Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

N° 56 (nouvelle série), décembre 2015 : La Confrontation Révolution-Contrerévolution. Entretien avec Christian Lagrave

Référence : 104147
2 avis
Date de parution : 18 décembre 2015
EAN 13 : 0000001041477
Nb de pages : 32
3.50
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
SOMMAIRE : 

- Editorial (p. 2 de couverture)
- Entretien avec Christian Lagrave à propos de la réédition du livre du colonel Chateau-Jobert La Confrontation Révolution-Contrerévolution (p. 1)
- 1715-2015 : trois siècles d'éclipse du Roi-Soleil - 3e partie : L'héritage en péril (par Jean-Baptiste Geffroy) (p. 20) 
L'ordre souverain (p. 21) - L'homogénéité du territoire (p. 23) - L'unité sociale (p. 24) - Louis XIV ou la civilisation classique (p. 25) - Ultima verba (p. 27)
- Les cadeaux de Tante Anne (la bibliothèque des petits Chouans) (p. 31) 
Correspondance familiale (1863-1888) (de Louis et Zélie Martin) - Vie des saints pour tous les jours de l'année (de Mgr Paul Guérin) - Vie de Jésus en 20 tableaux (de Catherine Carré et Martine Bazin).
Critique du libraire
ÉDITORIAL : Lorsque les Éditions de Chiré ont pris la décision de réimprimer le livre du colonel Chateau-Jobert La Confrontation Révolution-Contrerévolution, nous étions à cent lieues de penser que pourraient survenir les tragiques et dramatiques tueries du 13 novembre dernier, à Paris. Nous nous souvenons d'une parole qu'il prononçait lorsque nous le rencontrions régulièrement dans les années 1970-80. Il nous disait qu'en toutes circonstances, il fallait toujours envisager l'hypothèse du pire. Et le pire vient d'arriver Aucun autre livre que celui-ci ne peut être plus opportunément publié aujourd'hui. Le contenu de l'entretien que nous a accordé Christian Lagrave (qui a préfacé la nouvelle édition de l'ouvrage) en donne, sans équivoque, la confirmation. Il nous faut ici saluer la lucidité et la clairvoyance de cet officier, un des rares qui ait mis «peau au bout de ses idées» et dont nous reste en mémoire une magnifique phrase relevée dans l'un de ses livres«On n'a qu'une vie et il est difficile d'admettre, lorqu'on peut faire autrement, qu'elle sera gaspillée à des broutilles quand des événements graves sollicitent votre participation» (1). * La deuxième partie de ce numéro contient le troisième et dernier volet du portrait de Louis XIV brossé par Jean-Baptiste Geffroy, que l'on ne peut mieux résumer qu'en reprenant le constat que notre ami en tire«La grandeur de Louisc'est, bien sûr, son immense héritage dont la diversité et la richesse restent encore aujourd'hui un sujet d'étonnement. Et pourtant, cet héritage est en périlLe monde moderne, un monde amnésique, un monde inculte, un monde sans foi, a commencé de le disperser, de l'oublier ou de ne s'en souvenir que pour le souiller». Combien est exacte cette réflexion Ceci corrobore quels sont les méfaits de la Révolution (si justement dénoncée par le colonel Chateau-Jobert) qui met, depuis presque trois siècles, le monde à feu et à sang À la veille de la prochaine année 2016, suivez nos conseils : lisez, étudiez et surtout gardez en mémoire le contenu des grands livres qui sont proposés dans les pages de ce numéro. 1 - Extrait de Feux et lumières sur ma trace (voir références, infra). Jérôme SEGUIN
Les avis clients
Jusqu’où Dieu permettra-t-Il que le mal triomphe ?
5/5 bibliothequedecombat
.----. Un extrait du 10 février 2016 : Gaza_ressemble_à_l'enfer_sur_Terre_en_ce_moment J’ignore jusqu’où Dieu permettra que le mal triomphe ; il peut entrer dans ses desseins de pousser loin l’épreuve qui nous est réservée et dont l’expérience seule, peut-être, dessillera les yeux de toute une catégorie d’hommes aujourd’hui encore satisfaits d’eux-mêmes et de leurs déplorables systèmes. [Cardinal Pie, 1875 ] Plus les hommes vont souffrir du fait de la Révolution, plus ils comprendront. Les hommes veulent bâtir un monde sans Dieu, alors Dieu va les laisser se rassasier des fruits amers qui abonderont de plus en plus dans ce pseudo-paradis terrestre que nous promet l’Utopie, cette « éternelle hérésie » comme disait Thomas Molnar. Et un jour viendra où les peuples commenceront à comprendre que le monde sans Dieu n’est pas un paradis terrestre, mais bien l’enfer sur terre et ils se mettront à genoux pour demander pardon à Dieu et implorer Sa pitié. [ Christian Lagrave – Lecture et Tradition (décembre 2015) ]
Morlaix.
5/5 Pierre.
L'entretien avec Christian Lagrave est absolument exceptionnel. J'étais jusqu'à ce jour un peu réservé sur les mélanges de livres dans les catalogues de " Chiré " , maintenant j'ai compris, c'est vous qui avez raison : créer un grand lectorat et faire passer des idées comme celles de Château-jobert - Bravo, continuez ...Pourriez-vous me dire ou se trouve sa tombe à Morlaix ?