Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

Pire que les chambres à gaz ! deux procès politique au scanner

Référence : 39213
1 avis
Date de parution : 1 septembre 2009
Éditeur : CASSANDRA
EAN 13 : 0011112000000
Nb de pages : 234
30.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 25 avril
Voir la disponibilité en magasin

Description
Quel enseignement concret le citoyen-justiciable peut-il tirer des deux procès politiques présentés ici ? Pourquoi a-t-il fallu attendre cinquante ans après les faits incriminés pour instaurer une loi d'exception faite sur mesure pour protéger de toute critique la conception du monde imposée par un lobby tout-puissant ? Pourquoi le pouvoir judiciaire doit-il user de moyens indignes d'une démocratie pour protéger la dignité humaine ? La libre parole est-elle compatible avec la philosophie des Droits de l'homme ? Quels sont les cas qui peuvent limiter la liberté d'expression sans pour autant l'abolir ? Pourquoi la Constitution fédérale voulue par le peuple et les cantons de la Confédération helvétique est-elle ignorée du pouvoir judiciaire ? Ces questions cruciales nous renvoient à nos responsabilités politiques et nous interpellent quant à notre volonté de reprendre en mains notre destin national, qui passe par l'abrogation de l'article 261 bis du Code pénal suisse.
TitrePire que les chambres à gaz ! deux procès politique au scanner
Auteur AMAUDRUZ (Gaston-Armand) , GRAF (Jürgen) et alii
ÉditeurCASSANDRA
Date de parution1 septembre 2009
Nb de pages234
EAN 130011112000000
Épaisseur (en mm)21
Largeur (en mm)145
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.32
Critique du libraire
Etude des procès et condamnation de deux révisionistes : Jürgen Graf et Gaston-Armand Amaudruz. Avec la participation des deux protagonistes et de Siegfried Balder, Robert Faurisson, René-Louis Berclaz, Antonio Serena, Edoardo Longo, Henri Roques, Roger Dommergue, Serge Thion, Vincent Reynouard, Philippe Nemo, Anne-Marie Le Pourhiet, Eric Delcroix, Georges Theil et Mohammad Ali Ramin.
Les avis clients
PIRE QUE LES CHAMBRES A GAZ !
3/5 DIONYSOS
"Pire que les chambres à gaz ! Deux procès politiques au scanner" Les éditions de Cassandra, Sierre, Suisse, 2009 Cet ouvrage rarissime et collectif a été trouvé à la belle "Librairie du Savoir" de notre quartier, une librairie qui affronte dernièrement de problèmes d'existence. C'est sûrement un ouvrage Révisionniste (au lieu de "négationniste") qui nous a donné envie de mieux connaitre cet univers injustement méprisé. Le pseudonyme de Germar Rudolf (que nous avons contacté récemment) apparaît au début, sur la page 8. "Ernest Gaus" alors est un militant allemand révisionniste qui a deux ouvrages déjà traduits en français : "Les pensées ne sont pas libres en Allemagne" et un autre sur Deborah Lipstadt. "Paul Rassinier démontrait déjà l'invraisemblance des chambres à gaz et des six millions, suffisent à nous donner une idée des prétextes qui justifièrent poursuites pénales et condamnation" (écrit par René-Louis Berclaz, op.cit.p.55). Jurgen Graf ajoute plus loin :" Selon le Talmud, un livre que beaucoup des Juifs placent au-dessus de la Thora, Jésus-Christ est plongé dans l'enfer et pour l'éternité dans un chaudron rempli de'excréments bouillants" (op.cit.p.23). Une citation du "Manifeste Social-Raciste" nous informe plus loin : "Il y a trois espèces d'humanité: celle qui crée la civilisation, celle qui la conserve et celle qui la detruit. L'Aryen appartient à la première" (op.cit.p.92). Par contre les procès de Jugen Graf et de Gaston-Armand Amaudruz "favorisent le génocide par metissage de la race Blanche" (op.cit.p.137). Donc maintenant nous vous avons expliqué le sous-titre de l'ouvrage. Mais sur la page 226 nous pouvons lire "Récemment c'est Fredrick Toben, un Australien,qui a été arrêté à l'aéroport de Londres et emprisonné pour avoir exprimé ses opinions sur l'Holocauste" (op.cit.pp.226-227). Le résultat serait la fondation plus tard de l'Institut Adelaide en Australie. Même si nous n'aimons pas beaucoup les slogans, nous allons reproduire celui-ci qui est très précieux pour nous : "Vive le Révisionnisme" (op.cit.page 100). écrit par Dionysos ANDRONIS