Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Monsieur Henri - Henri de La Rochejaquelein

Référence : 124024
10 avis
Date de parution : 9 décembre 2022
EAN 13 : 9782851903297
Nb de pages : 368
31.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 17 juin
Voir la disponibilité en magasin

Description

Cette biographie au style limpide, écrite d'une plume si agile, se lit comme un récit haletant.
Surtout, c'est un récit incarné. L'auteur a vécu, pérégriné, séjourné dans toutes les contrées où il a suivi le jeune chef aux élégances inouïes et brandissant ce fameux drapeau aux brûlures glorieuses qui s'est frayé un chemin d'ornières dans nos campagnes d'insurrection.
Le livre que vous allez découvrir n'est pas une hagiographie. Comme le baron de La Tousche le dit très bien, « les grandes figures n'ont pas besoin d'apologies, encore moins de plaidoiries mensongères. » La vérité suffit à leur gloire.
(Philippe de Villiers)

Voici une biographie émouvante où l'intérêt ne faiblit pas un instant. M. le baron de la Tousche d'Avrigny nous y restitue la véritable figure de celui que les paysans de Vendée appelaient avec une affectueuse familiarité « Monsieur Henri ». Il rend hommage à son intelligence, à ses talents militaires, qui ne le cédaient point à sa bravoure chevaleresque.
(Duc de la Force) 

TitreMonsieur Henri - Henri de La Rochejaquelein
Auteur LA TOUSCHE D'AVRIGNY (Baron de)
ÉditeurCHIRE (EDITIONS DE)
Date de parution9 décembre 2022
Nb de pages368
EAN 139782851903297
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)19
Largeur (en mm)135
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.46
Biographie
Jean de LA TOUSCHE D´AVRIGNY (1903-1978)
Jean de LA TOUSCHE D´AVRIGNY (1903-1978) Jean-Marie Joseph Gabriel Donatien de La Tousche d'Avrigny est un historien français né à Saint-Même-le-Tenu le 6 avril 1903 et mort à Angers le 6 septembre 1978. Voir plus
Critique du libraire
« Si j’avance, suivez-moi. Si je recule, tuez-moi. Si je meurs, vengez-moi. » La flamboyante biographie du généralissime de 21 ans, l’archange de la contrerévolution, signée par le baron de La Tousche d’Avrigny. Un portrait à la hauteur de son sujet qui transportera d’enthousiasme les âmes généreuses.Nouvelle édition revue, recomposée et augmentée d'un index. Avec un hors-texte en couleurs et en noir et blanc de 8 pages. Préface de Philippe de Villiers. En postface reproduction de la préface du Duc de La Force pour la première édition en 1948.
Les avis clients
Un exemple à méditer pour nos combats futurs
5/5 AFS
.----. L’aventure chevaleresque d'Henri de la Rochejacquelein, jeune aristocrate vendéen, serviteur du royaume de France, du roi, de Dieu et du peuple vendéen nous fait vivre avec panache et bravoure le double drame de la Vendée et de l’Ouest du royaume. Drame de la république sanguinaire qui pour servir son idéal enrôle le peuple dans ses armées et sème la terreur, la désolation et l’horreur dans ces provinces qui lui résistent. Drame de l’armée de l’Ouest, cette grande armée de paysans, menée par la foi et l’amour du roi, tiraillée par l’orgueil de ses chefs, de leurs discordes et de leur vain espoir du soutien britannique et du comte d’Artois qui la conduira à la folle traversée de la Loire et à sa perte. Quelle amertume que ce bel élan qui aurait pu sauver la France, que tous ces talents, tout cet héroïsme se soient soldés par le sacrifice de la Vendée ! Il nous reste ces sublimes figures et cet exemple à méditer pour nos combats futurs. L.A. AFS n° 286 (avril 2023). P.S. : L’AFS est une association de laïcs désireux de FAIRE CONNAÎTRE ET APPLIQUER LA DOCTRINE DE L’ÉGLISE notamment en matière politique et sociale et qui publie une revue bimestrielle. Vous pouvez demander une documentation de la part de Chiré, à l'AFS - BP 80833 - 75828 - Paris cedex 17 - afs.paris17@gmail.com
Quelle honte !
5/5 Jean Auguy
Depuis mon adolescence je suis un "passionné" de La Rochejaquelein et j'ai lu tous les écrits le concernant dont j'ai pu avoir connaissance . Le texte que je reproduis est honteux il a été écrit à l'occasion de la sortie du nouveau livre de Didier Raoult " Autobiographie " , je n'ai jamais entendu parler de cela, c'est probablement une des multiples façons qu'ont nos ennemis de salir nos modèles ( je précise que j'ai lu, entre autres, les 2000 pages des cahiers Henri de La Rochejaquelein ! ) "Dans les premiers chapitres de cet opus écrit avec le journaliste Hervé Vaudoit, Didier Raoult "cet homme qui fait peur malgré lui", s'allonge sur le divan et ressasse son roman familial. Son enfance à Dakar, son père médecin militaire et résistant, sa mère (presque) fiancée à Henri de Montherlant, son grand-père Croix de guerre. Et même, dit-on chez lui, "une arrière-grand-mère descendante d'une enfant bâtarde d'Henri de La Rochejaquelein, général des armées vendéennes"." [ Extrait de https://www.laprovence.com/ du jeudi 06/04/2023 sous la signature : Sophie MANELLI ] Je donne toujours 5 étoiles au livre exceptionnel du Baron de La Tousche d'Avrigny !
Belle annonce ce jour 31 mars 2023.
5/5 https://www.henrydarthenay.com/
.----. Nous remercions spécialement ce site ami pour la belle annonce qu'il publie sur notre livre : " Tous ceux qui s'intéressent à la Vendée savent qu'il est une seule biographie fondamentale concernant Henri de La Rochejaquelein : celle publiée en 1948 sous le titre MONSIEUR HENRI par le baron de La Tousche d'Avrigny. Le site se présente : " Vouillé un peu d'Histoire. Histoire, politique historique comparée, économie, finance, généalogie, techniques Moyen âge" . Il faut préciser qu'il s'est spécialisé dans tout ce qui concerne les exagérations, manipulations, trafics ... du monde moderne ...
Une belle annonce .
5/5 SAVOIR, revue de l'as. Vendée Militaire.
Dans son numéro 141-142 de septembre-Décembre 2022 la revue présente ce livre avec celui du Chanoine Auguste Billaud sur une pleine page en couleurs.Nous lui en sommes particulièrement reconnaissants et nous souhaitons que nos lecteurs demande une documentation de la part de chiré à l'adresse : Savoir, 2 avenue de la Gare - 49123 - Ingrandes-sur-Loire Courriel : vendee.militaire@gmail.com Blog : www.vendeemilitaire.blogspot.com Le numéro de 96p. est vendu 20 Euros.
Merci pour l'annonce !
5/5 http://petrus-angel.over-blog.com/
.----. Le livre du Baron de La Tousche d'Avrigny a été présenté le 26 février 2023 sur le site Petrus Angel par une belle photo de la couverture et la citation de Philippe de Viliers extraite de la préface. Merci! P.S. : Petrus Angel ? : Blog d'information politique, sociale, culturelle, de détente.
Notice biographique.
5/5 https://vendeemilitaire.blogspot.com/
.----. L’auteur : Jean de La Tousche d’Avrigny est né à Saint-Même, en Bas-Poitou. Il s’est marié à Melle de Ternay, férue de son pays la Vendée. Jean de La Tousche d’Avrigny est le fils de Roger de La Tousche marié à Alix de Chevigné dont la mère était née Durfort. Or la mère de Victoire de Donissan, marquise de Lescure, puis de La Rochejaquelein procédait elle aussi de cette maison de Durfort. Les La Tousche ont habité à Saint-Aubin-de-Beaubigné puis Angers. [ Publié le 19 septembre 2022 ] Qui sommes-nous ? Créée à la fin de l’année 1975 par Dominique Lambert de La Douasnerie, l’association Vendée Militaire s’est donnée plusieurs buts : • Sauver de l’oubli et de l’indifférence le souvenir des Guerres de Vendée et de la Chouannerie • Sauvegarder le patrimoine spirituel, écrit, architectural des Guerres de l’Ouest • Organiser des cérémonies commémoratives aux sites, aux champs de bataille et aux lieux de la mémoire de la Vendée Militaire et de la Chouannerie. • Organiser des Veillées vendéennes (déjà près de 200 à ce jour) et des promenades de découvertes dans les localités des pays vendéens et chouans, mais aussi hors de France. • Rassembler au sein d’un cercle les descendants (et apparentés) des soldats vendéens et chouans et des victimes de la Révolution dans l'Ouest.
Un véritable monument.
5/5 https://www.lesalonbeige.fr/
.----. Après Charette, un film sur Henri de La Rochejaquelein ? Les éditions Chiré viennent de rééditer, avec une préface de Philippe de Villiers, une excellente biographie d’Henri de La Rochejaquelein, qui se lit comme un roman. Ce livre du baron de La Tousche d’Avrigny a été publié la première fois en 1948 sous le titre Monsieur Henri. Cet ouvrage, réédité plusieurs fois, est un véritable monument à la gloire du jeune généralissime (1772-1794). Véritable épopée, ce livre de Jean de La Tousche, chartiste émérite et spécialiste du monde médiéval, retrace la première guerre de Vendée. C’est un récit incarné : l’auteur a connu les contrées où il a suivi le jeune chef héroïque et restitue la véritable figure de celui que les paysans de Vendée appelaient avec une affectueuse familiarité « Monsieur Henri ». Il rend hommage à son intelligence, à ses talents militaires, qui ne le cédaient point à sa bravoure chevaleresque. Henri de La Rochejaquelein a fait ses études à l’école royale militaire de Sorèze de 1782 à 1785. À la sortie de l’école, il entre dans le régiment Royal-Pologne cavalerie, acheté par son père. La Révolution l’ayant surpris dès l’âge de seize ans, il ne suit pas son père dans l’émigration vers l’Allemagne. Il refuse en 1791 de prêter le serment que l’Assemblée constituante exige des officiers et démissionne. Il choisit de défendre le trône dans la Garde constitutionnelle de Louis XVI où il est appelé en 1791. Lors de l’assaut du palais des Tuileries par les révolutionnaires, il combat pour défendre le roi, en tant que deuxième lieutenant de la Garde. Cette journée du 10 août 1792 trompe ses espérances, alors que Louis XVI demande à sa Garde de pas combattre. Fuyant la capitale, il dit : « J’irai dans ma province, et bientôt l’on entendra parler de moi. » Cette guerre de Vendée connut malheureusement la division des chefs et l’auteur ne l’élude pas. Après Thouars, Saumur ouvrit la porte à une marche sur Paris, qui aurait pu anéantir la Révolution dite française. Napoléon l’a reconnu “Rien n’eût arrêté la marche triomphale des armées royales”. Mais Henri de La Rochejaquelein et Stofflet ne furent pas suivis et les paysans vendéens étaient avant tout attachés à leur province, pour oser s’aventurer dans des régions inconnues. Après les morts de Bonchamps puis de Lescure, Monsieur Henri devient généralissime de la grande armée catholique et royale. Après la virée de Galerie, il est tué à bout portant le 28 janvier 1794, à 21 ans près de Cholet. [ Signé : Michel Janva le 29 janvier 2023 ] P.S. : Salon Beige, qui êtes-vous ? Nous sommes quelques laïcs catholiques, dans la tranche d'âges 30-50 ans. Ce qui nous unit, c'est notre Foi catholique et notre désir, au fil de l'actualité, de réfléchir à voix haute sur la façon de l'appliquer dans la société actuelle.
Première annonce !
5/5 https://www.breizh-info.com/
Le site " https://www.breizh-info.com/ " est le premier des sites d'information dans sa chronique " sélection littéraire hebdo." à avoir , à notre connaissance , signalé notre livre à ses lecteurs, avec reproduction de la couverture. Et cela le 24 décembre 2022 . P.S. : BREIZH-INFO est un webmédia quotidien défendant une ligne éditoriale indépendante. Ancré en Bretagne, il est un média généraliste proposant une actualité locale, régionale, nationale et internationale. Il propose également des sujets autour des loisirs, de la culture, du sport ou encore de la santé et des sciences.
Adresse de Jean Auguy
5/5 Chiré.
.----. La guerre de Vendée symbolise tout le combat qui est le mien à Chiré en Montreuil depuis 22 ans. Je suis né et j'ai vécu mes 20 premières années à 12 km de Thouars, où eut lieu une des grandes batailles de Monsieur Henri, et je n'étais ainsi qu'à 40 km de la Durbellière (commune de St Aubin de Baubigné) où il est né et où il est enterré. Combien de fois y suis-je allé, je ne peux le dire mais je peux vous assurer que tous les contre-révolutionnaires devraient aller visiter de tels lieux, en symbiose avec de bonnes lectures ils influenceront leurs adolescents ; je pense ici à la lecture de la " Petite Histoire des Guerres de Vendée " de Servien que nous avons éditée. Donnez-leur nos chefs vendéens pour modèles, ils en tireront infiniment plus de profit qu'avec les chanteurs à la mode et autres histrions. La guerre de Vendée, c'est aussi pour moi la démonstration de ce qu'il ne faut pas faire : la division des chefs. Après Thouars, il y eut Saumur qui ouvrit la porte à une marche sur Paris. Napoléon lui-même l'a reconnu " Rien n'eût arrêté la marche triomphale des armées royales ". Mais on ne suivit pas La Rochejaquelein et Stofflet. Alors je dis à nos " chefs " actuels, n'oubliez pas cette leçon de l'histoire, n'oubliez pas, autre exemple, la lamentable exécution de Marigny. Arrêtez ces querelles suicidaires, ces escarmouches, cette désinformation par le silence sur ce que fait le voisin, etc. Enrichissez-vous de vos légitimes divergences, additionnez vos énergies au lieu de les opposer. Vive Dieu ! Vive le Roi ! [ Jean Auguy le 8 décembre 1988 dans le livre " Chants de France et de Chrétienté ", tous les groupes de chants par thèmes étaient introduits par une Adresse ].
Une amitié par delà la mort.
5/5 L' Action Française Hebdo.
.----. Le texte ci-dessous a été publiés en 1998 à la suite des rééditions de 1985 et 1998 qui avaient été modifiées par le préfacier et nous savons que l'auteur désirait une réédition à l'identique ne donnant que le texte sur Henri ! Le titre du livre avait été modifié et le texte complété : " Messieurs de La Rochejaquelein " , il y ajoutait des textes sur Louis et Auguste les cadets d'Henri, selon le succès de cette réédition présente, il n'est pas impossible que nous les rééditions, c'est l'un de nos projets. NOUS INSISTONS BIEN, CETTE PRESENTATION AVAIT ETE REDIGEE POUR LA REEDITION FAITE PAR J.F. CHIAPPE " Tous ceux qui s'intéressent à la Vendée savent qu'il est une seule biographie fondamentale concernant Henri de La Rochejaquelein : celle publiée en 1948 sous le titre MONSIEUR HENRI par le baron de La Tousche d'Avrigny. Ce véritable monument à la gloire du jeune généralissime était une rareté, épuisée depuis des lustres et qu'il me fallut, pour ma part, chercher durant dix ans chez tous les bouquinistes... Si vous n'avez jamais lu le chef-d’œuvre de Jean de La Tousche, jetez-vous dessus toutes affaires cessantes. Car quels mots pourraient rendre compte d'un pareil livre ? Epopée ? Chanson de geste ? Mémorial ? Oui, et plus encore. Il arrive, plus souvent que les imbéciles le croient, que naissent, entre les vivants et les morts, des histoires de passion, de tendresse, d'amitié ou d'amour. Je n'exagèrerai donc nullement en disant que le baron de La Tousche et le comte de La Rochejaquelein, que quelque cent cinquante années séparaient furent des amis intimes. Jean-François Chiappe raconte, comme lui seul sait le faire, la rencontre intemporelle des deux hommes, qui transforma Jean de La Tousche, chartiste émérite et spécialiste du monde médiéval, en chantre inspiré de la première guerre de Vendée. Entre le héros et son biographe avait fini par se former une symbiose telle que le baron de La Tousche ne revint jamais à ses premières études et consacra toute sa vie, tout son talent, toutes ses forces, et même tout son argent à raconter la vie et les hauts fats d'un garçon mort dans sa vingt-deuxième année, le 28 janvier 1794... Cette affection passionnée n'aveuglait pas M.de La Tousche et, même s'il lui arriva d'être un peu sévère à mon goût pour le prince de Talmont, l'historien était trop droit pour jouer les hagiographes béats. Le résultat, c'est cette merveille, cette perle des livres, encore embellie, s'il se peut, par la caustique, spirituelle, érudite et tendre présentation de Jean-François Chiappe. Bonheur sur bonheur... " [ Extraits signés Anne Bernet dans un article titré : " A l' Ouest, du nouveau " et publié par L'Action Française Hebdo, numéro 2522 du 3 au 16 décembre 1998 ]