Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

En raison des vacances, nous serons en effectif réduit jusqu'au 18 août, et serons fermés du 27 juillet au 4 août.

Pause - Comment trois ados hyperconnectés et leur mère (qui dormait avec son smartphone) ont survécu à six mois sans le moindre média électronique

Référence : 76234
1 avis
Date de parution : 7 février 2013
Auteur : MAUSHART (Susan)
Éditeur : NIL (EDITIONS)
EAN 13 : 9782841116034
Nb de pages : 364
20.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 05 août
Voir la disponibilité en magasin

Description
Vous avez trois cents amis sur Facebook et quatre cent cinquante followers sur Twitter, mais à quand remonte le dernier dîner en famille où vous avez eu une vraie conversation avec vos enfants ? Le monde va-t-il s'arrêter de tourner si vous éteignez votre iPhone ? C'est le genre de questions que Susan Maushart se pose quand elle embarque ses trois adolescents de quatorze, quinze et dix-huit ans dans une cure de déconnexion de tous les médias électroniques pendant six mois.
Après quelques semaines totalement sans électricité, pour commencer par un électrochoc, ils font disparaître de la maison tous les écrans. Plus de télévision, plus de connexion Internet, d'ordinateur, de smartphone : juste une ligne de téléphone filaire et des mobiles basiques. Hors de la maison, tout est possible encore à la bibliothèque, au cybercafé ou chez les amis. Chacun réagit à sa manière et, petit à petit, les effets de cette confrontation au réel, à la "Vraie Vie", se font sentir.
L'ennui stimule la créativité des ados qui se mettent à lire, à cuisiner, à bavarder autour de la table, à manger de façon plus équilibrée, à combler leur dette de sommeil, à progresser scolairement, à faire de la musique... La vie de famille quotidienne reprend une consistance. Les enfants - "natifs" numériques, qui ne se contentaient pas d'utiliser les médias mais vivaient dans les médias ("un peu comme les poissons vivent dans l'eau : avec grâce, avec innocence et sans la moindre interrogation existentielle, ou même simple curiosité, quant à leur présence dans cet environnement") - prennent du recul et sont amenés à réfléchir sur leur comportement.
Et Susan ne ressort pas non plus indemne de cette expérience qui lui permet de faire le point et l'amènera quelques mois plus tard à bouleverser totalement sa vie. L'alternance entre récit autobiographique et réflexion de fond, où sont convoquées des sources objectives (statistiques, recherches, articles), donne une portée universelle au témoignage de cette famille qui se reconnecte au bout de six mois, métamorphosée.
TitrePause - Comment trois ados hyperconnectés et leur mère (qui dormait avec son smartphone) ont survécu à six mois sans le moindre média électronique
Auteur MAUSHART (Susan)
ÉditeurNIL (EDITIONS)
Date de parution7 février 2013
Nb de pages364
EAN 139782841116034
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)33
Largeur (en mm)143
Hauteur (en mm)227
Poids (en Kg)0.49
Les avis clients
Une vie déconnectée
5/5 Pascale Senk
De nombreuses initiatives parentales tentent aujourd'hui de faire contrepoids à l' "hybris technologique" qui semble prendre nos petits dès leurs premiers dix ans (smartphone, Facebook, télévision, jeux vidéo, etc.) Ainsi, l'Expérience - la majuscule montre l'ampleur du projet - que Susan Maushart, journaliste new-yorkaise, vient de mener avec ses trois enfants : six mois sans le moindre média électronique ! Elle raconte dans son livre Pause (Éd. NIL) les difficultés de chacun (y compris les siennes) pour accepter une vie "unplugged" (déconnectée), mais elle livre un bilan positif : au terme de cette abstinence forcée, "j'ai vu mes enfants émerger peu à peu de l'état de "cognitus interruptus" si je puis dire qui avait caractérisé tant et tant de leurs heures de veille, pour devenir des penseurs plus logiques et plus concentrés". Une autre option est de convertir les enfants à la méditation : ainsi une association britannique partenaire de l'Université d'Oxford conçoit des formations de huit semaines de Pleine Conscience pour les écoliers. Aujourd'hui, leur mot d'ordre ". b" (prononcer dot-be) ("arrête-toi, respire et sois !") est suivi par les enfants de 12 pays, y compris la France. (...) <p align="right">Pascale Senk Le Rocher C'est le Christ N° 84 Août Septembre 2013