Pourquoi m´a t-on appelé Virgil ?
GHEORGHIU (Constant-Virgil)
14.70 €
Disponible en stock
Chez les Roumains l'anniversaire ne se célèbre pas le jour de la naissance, mais le jour de la fête du saint patron. On l'appelle la fête onomastique. Encore faut-il avoir pour prénom celui d'un saint du calendrier. "Pourquoi m'a-ton appelé Virgil ?" se demande l'auteur dès son plus jeune âge en s'apercevant qu'aucun saint ne porte son nom de baptême.
Et, dès lors, il rêve de devenir un saint afin de corriger ce grave oubli dans le calendrier. Que faut-il faire pour devenir un saint ? demande-t-il à son père. Il faut aimer ses ennemis. Afin que les enfants à venir prénommés Virgil ne soient pas privés de fête onomastique, le jeune Virgil Gheorghiu, à l'âge de sept ans, décide de devenir un saint. Pour cela il lui faut un
ennemi.
Dans ce livre, Virgil Gheorghiu parvient à un merveilleux mélange de suspens, de poésie et de haute spiritualité. Sous le prétexte de raconter une enfance on fait connaissance avec le peuple roumain, avec "les mangeurs de maïs". Pour relater l'aventure du père de Virgil Gheorghiu et de l'attentat dont il a été la victime, on vit un roman policier.
Enfin, la foi de l'enfant nous laisse découvrir les chemins de l'orthodoxie peuplés d'icônes et de symboles.
Sans conteste le livre le plus révélateur de l'âme de l'auteur de La Vingt-Cinquième Heure.