Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

N° 804 - Avril 2024 : Henri Servien (1942-2024) - Hommage

Référence : 130869
Date de parution : 18 avril 2024
EAN 13 : 0000001308693
Nb de pages : 96
12.50
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description

ÉDITORIAL

La France pue la charogne

Nous n’avions aucune illusion. Cependant, voir la République se réjouir et danser sur les centaines de milliers de cadavres de petits innocents nous ramène méchamment à la triste réalité, macabre et glauque. Nouvelle « grande Babylone, la mère des fornications et des abominations de la terre […] enivrée du sang des saints et du sang des martyrs de Jésus »  , voici ce qu’est devenu notre pays ! Ça pue la charogne en France, et ce n’est pas sans rappeler les odeurs pestilentielles de la profanation de la basilique Saint-Denis en 1793 ou celles des colonnes in-fernales qui brûlaient tout sur leur passage. Cet encens putride qui monte de la terre excite, sans aucun doute, le courroux divin et nous regretterons bientôt nos audacieuses provocations. Nul besoin d’être grand théologien pour être assuré que nous allons payer très cher ce qui s’est passé au château de Versailles, un comble quand même !, le lundi 4 mars.  Lundi 4 mars 2024, le Sénat et l’Assemblée nationale se sont réunies en congrès – condition nécessaire dans le cas d’une révision de la constitution. Objectif : inscrire le droit à l’avortement dans la constitution. Solution : obtenir les trois cinquième des suffrages exprimés du congrès. Les chiffres : votants  902 ; suffrages exprimés 852 ; Majorité requise 512. Résultats : pour l’adoption 780 ; contre 72 ; abstention 50. La victoire est éclatante ! Notez bien qu’on arrive à trouver 50 députés mollassons qui n’ont pas d’idée sur la question ! Comment peut-on ne pas avoir d’opinion sur une telle question ! À quoi servent ces 50 députés ?! Et dans ce tas-là, quel nom voit-on apparaître ? Caroline Parmentier, oui vous lisez bien, Caroline Parmentier ! Elle qui a fait une carrière de plus de 30 ans au journal Présent sous la houlette de Jean Madiran ! Elle répond ainsi, nous n’en doutons pas, aux pressions des chefs du Parti. De même, Laure Lavalette, « catholique pratiquante attachée au rite tridentin », n’a pas daigné se bouger, comme dix autres de ses collègues, pour participer au vote, aucun commentaire non plus sur sa page Facebook, elle si prompte à commenter l’actualité et à courir tous les plateaux de télé. Marine Le Pen a voté pour et Bardella s’en réjouit : « Aucun mouvement politique sérieux, d’ampleur en France, ne remet en cause la loi Veil, et je dirais heureusement ! La loi Veil, elle doit être garantie, elle doit être protégée » dit-il, en ajoutant : « je pense que nous devons refuser qu’une seule femme en France puisse un jour s’inquiéter de voir l’un de ses droits reculer. Une majorité du groupe RN a voté en faveur de cette mesure ». Le Rassemblement national s’enorgueillit de 88 députés, et pourtant seuls 77 ont voté avec 46 voix pour, 11 voix contre et 20 abstentions ! La droite molle, quant à elle, totalise 50 voix contre sur 190 votants ! Les Républicains sont donc plus nombreux à être contre l’inscription de l’IVG dans la constitution que les membres du Rassemblement national ! Qu’espérer des politiciens ? Nous n’avions aucune illusion. Ça fait 67 ans que Lectures Françaises vous le rappelle…

Mickaël SAVIGNY

Critique du libraire
SOMMAIRE- Éditorial (par Mickaël Savigny) (p. 1)- Les brèves (p. 3)Entretien- L’abbaye royale Notre-Dame de l’Étoile en Poitou, 1124-1791. Entretien avec François Joyaux (propos recueillis par Olivier Destouches) (p. 5)Politique française- Badinter, grand pontife de la religion des droits de l’homme (par Jean-Louis Harouel) (p. 9)Actualité- Alias Brok. (II) Les jeunes années d’une taupe (par Vincent Chabrol) (p. 15)- La propagande soviétique en France, histoire et actualité : de Lénine à Poutine (par Michel Festivi) (p. 23)- La guerre en Ukraine ou la douloureuse naissance d’un monde nouveau (par le général (2S) Marc Paitier) (p. 29)Causeries politiques- Liberté – Égalité – Fraternité (18e causerie) (par le père Jean-Dominique O.P.) (p. 44)Le dossier du mois- États-Unis : déclin ou grand retour ? (par Erwan Faber) (p. 48)- L’invasion numérique et l’Intelligence Artificielle… l’Empire contre-attaque (par Erwan Faber) (p. 54)- L’Europe à la remorque des États-Unis (par Jean Montagne) (p. 59)LECTURE ET TRADITIONFondée en 1966 par J. Auguy et fusionnée dans Lectures Françaises en 2021Henri Servien (1942-2024) – Hommage- Henri Servien (1942-2024) (par Jean Séchet) (p. 69)- Un ami très cher, un collaborateur hors de pair (par Jean Auguy) (p. 74)- Souvenirs sur Henri Servien (par Christian Lagrave) (p. 76)- Notre ami Henri Servien (par Jean-Baptiste Geffroy) (p. 82)- Semper fidelis (par Joël Pottier) (p. 89)- Sermon des funérailles d’Henri Servien (par l’abbé Pierre-Henri Gouy, FSSP) (p. 91)- Deux courts témoignages (p. 93)Culture- Nos éphémérides (par V. Ch.) (p. 94)Index (p. 96)