Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

N° 709 - Mai 2016 : Les 130 salopards et l´anneau de Jeanne

Référence : 105684
1 avis
Date de parution : 9 mai 2016
EAN 13 : 0000001056846
Nb de pages : 64
6.50
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
SOMMAIRE : 

- Éditorial (par Jérôme Seguin) (p. 1)
- Les brèves (p. 3)
- L'humeur de François Folace (p. 4)
- Le coup de patte de Tongg (p. 5)
- Les dates à retenir (p. 6)  

Politique française
- De l'utilité des propagandistes de l'UNEF (par Pierre Romain) (p. 7)  

Actualité
- Les 130 « salopards » et l'anneau de Jeanne (par Luc Perrel) (p. 12)
- Le réseau des attentats de Paris et Bruxelles est-il démembré ? (par Jacques De Kremer) (p. 17)
- Valls et les débats d'idées (par P. R.) (p. 19)  

Media
- Fusions et alliances dans la presse « branchée » (par Michel Leblanc) (p. 21)
- Mediapart, une entreprise lucrative (par M. L.) (p. 22)  

*
- Dans notre courrier (par Jean Auguy et J. S.) (p. 25) 
De Gaulle et l'Algérie - Ce n'était pas la fin de la guerre d'Algérie - Mouvement de la Jeunesse Catholique de France - Florian Philippot - École professorale - Riaumont - Tous contribuables ! - L'agriculture en détresse (suite) - Sainte Jeanne d'Arc - Les Amis de Raoul Salan - La Légion d'honneur - Les saints « au placard » - La tolérance face à l'islam... 
- Courrier des lecteurs (p. 37)  

*
- Il y a 50 ans... dans Lectures Françaises - N° 110 de mai 1966 : Deux papes, deux politiques, deux chiffres : 12 et 7000 (par François-Xavier d'Hautefeuille) (p. 41)  

*
- Échos et rumeurs (par P. R., J. de K. et M. L.) (p. 43) 
Les miracles des examens nationaux - Changements de programmes - La gestion « opaque » du personnel pénitentiaire - Des fleurs fiscales pour Tsahal ? - Mise en garde de la Licra - Mélodrame aux Chorégies d'Orange - Rivalités ou complémentarité des forces d'assaut ?... 

Géopolitique
- Le mondialisme en marche (par Claude Vignon et Winston Smith) (p. 55) 
Des pirates auxiliaires de la justice - Pourquoi la Belgique est-elle devenue une base du djihadisme ? - Que devient le fichier de l'EI ? - Les succès électoraux de la droite allemande.  

*
- Ils nous ont quittés (par J. S.) (p. 59) 
Paul Racine - Gérard de Gubernatis. 

*
- La vie des livres (par J. S.) (p. 60) 
Le Message d'Amour du Cœur Immaculé de Marie à Fatima (du R.P. Stanislas du Chambon-Feugerolles) - Salazar (de Jacques Ploncard d'Assac - Jean Mabire - Dans l'herbe des Trois Vallées (d'Henri Pourrat) - L'Indochine française, 1858-1954 (de Pierre Montagnon).
Critique du libraire
ÉDITORIAL :  

Les événements qui se précipitent ou s'accélèrent actuellement en tous domaines sont symptomatiques de l'état de déliquescence avancée dans lequel se trouve notre pays. 

Même si certains de nos lecteurs nous considèrent comme trop pusillanimes ou pas suffisamment énergiques, nous contentant de « rester dans le domaine de l'événementiel et sur le ton de la complainte » (cf. le Courrier des lecteurs, pp. 37-40), nous ne pouvons passer sous silence l'accumulation des nuages qui s'amoncellent sur nos têtes. 

Deux d'entre eux sont, pour le moins, inquiétants, puisqu'ils bénéficient de l'entière complaisance de TOUS les pouvoirs publics, d'hier et d'aujourd'hui (de droite, de gauche, du centre ou de je ne sais quelle tendance émolliente…). 

En premier lieu, se trouvent les agitateurs ou les manipulateurs patentés, très bien formés, très bien rodés aux règles marxistes de l' « agit-prop ». On voit à l'œuvre, en ce moment, l'habileté de ces « réseaux marxistes-léninistes, tendance trotskyste, dans les facultés, les lycées, les syndicats » qui dirigent à leur guise les multiples manifestations de protestation ou de mécontentement qui perturbent la vie quotidienne publique, soit par les grèves incessantes des transports en commun ou de divers services, soit par ce qu'ils imposent, chaque jour, depuis plus d'un mois, dans l'insupportable occupation de la Place de la République par les « militants » (à peine quelques centaines !) du mouvement Nuit debout : les riverains n'en peuvent plus, mais peu importe : aucune intervention des « forces de l'ordre » n'est diligentée afin de mettre un terme aux déprédations et saccages constatés chaque matin. 

Notre collaborateur, Pierre Romain, en fait une belle synthèse (pp. 7 à 11) en « épinglant » ces meneurs, ressemblant étonnement à ce que nous avons connu ou subi, il y a près de 50 ans (!) : « Comme en 68, des enfants de la bourgeoisie ». 

*  


Il est un autre « phénomène de société » qui bénéficie de la complaisance du pouvoir, celui analysé par Luc Perrel (pp. 12 à 16) concernant les pratiques contre nature effectuées sur les êtres humains, appliquées par des « eugénistes forcenés qui se vantent d'avoir violé la loi républicaine », sans, pour autant, que la République n' y trouve à redire... Perrel, dans une seconde partie, évoque le « miracle de Jeanne d'Arc » avec le retour de son anneau au Puy du Fou. Une belle leçon d'espérance qu'il achève par ces termes :  

La survivance de notre pays ne sera pas assurée par la politique et les élections, mais par le sursaut spirituel et la conversion d'un peuple à la devise de Jeanne d'Arc : « Dieu premier servi ».   


Jérôme SEGUIN
 
Les avis clients
Une argumentation irréfutable ! Bravo !
5/5 Jean-Jérôme
Un de mes amis m'ayant aimablement abonné à votre revue, je la découvre, à 80 ans, et regrette bien de ne pas l'avoir connue, auparavant ! Merci sincèrement pour le combat que vous menez avec votre équipe, combat, qui nous extrait de la chappe de plomb régnant, en maîtresse absolue, sur la "liberté" de la presse avec la pensée unique, et le politiquement correct ! Tous vos articles reposent sur une argumentation irréfutable, parce que vraie. C'est ce qui en fait toutes leurs valeurs ! J'attends le prochain numéro avec impatience ! Quant aux "130 salopards" ; qui en parle, comme vous le faites ? Personne, et pour cause.