisations attirent l'attention des médias locaux. L'idéologie écolo-gauchiste est de moins en moins en situation de monopole de la parole. Qui plus est, le résultat de Jadot le 10 avril est un désaveu cinglant de ces constructions pour intellectuels de gauche, à jeter au fumier. [ Signé : Francis Bergeron dans Présent le Mardi 3 mai 2022 et repris par Synthèse : http://synthesenationale.hautetfort.com/ ]