Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Voltaire antijuif

Référence : 69666
1 avis
Date de parution : 1 janvier 2011
Auteur : LABROUE (Henri)
Éditeur : DETERNA (EDITIONS)
EAN 13 : 9782360060238
Nb de pages : 252
29.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
Voltaire est plus connu comme "Philosophe des Lumières" que pour les écrits antijuifs qui émaillent son oeuvre.
Durant l'Occupation ceux-ci ont été compilés par Henri Labroue titulaire de 1942 à 1944 de la chaire d'Histoire du judaïsme instituée à la Sorbonne à l'initiative de Darquier de Pellepoix alors Commissaire aux Affaires Juives.
Henri Labroue y ajoute des observations et commentaires frappés de la virulence antisémite telle qu'elle pouvait s'exprimer à l'époque.
Cela fait de son Voltaire antijuif un document doublement accablant.
TitreVoltaire antijuif
Auteur LABROUE (Henri)
ÉditeurDETERNA (EDITIONS)
Date de parution1 janvier 2011
Nb de pages252
EAN 139782360060238
Épaisseur (en mm)15
Largeur (en mm)148
Hauteur (en mm)209
Poids (en Kg)0.34
Critique du libraire
Préface d'Alain Rouet.
Les avis clients
L'enfer sur terre : les " Lumières ".
5/5 Michel de Preux .
.----. ..., le grief d'antisémitisme racial peut et doit en toute justice être imputé à la philosophie dite " des Lumières " qui, par la voix de Voltaire, ne s'en est nullement cachée. La réédition d'une étude d'Henri Labroue publiée une première fois en 1942 : " VoLtaire antijuif ", le prouve. C'est au demeurant un procédé hélas habituel des menteurs d'imputer leurs vices à leurs adversaires véridiques. La clef d'interprétation de Vatican II et plus généralement de l'esprit démocratique moderne est bien dans ce procédé. Il faut y voir sans doute l'un des effets de la sécularisation des esprits dans les masses, processus voulu par les pseudo-philosophes dits " des Lumières ". L'antisémitisme, de religieux est devenu racial comme le rejet de l'islam est devenu celui des arabes ! L'enfer sur terre vient donc bel et bien des " Lumières " et ces dérives se perçoivent avec une évidence particulière au sein des mouvements politiques dits " d'extrême droite ", largement gagnés par le phénomène de la sécularisation, notamment en France. [ " La Lettre de Michel de Preux " ( C.P. 677 - 39600 - Sierre - V.S. - Suisse ) numéro CCXII ]