Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Souvenirs littéraires

Référence : 208
4 avis
Date de parution : 28 octobre 2009
Auteur : DAUDET (Léon)
Éditeur : GRASSET (EDITIONS)
Collection : LES CAHIERS ROUGES
EAN 13 : 9782246114130
Nb de pages : 574
14.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
De 1880 à 1930, ces souvenirs du grand artificier de L'Action française couvre un demi-siècle de vie artistique et politique : du naturalisme et de la décadence fin de siècle à l'entre-deux-guerres, avec un détour sur les routes sillonnées par la bande à Bonnot... Hugo, Clemenceau, Zola, Maupassant, Wilde, Poincaré et autres gloires défilent dans une incroyable suite de portraits, de caricatures, d'analyses et d'anecdotes.
Proust jugeait ces Souvenirs " prodigieux ", pour donner, " au-delà de la verve inouïe du récit et de la peinture, l'impression mystérieuse d'un âge d'or ". Les madeleines de Daudet sont explosives
TitreSouvenirs littéraires
Auteur DAUDET (Léon)
ÉditeurGRASSET (EDITIONS)
Date de parution28 octobre 2009
Nb de pages574
CollectionLES CAHIERS ROUGES
EAN 139782246114130
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)27
Largeur (en mm)120
Hauteur (en mm)190
Poids (en Kg)0.47
Critique du libraire
Préface de Kléber Haedens.
Les avis clients
Extraordinaire !
5/5 Kléber Haedens.
.----. Kléber Haedens, préfaçant la réédition des Souvenirs littéraires, en 1968, écrivait : "Léon Daudet est un homme si extraordinaire que nous ne pouvons nous faire encore aujourd’hui, plus de vingt-cinq ans après sa mort, qu’une faible idée de son œuvre et de sa vie. Il faudrait allumer un grand feu de mots, à la manière du Rabelais qu’il aimait tant, pour donner la première image de ce qu’il fut. Journaliste, romancier, tribun, polémiste, conférencier, critique, essayiste, biographe, mémorialiste, médecin, député, voyageur, philosophe, etc. Il s’est battu quatorze fois en duel, a vu son fils assassiné, a été jeté en prison, s’est évadé d’une manière à la fois joyeuse et retentissante, a connu l’exil et le retour, les plus grandes joies comme les plus grandes douleurs..." [ Glané sur le site : http://lafautearousseau.hautetfort.com/ ]
Voyageur ...
5/5 Culture et Lecture des Jeunes .
.----. La deuxième partie moins divertissante que la première mais tout aussi intéressante, montre une autre face de la culture de l'auteur : car il fut un voyageur plein d'intelligence et ses pages sur l'Angleterre sont admirables. Nul mieux que Léon Daudet nous semble-t-il, ne restitue sous toutes sortes d'aspects la vie d'une époque qui prit fin avec la dernière guerre. Le jeune lecteur aura peut-être besoin des éclaircissements de ses aînés pour ce qui concerne des évènements politiques évoqués allusivement tel le procès Malvy pendant la guerre 14-18. POUR QUI CE LIVRE ? : A partir de 17 ans . ( numéro IX - Pâques 1969 ).
Médecin, Parlementaire, ...
5/5 Culture et Lecture des Jeunes .
.----. Médecin, Léon Daudet a écrit sur les médecins et la médecine de son temps des pages qui restent actuelles. Parlementaire, il nous restitue l'atmosphère de cette chambre " bleu horizon " sur laquelle reposaient tant d'espoirs ... Catholique et royaliste, il n'aime pas la République et il ne s'en cache pas. Mais la sincérité, l'entrain, le talent qui éclatent à chaque ligne de ses écrits ne peuvent que séduire le lecteur comme ses contemporains eux-mêmes l'ont été. ( suite ... ).
Les hommes illustres de son temps ...
5/5 Culture et Lecture des Jeunes .
.----. Rendons grâce à Kleber Haedens d'avoir par ce volume de morceaux choisis rappelé à un public qui l'avait oublié le prodigieux et multiple labeur de Léon Daudet. La lecture de ce livre qui puise surtout dans l’œuvre de mémorialiste de l'auteur, nous donne envie d'en lire davantage et de mieux connaître un homme dont la vie débordante marqua son époque. La maison d'Alphonse Daudet son père, était un des centres de la vie parisienne : Léon Daudet y a vu de près tous les hommes illustres de son temps ; médecins, hommes politiques, écrivains. Il en fait le portrait d'une patte magistrale avec un don d'évocation, une verve extraordinaire. C'est " Gambetta large comme une table de douze couverts et rouge comme quelqu'un qui vient d'avaler un drapeau " ou Faguet " le pauvre cher immortel garçon qui avait l'air de jouer les traîtres sous le Directoire au théâtre de Belleville ... ". Il faudrait tout citer de ces souvenirs divertissants et débordants de vie. Ces hommes qu'il évoque d'un trait féroce ou tendre nous les voyons à la lettre surgir devant nous. Et s'il décrit un repas - car c'était un bon vivant - on a le même plaisir à déguster avec lui la chère exquise ou au contraire le même chagrin à déplorer " le rôti baignant dans une eau saumâtre, comme si le bœuf était assis toute la nuit dans une mare ..." ( suite ).