Attention, vous utilisez un navigateur obsolète ! Vous devriez mettre à jour celui-ci dès maintenant !

Besoin d'un conseil, un souci technique, nous sommes à votre disposition dans le "Tchat".

ÉVÉNEMENT Journées Chouannes : pensez à réserver votre weekend du 31 août et 1er septembre 2024

Zita, impératrice courage 1892-1989

Référence : 22859
2 avis
Date de parution : 1 juillet 1999
Auteur : SEVILLIA (Jean)
Éditeur : PERRIN (EDITIONS)
EAN 13 : 9782262010553
Nb de pages : 348
23.50
+ d'éco-contribution

Tarifs dégressifs

Tarif par lot

  • -
    soit le lot
En stock expédié demain
Voir la disponibilité en magasin

Description
Le 1er avril 1989, à Vienne, les obsèques de la dernière impératrice d'Autriche et reine de Hongrie et de Bohême, morte à 97 ans, se déroulèrent selon le cérémonial solennel réservé aux souverains de la Maison de Habsbourg.
Leur retentissement médiatique s'expliquait par tout ce que représentait Zita, née en 1892 : la fin de l'Empire austro-hongrois, les bouleversements politiques et sociaux du XXe siècle, l'Histoire mouvementée et prestigieuse des Habsbourg, la vie exemplaire de dignité, de majesté, de courage et de foi d'une femme qui, après une jeunesse heureuse, connut de grandes épreuves. Zita de Bourbon-Parme, épouse de l'archiduc Charles, petit-neveu de l'empereur, était devenue impératrice en 1916, Charles ayant succédé en pleine guerre à François-Joseph. Parcourir sa vie, c'est découvrir autant d'événements méconnus : de 1916 à 1918, les deux années de règne de Charles Ier, jeune monarque qui voulut désespérément sortir son pays du conflit mondial ; en 1918, l'écroulement de l'Empire austro-hongrois et l'exil de la dynastie dans une totale misère matérielle ; en 1921, une double tentative de restauration monarchique en Hongrie, entraînant la relégation du couple impérial à Madère, où l'empereur mourut prématurément, en 1922. Veuve à trente ans, Zita se voua à l'éducation de ses huit enfants, préparant tout spécialement l'aîné, Otto, à prendre la tête de la maison d'Autriche. A partir de 1930, les Habsbourg inspirèrent le combat des patriotes autrichiens contre la menace allemande, puis, après l'annexion du pays par Hitler, soutinrent la résistance antinazie. Réfugiée en Amérique en 1940, la famille impériale s'efforça d'obtenir que les Alliés rétablissent après la guerre une Autriche indépendante et d'empêcher que la Hongrie ne soit abandonnée à Staline. Zita revint sur le Vieux Continent en 1953 et vécut modestement et discrètement, mais fermement fidèle au principe qu'elle incarnait. Après soixante-trois années d'exil, son retour en Autriche, en 1982, fut un triomphe.
Jean Sévillia dépeint, avec infiniment de sensibilité, le destin poignant de cette femme qui force l'admiration et le respect. "Chrétienne, souveraine, épouse, mère, grand-mère, l'impératrice Zita, écrit l'auteur, trace un modèle à ceux qui ne se résignent pas au goût de notre époque pour le superficiel et l'éphémère."  
Jean Sévillia est rédacteur en chef adjoint au Figaro Magazine. Chez Perrin, il a déja publié Le Chouan du Tyrol, Andreas Hofer contre Napoléon.
TitreZita, impératrice courage 1892-1989
Auteur SEVILLIA (Jean)
ÉditeurPERRIN (EDITIONS)
Date de parution1 juillet 1999
Nb de pages348
EAN 139782262010553
PrésentationBroché
Épaisseur (en mm)30
Largeur (en mm)141
Hauteur (en mm)226
Poids (en Kg)0.51
Critique du libraire
La dernière impératrice d´Autriche et reine de Hongrie qui vécut en exil pendant 63 ans ! Cahier central de photos ----------------------------------------- Âge: Jeunes à partir de 15 ans (lycée) Thèmes : Histoire Genre : Filles et garçons, Biographie (123loisirs)
Les avis clients
Vie au service de son Dieu de sa famille
5/5 https://123loisirs.com/
.----. Zita de Bourbon Parme a épousé Charles 1er de Habsbourg le 21 octobre 1911. Ses parents, les Duc et Duchesse de Parme en exil, ont élevé leurs enfants dans une foi profonde et les ont préparés à affronter les devoirs et les exigences de leur rang. Dans leur famille on parle six langues. Zita était donc préparée à son destin. Elle n'a pas hésité à épouser Charles qu'elle aimait, et quand à 24 ans elle devient impératrice, elle peut tenir son rang. Parcourir la vie de Zita est aussi parcourir la vie de l'Europe, la guerre de 14-18 et la volonté de Charles de sortir du conflit, le démantèlement de l'empire austro-hongrois, la tentative de restauration monarchique en Hongrie puis l'exil à Madère. Charles y meurt en 1922. Zita reste veuve à 30 ans avec huit enfants. Elle s'occupe désormais entièrement de leur éducation, surtout de celle d'Otto son aîné qu'elle veut élever pour qu'il puisse devenir le chef de la maison d'Autriche. A Madère, en Espagne puis en Belgique, Zita, sous son toit, maintient l'étiquette. Elle est impératrice et reine, et chacun s'adresse à elle avec les formes requises, mais le train de vie n'a rien de royal. Zita sort peu, les épreuves qu'elle a endurées l'ont rendue grave. Puis les Habsbourg inspirèrent la lutte des autrichiens contre l'idéologie nazie et intervinrent auprès des alliés pour que l'Autriche devienne une nation indépendante après la défaite de l'Allemagne. Zita et la famille impériale s'étaient réfugiés aux Etats-Unis en 1940 et ne revinrent en Europe qu'en 1953. Mais c'est seulement en 1982 qu'elle rentra en Autriche. Ce retour fût un triomphe. Zita, épouse, mère, grand-mère, souveraine, force le respect et l'admiration. Grande chrétienne, elle mit sa vie au service de son Dieu de sa famille et de son pays. Elle est de ces personnalités hors du commun qui, par l'exemple de leur vie nous fait grandir et nous donne des forces pour affronter avec foi et espérance un avenir incertain PS : 123loisirs : Qui sommes-nous ? Douze lectrices passionnées : Clémence, Sylvane, Hélène, Élisabeth, Gaëlle, Alexia, Isabelle, Stéphanie, Clotilde, Sybille, Aude, Alix et Claire sous la houlette de Valérie. Infirmières, enseignantes, bibliothécaires, éducatrices, elles mettent leurs compétences au service des lecteurs. De jeunes critiques lisent les livres en avant-première et donnent leur avis
Un destin poignant.
5/5 Réseau Regain.
.----. Née en 1892, morte à 97 ans en 1989, la dernière impératrice d'Autriche et reine de Hongrie, née Zita de Bourbon-Parme, vécut près d'un siècle de bouleversements historiques : de 1916 (date de son accession au trône) à 1918, les efforts désespérés de l'empereur Charles Ier, son époux, pour sortir son pays du conflit mondial ; en 1918, l'écroulement de l'Empire austro-hongrois et l'exil de la dynastie dans une totale misère ; en 1921, la relégation du couple impérial à Madère, où Charles Ier mourut en 1922. Veuve à 30 ans, Zita se voua à l'éducation de ses huit enfants, préparant Otto, l'aîné, à prendre la succession. À partir de 1930, les Habsbourg soutinrent la résistance antinazie. Après un exil de soixante-trois ans en Amérique, le retour de Zita en Autriche, en 1982, fut un triomphe. L’auteur dépeint ici avec force et sensibilité le destin poignant d'une femme dont la vie force l'admiration et le respect. [ note de lecture de Georges Leroy sur Réseau Reguin de juillet-aout 2016 ]