Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Venise, Zdenka et les autres

Référence : 10442
Date de parution : 1 décembre 2000
Auteur : NOVAKOVA (Julie)
EAN 13 : 9782841911172
Nb de pages : 94
16.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié aujourd'hui
Voir la disponibilité en magasin

Description
L'auteur pensa depuis plusieurs années à ce bref résumé de sa carrière médicale. Son premier titre de travail fut Pourquoi je ne veux plus être médecin, étant découragé jour après jour par la dégradation des rapports sociaux et tout particulièrement par les relations entre les patients et le corps médical.
Un court séjour à Venise en compagnie de son ancienne collaboratrice de Prague, lui inspira un titre moins défaitiste. Le récit resta néanmoins aussi amer.
Le lecteur assistera en témoin involontaire aux consultations quotidiennes à la fois drôles, pénibles, voire révoltantes. Il apprendra que la pratique devient non seulement risquée, mais aussi dangereuse. Dans la société contemporaine, la profession médicale n'est pas la seule gravement menacée. Un jour la police n'interviendra plus du tout, l'enseignement aura de moins en moins la possibilité de remplir sa fonction, et le médecin une forte chance de devenir l'ennemi de
l'homme. Celui-ci, enfin libre et souverain en tout, finira-t-il par se soigner tout seul ?
De toute manière, il faudra bien un jour, remettre les pendules à l'heure. Mais aurons-nous le temps de réagir avant la catastrophe finale, but ultime de Mai 1968 ?
TitreVenise, Zdenka et les autres
Auteur NOVAKOVA (Julie)
ÉditeurGODEFROY DE BOUILLON (EDITIONS)
Date de parution1 décembre 2000
Nb de pages94
EAN 139782841911172
Épaisseur (en mm)8
Largeur (en mm)150
Hauteur (en mm)210
Poids (en Kg)0.13
Critique du libraire
Un petit livre amusant mais triste, je n´ai pas pu m´empêcher d´en lire une grande partie en profitant d´une nuit d´insomnie. L´auteur oppose toute notre culture symbolisée par Venise à la dégradation actuelle des rapports sociaux qu´elle a vécue dans son travail de médecin, un minimum de savoir vivre n´étant trop souvent même plus respecté : nous allons vers la catastrophe, aurons-nous le temps de réagir ?