Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

N° 720 - Avril 2017 : Une enquête sur la démocratie moderne

Référence : 90618
1 avis
Date de parution : 10 avril 2017
EAN 13 : 0000000906180
Nb de pages : 64
6.50
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
SOMMAIRE : 

- Éditorial (par Jérôme Seguin) (p. 1)
- Les brèves (p. 3)
- Le coup de patte de Tongg (p. 5)
- Les dates à retenir (p. 6) 

Politique française
- Entretien avec Maxence Hecquard (p. 7)
- Faux pas macroniens (par Henri Servien) (p. 13)
- Les prudences de M. Solère (par Pierre Romain) (p. 17)
- Les autres assistants parlementaires... (par P. R.) (p. 19) 

Actualité
- Les conflits d'intérêts dans les industries agroalimentaires (par Michel Leblanc) (p. 21)  

Économique et social
- Vie, mort et... résurrection (?) de la politique familiale (par Jean-Baptiste Geffroy) (p. 25) 

Media
- Le poids des radios et des télévisions (par M. L.) (p. 34) 

*
- Il y a 50 ans... dans Lectures Françaises : L'argent n'a pas d'odeur (n° 119 de mars 1967) (par François-Xavier d'Hautefeuille) (p. 37) 

*
- Dans notre courrier (par Jean Auguy et J. S.) (p. 39)
Quelques déclarations et prises de position : Philippe de Villiers ; Abbaye de Fontgombault ; Brigitte Bardot ; le général Didier Tauzin ; Denis Tillinac ; Henri de Castries et Fillon - La Carpette anglaise (académie) - Pharmaciens - Trisomie 21 - Du pape et de l'hérésie - Chrétiens d'Orient - Maurice Duruflé - Personnes handicapées - Courrier des lecteurs.  

Études
- Révolution numérique et revenu universel d'existence : les nouveaux jalons de la révolution antichrétienne sont posés (par Pierre-Emmanuel Lorrain) (p. 45) 

*
- Échos et rumeurs (par P. R., Jacques De Kremer, et M. L.) (p. 53)
Les allégeances républicaines - Les limites de la provocation - Les départs se multiplient au ministère de la Justice - Les faiblesses de notre économie - Le procès Bensoussan - « L'Arlésienne » de la Corse. 

*
- Ils nous ont quittés (p. 59)
Arnaud de Lassus - Philippe Laburthe-Tolra - Geoffroy Asselin. 

*
- La vie des livres (par J. S.) (p. 60)
Les Pieds-Noirs. L'épopée d'un peuple (de Christophe Rouet) - Abécédaire de la France qui ne veut pas mourir (de Robert Ménard) - Tintin au pays des Soviets (d'Hergé) - Bottin Mondain - 2006-2016 : 10 ans de combat pour une France française dans une Europe européenne (entretien avec Roland Hélie) - Politiquement très incorrect (de Mad Max).
Critique du libraire
ÉDITORIAL : L'échéance est imminente. Dans quelques semaines, le sort en sera jeté : quel va être le vainqueur de cette suite de joutes qui se déroulent sous nos yeux à fleurets plus ou moins mouchetés ? Nous nous permettons simplement de souligner qu'à écouter les déclarations des uns et des autres, peu leur importent les graves difficultés qui inquiètent la plupart de nos concitoyens : chômage, insécurité, immigration, pression fiscale de plus en plus lourde, tracasseries administratives de toutes natures... Ils n'ont que faire de la préservation de l'identité et du particularisme spécifiquement français. Deux seules priorités les concernent : la sauvegarde de la démocratie et faire à tout prix barrage au Front national ! Ce n'est pas avec un tel programme politique que l'on peut prétendre gouverner notre pays pendant cinq ans ! Pour ce qui concerne la démocratie et le sacro-saint suffrage universel, nous attirons votre attention sur l'entretien que nous a accordé Maxence Hecquard qui figure en tête de ce numéro (pages 7 à 12) dans lequel nous relevons ce passage : « Chacun d'entre nous sait bien que ce système n'est qu'un vaste mensonge. Ce sont toujours les mêmes qui dirigent et qui manipulent l'opinion. Que signifie donc cette souveraineté populaire ? [...] Les politiques ne prennent pas le mal à la racine. Ils veulent juste le pouvoir. Nous ne sommes pas au bout de nos peines ». Pour illustrer cette impéritie des dirigeants politiques, lisez ensuite le triste tableau que Jean-Baptiste Geffroy a brossé de la politique familiale (pages 25 à 33) et cela fait des décennies que cela se prolonge : « Ce dernier demi-siècle a été pour la famille, un véritable chemin de croix. Elle est aujourd'hui plus que jamais gravement menacée dans son existence même (au terme d'une suite ininterrompue) de réformes dévastatrices sur le mariage, le divorce, l'autorité parentale, la filiation, les successions ». Comment a-t-il été possible de parvenir à un tel désastre, sinon par l'accumulation de mesures contre nature prises par les gouvernants, tant de « gauche » que de « droite », depuis tant et tant d'années ? Hélas, il n'y a aucune raison pour que les différents concurrents aujourd'hui en lice, modifient leurs lignes de conduite, puisque nous ne sommes pas dupes, nous savons où se trouvent les sources d'inspiration des uns comme des autres pour faire voter et appliquer des lois similaires à celles dont nous déplorons aujourd'hui les funestes conséquences qui mettent à bas un édifice qui ne menace même plus ruines puisqu'il est déjà pratiquement réduit à un amas de gravats ! Jérôme SEGUIN
Les avis clients
Merci .
5/5 Robert ( 85 )
J'apprécie beaucoup que vous ayez signalé le décès d'Arnaud de Lassus ; notre presse n'en a même pas parlé ou si peu ! Je ne comprends pas cette maladie de nos amis : on parle continuellement des ennemis et on fait le silence sur les proches ! ! ! Tout cela est suicidaire et c'est peu dire !