Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

Zgoda - Une station sur le chemin de croix silésien

Référence : 43254
Date de parution : 1 novembre 2004
EAN 13 : 9782913612150
Nb de pages : 176
17.00
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
Expédié à partir du 15 avril
Voir la disponibilité en magasin

Description
Zgoda, c'est le nom d'un camp de Pologne où, à partir de 1945, des membres de la minorité allemande furent internés (hommes, femmes, mais aussi enfants et vieillards). Son commandant, un certain Salomon Morel, était juif ; il prétendait avoir survécu à Auschwitz. Animé d'un désir frénétique de vengeance, il tortura effroyablement les prisonniers, notamment ceux qui étaient enfermés dans la "maison brune" (réservée aux anciens SA, SS et autres membres des Jeunesses hitlériennes ou du NSDAP).
En quelques mois, plusieurs milliers d'internés moururent d'épuisement, sous les coups ou par suicide, incapables de supporter davantage les traitements inhumains. La plupart furent enterrés dans d'immenses charniers aujourd'hui nivelés.
L'ouvrage de Sepp Jendryschik a le grand mérite de nous rappeler ces atrocités occultées par les vainqueurs de la seconde guerre mondiale. 
Il est regrettable de devoir dire que Schwientochlowitz ne fut pas le seul camp commandé par des Juifs et que ce ne fut même pas le pire. En 1945, beaucoup d'autres commandants juifs dirigèrent beaucoup d'autres camps et il mourut beaucoup d'autres civils allemands. John Sack
TitreZgoda - Une station sur le chemin de croix silésien
Auteur JENDRYSCHIK (Sepp)
ÉditeurAKRIBEIA (EDITIONS)
Date de parution1 novembre 2004
Nb de pages176
EAN 139782913612150
Épaisseur (en mm)15
Largeur (en mm)150
Hauteur (en mm)215
Poids (en Kg)0.25
Critique du libraire
Il faut avoir le coeur bien accroché pour supporter la lecture de ses témoignages de rescapés du camps de Zgoda. Mais il faut les lire absolument et les diffuser, nos contemporains doivent savoir le sort réservé par les Polonais à des milliers d´Allemands, à la sortie de la guerre, coupables de n´être qu´Allemand. Ils montrent à quel point les "vainqueurs" ont été odieux avec l´Allemagne. Si la question vous intéresse, et elle doit vous intéresser, vous lirez les livres de Nawratil, Le Livre noir de l´expulsion (même éditeur, 27 €), de Keeling, Cruelles moissons (idem, 18 €) et encore Hoffmann, La Guerre d´extermination de Staline (idem, 35 €). Nous leur devons bien cette levée de voile !
Documents sur un des camps de concentration polonais qui servirent, à partir de l´hiver 1944, à l´extermination de la population allemande dans les régions occupées de l´est de l´Allemagne.