Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Oeuvres complètes - T1

Référence : 46894
2 avis
Date de parution : 3 mai 1994
Collection : PLEIADE
EAN 13 : 9782070113101
Nb de pages : 1210
60.50
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
Contient :
Textes de jeunesse
Romans et récits
L'aviateur
Courrier sud
Vol de nuit
Terre des hommes
Appendice : Le pilote et les puissances naturelles
Ecrits de circonstance
Articles
Reportages
Préface
Ecrits personnels
Carnets
Correspondance
TitreOeuvres complètes - T1
Auteur SAINT-EXUPERY (Antoine de)
ÉditeurGALLIMARD (EDITIONS)
Date de parution3 mai 1994
Nb de pages1210
CollectionPLEIADE
N° CollectionPLE 000098
EAN 139782070113101
PrésentationCuir
Épaisseur (en mm)34
Largeur (en mm)113
Hauteur (en mm)180
Poids (en Kg)0.52
Critique du libraire
Papier bible, reliure cuir. Edition publiée sous la direction de Michel Autrand et de Michel Quesnel, avec la collaboration de Frédéric d´Agay, Paule Bounin et Françoise Gerbod.
Les avis clients
Terre des Hommes .
5/5 Plaisir de Lire .
Plusieurs textes de " Plaisir de Lire " sont reproduits sur la fiche de ce livre ; voir lien ci-dessous :
Vol de Nuit !
5/5 PETRUS ANGEL !
.----. Ainsi les trois avions postaux de la Patagonie, du Chili et du Paraguay revenaient du sud, de l'ouest et du nord vers Buenos Aires. On y attendait leur chargement pour donner le départ, vers minuit, à l'avion d'Europe. Trois pilotes, chacun à l'arrière d'un capot lourd comme un chaland, perdus dans la nuit, méditaient leur vol, et, vers la ville immense, descendraient lentement de leur ciel d'orage ou de paix, comme d'étranges paysans descendent de leurs montagnes. Rivière, responsable du réseau entier, se promenait de long en large sur le terrain d'atterrissage de Buenos Aires. Il demeurait silencieux car, jusqu'à l'arrivée des trois avions, cette journée, pour lui, restait redoutable...