Essai sur la nature juridique de la république Constitution, institution ?
DESWARTE (Marie-Pauline)
28.00 €
Disponible en stock
La république est un thème abondamment étudié. Beaucoup d'auteurs, s'ils ne doutent plus de sa solidité, plaident pour sa perfectibilité, voire son véritable établissement, donnant par là à penser qu'elle était encore à venir.
Pour la première fois, une juriste se penche sur les raisons juridiques et les conséquences de cette fragilité. Au long d'une recherche très documentée et argumentée, elle démontre que la république ne peut être établie comme une institution. Les critères institutionnels dégagés par la pensée juridique contemporaine, notamment celle d'Hauriou, ne lui sont en effet pas applicables. Grâce à eux, nous comprenons qu'il n'est pas dans la vocation de la république d'être une institution. Mue par une idée directrice émancipatrice, elle ne peut, par principe, être soumise à une quelconque contrainte de nature institutionnelle.
Cependant l'institution lui est nécessaire pour durer dans le temps et protéger ses valeurs. Mais elle ne peut en accepter la contrainte que dans la mesure où n'est pas remise en cause la liberté de son mouvement émancipateur, prouvant par là qu'elle ne peut être que constitution.  

Marie-Pauline Deswarte, maître de conférences de droit public à l'Université Paris XIIIe, enseigne le droit constitutionnel, le droit administratif et l'histoire des idées politiques. Dans les diverses études qu'elle a publiées, elle s'est attachée, notamment à travers les thèmes de l'intérêt général, de l'Etat de droit, des droits sociaux, à réévaluer les fondements de l'emprise de l'Etat sur les individus et leurs implications juridiques.