Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

N°303 Mai 2002 - 1952-2002 Cinquantenaire de la mort de Charles Maurras

Référence : 64993
Date de parution : 1 mai 2002
EAN 13 : 0000225200001
Nb de pages : 28
3.50
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
SOMMAIRE 
  • Maurras : le politique, par Marie de Roux 
  • "Maurras et notre temps", par Henri Massis 
  • Legenda. Le monde du livre et de l'édition : Hommage à Charles Maurras. pour son jubilé littéraire - Le coin du philologue : Maurras, défenseur de la cité, culture et civilisation (Louis Salleron et Henri de Man). 
  • En marge du 50ème anniversaire de la mort de Maurras : Le père de Pascal et l'Action Française
  • - Note sur l'Action Française, par M. l'abbé de Pascal
    - Qui était le père de Pascal ? 
  • Un supplément poétique, historique, anecdotique et photographique du Maurras de Pierre Pascal 
  • Quelques opinions sur Maurras 
  • La Contre-Encyclopédie : Les conséquences politiques de la paix, de Jacques Bainville (par G. Bedel)
  • TitreN°303 Mai 2002 - 1952-2002 Cinquantenaire de la mort de Charles Maurras
    Auteur LECTURE ET TRADITION
    ÉditeurDIFFUSION DE LA PENSEE FRANCAISE
    Date de parution1 mai 2002
    Nb de pages28
    EAN 130000225200001
    Épaisseur (en mm)3
    Largeur (en mm)150
    Hauteur (en mm)210
    Poids (en Kg)0.04
    Critique du libraire
    Maurras et la politique par Marie de Roux Des admirateurs de Maurras qui sont ses adversaires ont souvent témoigné le regret que la politique l'ait enlevé aux lettres pures et même des amis de sa pensée ont rêvé des oeuvres qu'il eût eu le loisir de composer s'il avait trouvé réalisé dans l'État l'ordre qu'il travaille à établir. Le regret est frivole, car la politique lui a inspiré des pages qui honorent notre langue autant que les plus belles études de critique et les plus éclatantes esquisses de paysages philosophiques. Dans la multiplicité même du combat quotidien, il prend texte des rencontres de l'actualité pour remonter aux thèmes les plus généraux et le centenaire de Luther, la carte de pain, les bombes des Gothas lui deviennent l'occasion d'écrire sur la réforme et la communion des âmes, sur le froment et la nourriture de l'humanité, sur les aspect s éternels de la guerre, des méditations, qu'en nul studio ou nulle retraite il n'aurait menées à plus de perfection que dans le bruit et la hâte de l'imprimerie de la rue du Croissant. Mais surtout rien n'honore plus l'intelligence française, pour ceux mêmes qui en contestent le but, que cette action politique efficace et profonde, exerce avec les seules ressources de l'esprit. Alors que tant d'idéalistes professionnels confiaient le succès de leurs conceptions éthérées aux plus simoniaques maquignonnages, c'est un grand spectacle que celui de ce politique réaliste qui entreprit la restauration de l'ordre en France avec le minimum de moyens matériels qu'on ait jamais engagés dans une oeuvre temporelle. Si cette pensée est servie aujourd'hui par une organisation puissante elle l'a toute entière suscitée à la manière d'un pouvoir spirituel. Charles Maurras disait, voici bientôt quinze ans à un jeune homme qu'il voyait pour la première fois : "Nous n'avons que deux choses à offrir à ceux qui viennent à nous : une activité raisonnable", puis il ajoutait dans un sourire : "et une gloire immortelle." (...)