Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

En raison des vacances, nous serons en effectif réduit jusqu'au 18 août, et serons fermés du 27 juillet au 4 août.

Secret inviolé - Une victime du secret de la confession

Référence : 76084
3 avis
Date de parution : 1 janvier 2013
EAN 13 : 9782919621170
Nb de pages : 218
17.50
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Epuisé chez l'Editeur
Voir la disponibilité en magasin

Description
Pour avoir reçu en confession les aveux d'un meurtrier, voici un curé de paroisse soupçonné de l'assassinat commis dans son propre presbytère, d'autant que les preuves de sa culpabilité paraissaient accablantes. Son silence, plus que le reste, va le désigner à la vindicte publique, et le faire condamner.
Ce récit dramatique d'un fait réel (des années 1890) est un exemple saisissant de l'étendue du secret sacramentel qui scelle les lèvres du représentant de Jésus-Christ. Ainsi que le souligne ce mot de saint Augustin placé en exergue, "Ce que le prêtre sait par le secret de la confession, il le sait moins que ce qu'il ne sait pas du tout."
TitreSecret inviolé - Une victime du secret de la confession
Auteur SPILLMANN (Joseph)
ÉditeurSAINTE PHILOMENE (EDITIONS)
Date de parution1 janvier 2013
Nb de pages218
EAN 139782919621170
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)17
Largeur (en mm)140
Hauteur (en mm)200
Poids (en Kg)0.26
Critique du libraire
Ce récit dramatique d'un fait réel (des années 1890) est un exemple saisissant de l'étendue du secret sacramentel qui scelle les lèvres du représentant de Jésus-Christ.
Les avis clients
Condamné à mort .
5/5 Action Familiale et Scolaire .
.----. Garder le secret de la confession jusqu'à la mort, tel est le sacrifice suprême demandé aux prêtres. Ainsi, l'abbé Montmoulin, aimé et respecté de tous, est condamné à mort pour avoir volé et tué une bienfaitrice. Jamais durant le procès, il ne donnera aucun indice permettant de retrouver le vrai coupable. " Ce que le prêtre sait par le secret de la confession, il le sait moins que ce qu'il ne sait pas du tout ". Prisonnier puis envoyé finalement au bagne, il est humilié jusque dans son état de prêtre puisqu'il ne peut plus célébrer sa messe quotidienne. Mais le repentir et la contrition du meurtrier lui rendront la liberté et lui offriront la plus belle des récompenses terrestre . A partir de 13 ans . [ signé " MC " dans le numéro 238 - avril 2015 de : " Action Familiale et scolaire " ( BP 80833 - 75828 Paris cedex 17 ) le numéro : 11 euros ; l'abonnement : 55 euros ].
Simplicité ...
5/5 Plaisir de Lire .
.----. C'est avec une grande simplicité que l'histoire est écrite. C'est celle d'un prêtre qui reçoit la confession d'un assassin, se trouve soupçonné puis condamné à sa place. Il ne trahit pas le secret de la confession. Or, un jour l'assassin clame son forfait. L'affaire se passe en province, avec peu de personnages, facile à lire et qui fleure bon l'atmosphère du XIXème siècle. . ****** . POUR QUI CE LIVRE ? Tous à partir de 15 ans. [ numéro 167 - mars 2014 de " Plaisir de Lire " ( 31 rue Godot de Mauroy - 75009 - Paris ) le numéro 5 euros ; l'abonnement 21 euros ]
La passion de l'Abbé Montmoulin
5/5 Le Chardonnet N°291 Octobre 2013
Lorsqu'il prêcha sur l'inviolabilité du secret de la confession, un premier dimanche de Carême, pour inciter ses paroissiens à faire une bonne confession, l'abbé Montmoulin ne se doutait pas qu'il allait en être l'héroïque victime quelques jours plus tard. L'histoire romancée, tirée d'un fait réel des années 1870, se passe en Provence, à Sainte-Victoire, près d'Aix. Un sacristain peu scrupuleux se laisse tenter par le vol avec violence d'une somme d'argent conservée par son curé pour financer la construction d'un hôpital pour les pauvres. Après avoir perpétré son forfait, non seulement le brigand dispose des éléments qui porteront les soupçons sur l'abbé Montmoulin, mais, torturé par son crime, il va s'en confesser auprès de lui. Ce roman profondément chrétien fait assister le lecteur à l'inexorable oeuvre de la justice humaine dont les représentants aux dispositions diverses ne sont néanmoins pas caricaturaux. II révèle la versatilité des caractères faibles tout autant que la noblesse des grandes âmes. Sur fond d'anticléricalisme, le crime dont est accusé le prêtre constitue une circonstance aggravante qui fait porter au prêtre une croix plus lourde. Secret inviolé est une belle oeuvre sans longueur, qui sait captiver sans discontinuer et qui manifeste la beauté de l'oeuvre sacramentelle du Christ. <p align="right">Abbé Philippe Bourat <a href= http://www.saintnicolasduchardonnet.fr/ target=_blank>www.saintnicolasduchardonnet.fr</a>