Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Sachenhausen Vorkouta - Dix ans prisonnier des soviétiques

Référence : 83769
Date de parution : 1 mai 2014
EAN 13 : 9782913612525
Nb de pages : 112
13.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
L'auteur, commandant d'une brigade de parachutistes et colonel dans la Bundeswehr, décrit ici d'une façon prenante les épreuves qu'il a subies dans les camps du NKVD durant dix années à partir de 1945, d'abord dans le camp de concentration soviétique de Sachsenhausen, puis, après un passage par la Loubianka de Moscou, dans le camp de travail de Vorkouta, au nord du cercle polaire. L'auteur s'attache surtout à fournir une documentation sur les conditions auxquelles les détenus étaient soumis dans chacun de ces camps. C'est ainsi qu'à Sachsenhausen, où il faisait partie du commando préposé aux cadavres, il put évaluer le nombre des morts d'inanition, d'ailleurs confirmé par des déclarations de médecins ; à l'automne 1945, toujours au camp de Sachsenhausen, il dut construire, avec d'autres détenus, une installation de tir dans la nuque et une chambre à gaz, qui fut ensuite montrée aux visiteurs comme ayant été utilisée par les "nazis".
TitreSachenhausen Vorkouta - Dix ans prisonnier des soviétiques
Auteur SCHIRMER (Gerhart)
ÉditeurAKRIBEIA (EDITIONS)
Date de parution1 mai 2014
Nb de pages112
EAN 139782913612525
Épaisseur (en mm)8
Largeur (en mm)130
Hauteur (en mm)200
Poids (en Kg)0.13
Critique du libraire
L'auteur, commandant d'une brigade de parachutistes et colonel dans la Bundeswehr, décrit ici d'une façon prenante les épreuves terrifiantes qu'il a subies dans les camps du NKVD durant dix années à partir de 1945, d'abord dans le camp de concentration soviétique de Sachsenhausen, puis, après un passage par la Loubianka de Moscou, dans le camp de travail de Vorkouta, au nord du cercle polaire.