Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Si Bollène nous était contée - Deux mille ans d´histoires Bollénoises

Référence : 76751
1 avis
Date de parution : 1 janvier 2013
Éditeur : VILLE DE BOLLENE
EAN 13 : 9782954538501
Nb de pages : 50
7.50
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 16 juillet
Voir la disponibilité en magasin

Description
Qui se souvient encore de Faucher le marin, qui offrit l'île de Beauté à la France, de l'abbé Thouard, le curé des Abeilles, de soeur Madeleine de la Mère de Dieu, montée sur l'échafaud, à seulement 25 ans, de Jean-François d'Ours, général révolutionnaire, de Monsieur Max, le photographe du canal de Donzère-Mondragon ?
Cette bande dessinée vous permettra de découvrir des pages entières de l'histoire de Bollène et des Bollénois. Elle vous fera entrer dans la grande Histoire, par la petite porte, celle des gens simples et des héros méconnus. Elle ranimera enfin chez certains des souvenirs oubliés...
Un peuple sans racine est un peuple sans avenir.
TitreSi Bollène nous était contée - Deux mille ans d´histoires Bollénoises
Auteur MAREST (Franck) , VALLIER (Jean)
ÉditeurVILLE DE BOLLENE
Date de parution1 janvier 2013
Nb de pages50
EAN 139782954538501
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)10
Largeur (en mm)215
Hauteur (en mm)330
Poids (en Kg)0.48
Les avis clients
Renouer avec l'histoire et la mémoire
5/5 Renaissance Catholique n° 128 Août/Oct 2013
Cet ouvrage a principalement pour objectif de permettre aux Bollénois, selon Marie-Claude Bompard, maire de Bollène, de "renouer avec leur mémoire, dans la fidélité à leur histoire". Cette bande dessinée illustrant les deux mille ans d'histoire bollénoise passionnera également tous les petits et les grands, séduits par la précision du trait de Frank Marest et la qualité des textes de Jean Vallier. D'opportuns rappels historiques permettent de situer les événements locaux dans le contexte plus général de notre histoire nationale. La mémoire de nombreuses personnalités locales est ainsi fort heureusement arrachée à l'oubli. Citons Raimon de Bollène, archevêque de la ville sacrant, en Arles, Frédéric Barberousse, empereur du Saint Empire Romain Germanique, Louis-François de Faucher, prenant possession de la Corse au nom du roi en 1764, le colonel de Chabrières, héros de la Légion Etrangère, tué à Magenta en 1859, etc. Les pages sur "La grande guerre à Bollène" sont particulièrement émouvantes avec l'illustration des Carnets de guerre d'Arthur Caillet. Cependant, l'histoire locale rejoint notre mémoire nationale principalement dans la condamnation à mort de trente-deux religieuses sacramentines de Bollène, guillotinées à Orange entre le 6 et le 26 juillet 1794, et béatifiées en 1925. Un travail attrayant et de qualité au service de la si nécessaire réappropriation de nos racines. <p align="right">Yves Amossé <a href= http://www.renaissancecatholique.org/ target=_blank>www.renaissancecatholique.org</a>