Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

Saint Joseph de Cotignac - "Fili David"

Référence : 108017
7 avis
Date de parution : 23 août 2019
Auteur : HUMBERT (Élise)
EAN 13 : 9782851902627
Nb de pages : 160
19.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 15 avril
Voir la disponibilité en magasin

Description
C'est à Cotignac que, le 7 juin 1660, Gaspard Ricard faisait paître ses moutons. La chaleur était accablante, le jeune berger assoiffé s'étendit sur le sol, lorsqu'un homme d'imposante stature lui apparut et lui montra un rocher en disant : "Je suis Joseph, enlève-le et tu boiras". La pierre était visiblement si grosse et si lourde que Gaspard hésita, et l'apparition dut réitérer son ordre. Le berger obéit, put déplacer sans peine le rocher et découvrit une source d'eau fraîche. Il y but avec avidité, mais quand il se releva, saint Joseph avait disparu. (...) Sur la fontaine elle-même où coule cette source d'eau, source de grâces nombreuses pour les pèlerins, on peut lire : "Venez puiser avec joie aux sources du Sauveur" (Is 12, 3). (...) 

Les vertus que saint Joseph nous donne en exemple sont la simplicité, le détachement des biens matériels et la fuite de l'agitation extérieure. (...) Pour être des chrétiens dans le monde, sans toutefois être du monde, il faut d'abord être des hommes de bien, des hommes de vertu véritable, ce que fut saint Joseph en actes et non en paroles.
(Extraits de la préface de l'abbé Lorans)  


Ces pages, dédiées à saint Joseph de Cotignac, n'avaient pas été prévues par l'auteur lorsqu'il publia, en 2015, la première édition de Cotignac et la Mission divine de la France. Elles constituent comme un deuxième tome du premier ouvrage, sans en résumer ni reprendre les faits déjà exposés. (...) 

A quel titre saint Joseph apparaît-il à Cotignac, et pour quelle mission ? C'est à cette question que veulent répondre ces pages, s'appuyant sur la prestigieuse généalogie qui établit saint Joseph "illustre descendant de David". Aussi le patient lecteur ne s'étonnera t-il pas de l'importance accordée dans la première partie, après la présentation du saint, à l'extraction de l'époux de la Vierge Marie, comme ensuite à l'historique du culte qui lui est dédié, études toutes deux indispensables à la compréhension des événements. La deuxième partie, plus légère, donnera "quelques nouvelles » des activités religieuses au Bessillon au fil des siècles, et la conclusion s'appuiera sur le décret du pape Pie IX, que l'on trouve souvent condensé dans cette phrase : "La dévotion envers saint Joseph est le salut de la société contemporaine".
(Extraits de l'avant-propos)
TitreSaint Joseph de Cotignac - "Fili David"
Auteur HUMBERT (Élise)
ÉditeurCHIRE (EDITIONS DE)
Date de parution23 août 2019
Nb de pages160
EAN 139782851902627
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)10
Largeur (en mm)135
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.22
Biographie
Elise HUMBERT (1947 - )
Elise HUMBERT (1947 - ) Elise Humbert naît le 17 Août 1947, à Koné (Nouvelle Calédonie), de parents professeurs. Elle les regarde enseigner avec admiration, c'est ainsi qu'elle apprend le métier. Voir plus
Critique du libraire

Notre vaillant ménestrel de Notre Dame poursuit son oeuvre, bientôt déclarée de salut public !, avec ce merveilleux petit livre sur saint Joseph et sa mission sur les terres de Cotignac.
Pour célébrer le 500e anniversaire des apparitions de la Sainte Vierge, Elise Humbert ne pouvait trouver mieux que de sortir de l'ombre le gardien de la Sainte Famille, qui, lui, a visité cette terre bénie en 1660. A partir de cette date, la dévotion envers saint Joseph s'est accrue et sa fête fut chômée. Elise Humbert, avant même de s'intéresser au miracle de Cotignac lui-même, retrace toute l'histoire de ce grand saint et de son culte.
Préface de l'abbé Lorans - avec 8 pages photos.

Les avis clients
Source de grâces nombreuses
5/5 https://www.medias-presse.info/
.----. C’est à Cotignac que, le 7 juin 1660, Gaspard Ricard faisait paître ses moutons. La chaleur était accablante, le jeune berger assoiffé s’étendit sur le sol, lorsqu’un homme d’imposante stature lui apparut et lui montra un rocher en disant : “Je suis Joseph, enlève-le et tu boiras”. La pierre était visiblement si grosse et si lourde que Gaspard hésita, et l’apparition dut réitérer son ordre. Le berger obéit, put déplacer sans peine le rocher et découvrit une source d’eau fraîche. Il y but avec avidité, mais quand il se releva, saint Joseph avait disparu. Sur la fontaine elle-même où coule cette source d’eau, source de grâces nombreuses pour les pèlerins, on peut lire : “Venez puiser avec joie aux sources du Sauveur”. A quel titre saint Joseph apparait-il à Cotignac, et pour quelle mission ? C’est à cette question que veulent répondre ces pages d’Elise Humbert s’appuyant sur la prestigieuse généalogie qui établit saint Joseph “illustre descendant de David”. Aussi le patient lecteur ne s’étonnera-t-il pas de l’importance accordée dans la première partie, après la présentation du saint, à l’extraction de l’ époux de la Vierge Marie, comme ensuite à l’historique du culte qui lui est dédié, études toutes deux indispensables à la compréhension des événements. La deuxième partie, plus légère donnera “quelques nouvelles” des activités religieuses au Bessillon au fil des siècles et la conclusion s’appuiera sur le décret du pape Pie IX, que l’on trouve souvent condensé dans cette phrase : “la dévotion envers saint Joseph est la le salut de la société contemporaine”. Ces pages dédiées à saint Joseph de Cotignac n’avaient pas été prévues par l’auteur lorsqu’elle publia, en 2015, la première édition de “Cotignac et la Mission divine de la France”. Elles constituent comme un deuxième tome du premier ouvrage, sans résumer ni reprendre les faits déjà exposés [ Signé : Laure Macaire le 7 juin 2023 ] P.S. : Médias-Presse-Info est un média original qui vise la vulgarisation de l'information d'une manière délibérément objective, libre et sans concession. Médias-Presse-Info est un site d'information auquel contribuent dans leurs domaines de compétence, des hommes et des femmes de tous horizons et de toutes catégories socio-professionnelles. Dans un marché de l'information toujours plus dense, les atouts sont nombreux.
Salut de la société !
5/5 Petite Lanterne .
.----. Elise Humbert qui a déjà consacré un ouvrage à d'autres apparitions (l'île Bouchard ou Notre-Dame du Puy) se penche sur la question dans son livre Saint Joseph de Cotignac . Considérant même dans son avant-propos que "La dévotion envers saint Joseph est le salut de la société contemporaine". La perte de l'identité paternelle lui donne sans aucun doute raison . La paternité divine en pâtit également . [ Extrait d'un article de deux pages dans "petite-lanterne.com ou petite-lanterne.eu , numéro 196 , janvier, février 2020 ]
Beau livre !
5/5 Altaïr , poésie et tradition .
.----. Point de départ de l'affaire, un berger de Cotignac, en 1660, meurt de soif sur un terrain inculte . Un homme lui apparaît et lui ordonne de déplacer un rocher . Une source en jaillit . L'homme apparu, c'était Saint Joseph ! Très vite, on vient en pèlerinage à la source, des guérisons miraculeuses ont lieu (on en rapporte quelques-unes) et une chapelle est bâtie . Un monastère l'est ensuite, que la révolution française s'empresse de supprimer . Lorsque la tourmente est passée, des religieuses réoccupent les lieux, et aujourd'hui encore, elles accueillent les pèlerins . Ce livre dont le but est de raviver notre dévotion à Saint Joseph, contient en outre un long chapitre sur l'époux de la Vierge Marie replacé dans la ligne des patriarches de l'Ancien Testament . Beau livre, avec cahier de photos en couleurs . La préface est de l'abbé Alain Lorans qui jadis, collabora à notre revue . Une citation ? "La société a pour raison d'être la protection des familles . Les dangereux sophistes contemporains proclament que la famille est subordonnée à l'Etat, n'a de droits que ceux que l'Etat veut bien lui reconnaître . Conception monstrueuse ! La vérité claire et évidente, c'est que l'Etat est constitué pour le bien de la famille : le but de la société civile est de protéger l'existence de la société domestique, d'assurer l'exercice de ses droits de suppléer à l'insuffisance des moyens d'éducation dont elle dispose . Les droits de la famille sont antérieurs aux droits de l'Etat, et imprescriptibles." Parfaitement exact ! [ " Altaïr, poésie et tradition , périodique trimestriel , il parait depuis 1974 ! . Numéro 182 , Noël 2019 .Vous pouvez vous abonner en envoyant 10 euros de la part de Chiré à Jean-Pierre Hamblenne - BP 19 - B. 1420 - Braine l'Alleud , Belgique ]
Pourquoi à Cotignac ?
5/5 Plaisir de Lire .
.----. L'auteur, dont nous avions déjà apprécié le précédent livre, Cotignac et la mission divine de la France, revient sur saint Joseph pour expliciter pourquoi ce dernier est apparu à Cotignac et quelle était sa mission . Les deux livres peuvent être lus indépendamment car celui-ci s'attache davantage à nous présenter saint Joseph, en tant que descendant de la race de David . Dans une deuxième partie, on découvre aussi l'historique de la dévotion et son actualité . POUR QUI CE LIVRE ? : Pour tous mais surtout pour les bons lecteurs et ceux qui veulent en connaître toujours davantage sur ce grand saint . [ " Plaisir de Lire , numéro 190 , décembre 2019 . Cette petite revue trimestrielle parait depuis plus de 50 ans (1966) ; vous pouvez demander une documentation à Plaisir de Lire , 57 route Nationale , 80160 , Flers sur Noye ]
Pour le 500è anniversaire des apparitions de Cotignac
5/5 L'Homme Nouveau
.----. « Je suis Joseph, enlève-le et tu boiras ». C’est par ces huit mots que saint Joseph s’est révélé au berger de Cotignac en 1660, lui suggérant d’ôter un rocher pour étancher sa soif. Bien peu de paroles en fait, mais qui révèlent la toute puissance du « vice-roi » – comme le nomme l’auteur – de la sainte Famille et son amour pour la France. Après le rappel du parallèle qui a toujours été fait entre saint Joseph et le Joseph de l’Ancien Testament, Élise Humbert montre l’importance de la dévotion à saint Joseph de la part des rois de France. Les faits de Cotignac eux-mêmes sont rapides à relater. Cependant, la vénération au père adoptif de Jésus en France et dans le monde n’en est pas moindre. Un petit rappel bienvenu en cette année du 500e anniversaire des apparitions de Cotignac. <p align="right">Agnès Cotton L'Homme Nouveau 1697 du 26 octobre 2019 <a href= http://www.hommenouveau.fr/ target=_blank>www.hommenouveau.fr</a>
Le patron de l'Eglise universelle !
5/5 DICI.
.----. Après avoir publié Cotignac et la mission divine de la France, Elise Humbert s'attache dans ce second ouvrage à nous présenter le patron de l'Eglise universelle qui apparut à un berger de Cotignac, sur le Mont Bessillon. L'apparition eut lieu le 7 juin 1660, plus d'un siècle après celle de Notre Dame de Grâces, le 10 août 1519, sur le Mont Verdaille. Le jour même où Marie-Thérèse d'Espagne sortait de l'île de la Conférence pour entrer en France au côté de Louis XIV, le 7 juin 1660, Cotignac recevait des mains de saint Joseph une fontaine miraculeuse. La chaîne du Bessillon qui profile sa crête par-delà le Verdaille ne recèle pas de source, et Gaspard Ricard qui y fait paître son troupeau depuis le matin a épuisé sa gourde. Le soleil en plein ciel brûle terres et rochers. Il est une heure. Pourra-t-il tenir jusqu'au soir ? Il ne s'en trouve pas la force et, couché sur les aiguilles sèches, il se lamente et crie sa soif vers le ciel. Une voix le tire du sol ; un vieillard imposant surgit tout près et lui indique une pierre : " Je suis Joseph, enlève-la et tu boiras." Gaspard Ricard, à la vue de la roche, répond : " Je ne pourrai, dit-il, elle est trop lourde." Mais le mystérieux visiteur réitère son ordre. A sa plus grande surprise, le berger la fait alors basculer sans effort ; une eau vive se met à ruisseler. Gaspard se penche et boit aussitôt. Quand il se relève et veut remercier son visiteur, c'est en vain qu'il le cherche. Il a disparu. Alors le berger prend conscience de ce qui vient de s'accomplir. Il laisse là son troupeau et descend vers le bourg de Cotignac. " Il paraîtra paradoxal à un esprit superficiel, écrit l'abbé Alain Lorans dans la préface de l'ouvrage, que l'on puisse s'intéresser au XXIe siècle à une brève apparition de saint Joseph - le grand silencieux de l'Evangile -, au cours de laquelle il n'a prononcé que quelques mots très simples, et n'a révélé aucun message extraordinaire. Mais l'importance et l'actualité de cette apparition n'échapperont pas è tous ceux qui savent que notre époque de matérialisme égoïste et hédoniste est caractérisée par une grande sécheresse de cœur et une immense aridité spirituelle. Cet ouvrage veut transformer cette aridité en avidité : "Venez puiser avec joie aux sources du Sauveur". " Le 8 décembre 1870, Pie IX déclare officiellement saint Joseph patron de l'Eglise universelle, et il élève la fête du 19 mars au rite double de première classe par le décret Quemadmodum Deus. " Que tous, à l'école de saint Joseph, écrira Benoît XV le 25 juillet 1920, apprennent à ne considérer les biens éphémères du temps présent qu'à la lumière des biens stables de l'éternité ; trouvant dans l'espérance des biens célestes une consolation aux souffrances de la vie humaine, ils s'exerceront à la mériter par la soumission à la volonté de Dieu, c'est-à-dire par une vie renoncée, juste et pieuse." Ite ad Joseph, allez à Joseph ! [ Numéro 388 - septembre 2019 de DICI, Documentation Information Catholiques internationales ; Directeur de la publication : Abbé Christian Thouvenot ; Rédacteur Abbé Alain Lorans ]
Belles méditations mais ?
4/5 Le Sel de la Terre .
.----. Cet ouvrage fait suite à un autre livre du même auteur : Cotignac et la Mission divine de la France, recensé en 2015 dans le Sel de la Terre (numéro 93 ) et réédité cette année . Il fournit de belles méditations sur saint Joseph (inspirées notamment de Bossuet et de dom Maréchaux), mais on regrette d'y trouver (p.22-24) une mention louangeuse des "travaux égyptologiques de Fernand Crombette" dont l'inanité scientifique est patente et la doctrine dangereuse . ( Sur les multiples erreurs de Fernand Crombette (1880-1970), rappelons l'ouvrage collectif Crombette et le crombettisme (par le P. Pierre-Marie o.p., Dominique Viain et Georges Sallet ? voir également les numéros 3 p.125-131 , 7, p.203-210 , 20, p. 138-152 ) ce livre paru en 1994 aux éditions Saint-Edme ( disponible sur ce site ) [ Numéro 110 - automne 2019 du Sel de la terre ; tous les numéros disponibles sont signalés sur ce site ]