Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Un otage à Beyrouth

Référence : 61267
Auteur : AUQUE (Roger)
EAN 13 : 00005172
13.57
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
Ed. Filipacchi, 1988 - 15.5 x 24 - 303 p. En collaboration avec Patrick Forestier. En tout, Roger Auque est resté 319 jours dans l´univers souterrain des morts-vivants de la guerre du Liban. Le grand reportage détaillé de cette captivité permet de mieux connaître les ravisseurs de nos otages. Ce document exceptionnel nous entraîne dans le monde mystérieux de la barbarie moderne. A travers ce livre, vous allez partager le formidable combat de l´auteur pour survivre, ses révoltes et ses tentatives d´évasion Article d'occasion, vendu dans la limite des stocks disponibles.
TitreUn otage à Beyrouth
Auteur AUQUE (Roger)
ÉditeurFILIPACCHI (Editions)
EAN 1300005172
Poids (en Kg)0.60
Critique du libraire
Témoignage de Roger Auque (1956-2014), journaliste, espion, diplomate et père biologique de Marion Maréchal-Le Pen, lorsqu'il était otage pendant la guerre du Liban (Un otage à Beyrouth, p. 34) : Je suis donc athée. Pourtant, au bout de deux heures, je me retrouve à genoux, sur le matelas, face au mur, à « prier » entre guillemets, car je ne connais pas les phrases rituelles... Je ne suis pas devenu mystique, mais je ressens au plus profond de moi-même une émotion indéfinissable, comme si dans mon cachot je nétais plus seul, mais pénétré dune forte présence, que je nommerai Dieu. Je ne le sais pas encore. Je nai, en effet, pas de références pour lanalyser, mais, en moi, à côté et au-dessus de moi, quelque chose de tout puissant est présent, que je ne peux définir que par un seul mot : Dieu.