Mémoires sur la campagne de 1815 en Vendée
AUTICHAMP (Charles d')
18.00 €
Disponible en stock
Né au château d'Angers en 1770, Charles de Beaumont d'Autichamp avait vingt-trois ans lorsqu'il prit part à la Guerre de Vendée, après la victoire de Saumur. Il mit ses talents au service de son cousin, le marquis de Bonchamps, qu'il accompagna dans ses batailles. C'est d'ailleurs d'Autichamp qui transmis l'ultime ordre de grâce de ce général qui sauva la vie des prisonniers de Saint-Florent-le-Vieil, au premier jour de la virée de Galerne. Cette campagne s'acheva pour lui au moment du désastre du Mans. Secouru par un colonel républicain, il intégra sous une fausse identité les rangs ennemis, avant de pouvoir rentrer en Vendée. Il poursuivit le combat aux côtés de Stofflet jusqu'à la mort du général, en février 1796.
Sa soumission ne l'empêcha pourtant pas de reprendre les armes lors du soulèvement vendéen de 1799, dont il commanda le seul engagement aux Aubiers, puis à nouveau pendant les Cent Jours, au printemps 1815. Cette campagne sans grande envergure valut à ses auteurs bien des critiques quant à leur stratégie. C'est à eux que Charles d'Autichamp répond dans ses Mémoires, en se donnant explicitement pour but de rétablir la vérité sur les faits, tels qu'ils les avait vécus, et de défendre la mémoire de son ami, le général Suzannet, tombé à Rocheservière dans le dernier combat, deux jours après Waterloo.