Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

N° 759-760 - Juillet-août 2020 : Comment effacer la mémoire en manipulant l´Histoire

Référence : 114260
1 avis
Date de parution : 14 août 2020
EAN 13 : 0000001142600
Nb de pages : 64
6.50
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
SOMMAIRE : 

- Éditorial (par Jérôme Seguin) (p. 1)
- Les brèves (p. 3)  

Politique française
- Un nouveau gouvernement (p. 4)
- Philippe de Villiers, Gaulois réfractaire (par J. S.) (p. 5)  

Actualité
- Colbert coupable de « crime contre l'humanité »? (par Jacques Boisard) (p. 11)
- Le déboulonnage des statues ou comment effacer la mémoire en manipulant l'Histoire (par Éric Vieux de Morzadec) (p. 16) 

*
- Dans notre courrier (par Jean Auguy et J. S.) (p. 25) 
Désacraliser Notre-Dame ! - Chronique du coronavirus - Révolte en Italie contre l'OMS - Le sanctuaire de Fatima interdit - Le virus de la honte et de la veulerie - Le Spectacle du Monde (revue) - Persévérons (revue) - Les ravages de la pornographie - Front Populaire (revue) - Les Protocoles des Sages de Sion - Retour sur le virus.  

Études
- L'Affaire des Fiches, 1e partie (par Patrice Mores) (p. 34)
- Floyd, races et civilisation (par Saint-Hiéron) (p. 41)  

Géopolitique
- Deutschland über alles (par Olivier Destouches) (p. 52) 

*
- Ils nous ont quittés (par J. S.) (p. 56) 
Jean Raspail - Michel de Poncins - Birthe Lejeune.
Critique du libraire
ÉDITORIAL :  

Comme de coutume, nous traitons, dans ce numéro, de questions d'actualité (le libelle de Ph. de Villiers adressé à Macron, les manifestations «» et anti-racistes, les «éfaits de la colonisation esclavagiste», etc. (...), mais il en est un sur lequel nous souhaitons nous attarder, le temps de la lecture de ces quelques lignes : la «éinvention» d'E. Macron en constituant un gouvernement de «et de combat» (sica-t-il dit, dans une période où, en France, à nos portes, ont été froidement assassinées deux innocentes victimes du service public : 

- Une jeune gendarme, âgée de 25 ans, tuée de sang-froid par un «chauffeur», drogué, «connu des services de police» .
- Un conducteur d'autobus, sauvagement agressé, à Bayonne, par cinq voyous, hospitalisé en état de mort cérébrale et décédé quelques jours après.  

À la même heure, les dirigeants de notre «pays» affichent l'autosatisfaction de la nomination d'une nouvelle équipe gouvernementale destinée à conduire une campagne électorale, camouflée sous couvert de «de la crise», pour aider Jupiter à retrouver son trône, en 2022. 

Afin de faire bonne mesure, M. le Président a cru bien faire d'attirer l'attention du «peuple», en retenant quelques «» médiatiques : l'avocat Dupond-Moretti, Roselyne Bachelot, qui avait, pourtant, juré, «de bois, croix de fer», qu'elle ne reviendrait jamais en politique et un ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qui se trouve, le pauvre malheureux, être actuellement, sous le coup du dépôt d'une plainte de l'une de ses victimes, pour tentative de viol
Quant aux autres, ce ne sont que de simples faire-valoir, des lampions (ou des lampistes...) destinés à éclairer la route de leur mentor jusqu'à sa victoire triomphaliste 

Comment voulez-vous que nous puissions accorder le moindre crédit à cet attelage bancal composé de telles haridelles, placées à des postes dits «égiques» pour diriger la FranceIl a été décrit comme une brigade «écologique, solidaire et souveraine», tandis qu'elle n'est qu'une «sacrée de l'incompétence et de l'arrogance». 

Pendant ce temps, deux familles pleurent leurs défunts dans la dignité et la discrétion. Mettez-les en parallèle avec les déferlements de rues qui ont dernièrement «é» Floyd et Traoré avec l'assentiment ému de Castaner... 

NB. La distribution des rôles est mentionnée en page 4.   

Jérôme SEGUIN
 

1- Ce garçon était, sans permis de conduire, au volant d'un véhicule qui roulait à 130 km à l'heure, quand il a délibérément percuté la jeune gendarme.
2 - Et... elle est revenue et les «êtes pensantes» ne notre pays se félicitent du retour de cette «» qui s'est répandue, ces dernières années dans des «» d'émissions audiovisuelles, en particulier celle des «Têtes», dirigée par le turlupin Laurent Ruquier, sur les ondes de RTL, qui se targue d'être «première radio de France» (sicNous l'y avons entendue tenir des propos de la plus exécrable bassesse, grossiers, vulgaires, salaces, abominables, indignes d'un ministre, tandis qu'elle est saluée, par ses pairs et ses adulateurs, comme «» de musique classique, «écialiste» reconnue de tout le répertoire de l'opéra...  
Les avis clients
Très bonne intervention .
5/5 Terres de mission .
Très bonne intervention, malheureusement un peu courte, sur TV Libertés - Terres de Mission. Ce fut le 7 février 2021, numéro 201, vous pouvez la consulter tous les jours à votre heure . Patrice Mores l'auteur de notre série sur l'Affaire des fiches répond aux questions de Jean-Pierre Maugendre.