Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Orée - IIIème Livre posthume

Référence : 2456
1 avis
Date de parution : 1 novembre 1978
EAN 13 : 9782851900401
Nb de pages : 192
10.40
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
"Poète parmi les plus cotés, couronné par l'Académie Française, Ducaud-Bourget peut être satisfait de son long travail de poète, de romancier, d'essayiste (qu'on regarde son Caudel-Mauriac) et de dramaturge (Saint Grégoire VII), une moisson de vingt-sept oeuvres, riches de contenu chrétien, où la personnalité de l'auteur se détache de son originalité, même s'il pense qu'il sera un poète "inconnu" sous la pierre mortuaire, et ses vers anonymes comme le sable." Editions Dell'Era, Osservatore Romano, 13 mars 1977.
TitreOrée - IIIème Livre posthume
Auteur DUCAUD-BOURGET (Mgr François)
ÉditeurCHIRE (EDITIONS DE)
Date de parution1 novembre 1978
Nb de pages192
EAN 139782851900401
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)13
Largeur (en mm)140
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.27
Biographie
Mgr François DUCAUD-BOURGET (1897-1984)
Mgr François DUCAUD-BOURGET (1897-1984) Né en 1897 à Bordeaux Mgr Ducaud-Bourget fut ordonné prêtre en 1924, il fut nommé vicaire dans plusieurs paroisses de la région parisienne jusqu'à la déclaration de guerre de 1939. La débâcle l'a conduit provisoirement à Toulouse. Voir plus
Critique du libraire

Recueil de poèmes écrits de 1974 à 1979. "Je ne sache point qu´il y ait, dans le lyrisme français, ton plus élevé que celui, reçu des anges, permis du ciel, très angéliquement accepté, adopté par Ducaud-Bourget... Oui, c´est un fier homme, un grand poète et un grand cœur...tant pis ! je l´affirme, dut son humilité s´en effaroucher jusqu´à teindre ses joues d´une certaine rougeur cardinalice". Paul Fort.

Les avis clients
Ses poèmes nous prennent par le coeur ...
5/5 Plaisir de Lire .
.----. Quatre extraits d'un article d'une page 1/2 : "Partons ensemble, cher Seigneur, pour notre oraison buissonnière . Tout avec Toi devient prière." Le voilà parti, l'escarcelle au côté, l'œil espiègle, la bouche pleine de chansons ; il se promène inlassablement comme ces jongleurs du Moyen-Age, pour conter fleurette aux âmes maussades et farouches . Il les invite à " cueillir avec lui la Grâce dernière de rire avec l'Enfant divin jouant sous les roses trémières avec ses cocasses prières." Non, il n'a pas revêtu un manteau couleur muraille, ce baladin ; son vêtement brille des couleurs de l'enluminure, celles dont flamboient les ornements de l'autel . Lui, c'est le poète, François Ducaud-Bourget ... Pour François Ducaud-Bourget, les fleurs vont à confesse et quand le Bon Dieu leur donne l'absolution, il les transforme en anges ; "la petite source donne le ciel en ses flots illuminés de firmament au doux moment de maintenir ronronnant comme un angelot." Pouvait-on mieux résumer toute la spiritualité franciscaine ? ... L'écriture de François Ducaud-Bourget s'inscrit dans la grande tradition classique Française . Le poète a d'ailleurs soin de rendre hommage à deux de ses illustres prédécesseurs : le bon François Villon à qui il adresse une prière pour aller rire en Paradis, et Baudelaire qu'il appelle, avec respect son maître . Rien d'affecté, rien d'empâté, rien de mou dans ces vers qui engrangent des siècles de poésie française ; tous ces sonnets ont la saveur d'un bon froment dont on a écarté l'ivraie envahissante ... Musical et odorant le sonnet de Ducaud-Bourget se plaît dans le raffinement du vocabulaire, dans la recherche de rimes audacieuses ou dans la légèreté : "Orée" est une harmonieuse rosace qui déroule dans des guirlandes colorées une suave intimité, celle de la Communion de Saints. Francis Jammes a un jour donné la plus belle définition du poète ; " Le poète est ce pèlerin que Dieu envoie sur la terre pour qu'il y découvre des vestiges du Paradis perdu et du Ciel retrouvé . Le poète est ce pauvre assis à midi sur le perron du vieux jardin où le premier homme et la première femme furent si beaux . Il tient dans sa main sa sébile, et, son chien à ses pieds, il demande aux passants distraits, et à Dieu même, l'aumône de la Beauté qui fut, qui est et qui sera." On comprendra sans peine que Francis Jammes ait admiré François Ducaud-Bourget . [ Signé August Roispel dans " Plaisir de Lire " , numéro 51 , automne 1980 ]